Publicité

---

Encyclopédie médicale
17-07-2013
Substance P - Encyclopédie médicale

Substance P

Substance P
Structure
Représentation tridimensionnelle de la Substance P.
Structure et représentation tridimensionnelle de la substance P.
Identification
No CAS 33507-63-0
No EINECS 251-545-8
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C63H98N18O13S  [Isomères]
Masse molaire[1] 1 347,63 ± 0,07 g/mol
C 56,15 %, H 7,33 %, N 18,71 %, O 15,43 %, S 2,38 %,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La substance P est un neuropeptide, c'est-à-dire un polypeptide ayant des fonctions de neurotransmetteur et de neuromodulateur. Elle appartient à la classe des tachykinines, classe rassemblant plusieurs peptides ayant en commun une séquence identique dans leur région Carbone terminale.
Elle se fixe sur des récepteurs endogènes spécifiques : les récepteurs NK1.

C'est un polypeptide constitué de 11 acides aminés (undécapeptide) dont la séquence est la suivante : [Arg-Pro-Lys-Pro-Gln-Gln-Phe-Phe-Gly-Leu-Met].
C'est le premier neuropeptide à avoir été purifié à l'état pulvérulent (d'où « P » pour powder - « poudre » en anglais) en 1931 par Von Euler et Gaddum.

Actions[modifier | modifier le code]

Dans le système nerveux central, la substance P est associée à la régulation des troubles de l'humeur, de l'anxiété[2], du rythme respiratoire, des nausées et de la douleur.

Les centres du vomissement, situés dans le tronc cérébral, contiennent de fortes concentrations de substance P et ses récepteurs, en plus d'autres neurotransmetteurs comme la choline, l'histamine, la dopamine, la sérotonine. Leur activation stimule le réflexe de vomissement[3].
Un antiémétique, antagoniste des récepteurs NK1 de la substance P, (dénomination commune internationale : aprépitant) est commercialisé dans la prévention des nausées-vomissements dus à une chimiothérapie émétisante.

En cas de stimulus douloureux, la substance P est libérée par les terminaisons des fibres nociceptives et va se fixer sur des récepteurs spécifiques ; ce qui va activer des neurones au niveau de la corne postérieure de la moelle.

C’est un puissant vasodilatateur qui peut induire une libération de bradykinine, d’histamine et de sérotonine.

De récentes recherches effectuées au Canada ont montré que l'inactivation de neurones producteurs de substance P induit une disparition des cas de diabète de type I chez des souris qui y sont prédisposées. Les mêmes chercheurs ont découvert que, paradoxalement, l'injection de substance P aux cellules pancréatiques productrices d'insuline (les cellules β des îlots de Langerhans) attaquées par les cellules immunitaires provoquaient l'arrêt de la réaction auto-immune.

Il a été montré que la substance P pouvait stimuler la croissance cellulaire dans la culture de cellule[4] et qu'elle pouvait aider à la cicatrisation d'ulcères « traînants » chez certains patients[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) Ebner K. Singewald N. « The role of substance P in stress and anxiety responses » Amino Acids 2006;31(3):251-72. PMID 16820980.
  3. (en) PJ Hornby. « Central neurocircuitry associated with emesis » Am J Med. 2001;111:106S-12S. PMID 11749934.
  4. (en) Reid TW, Murphy C, Iwahashi C, Foster B et Mannis M. « Stimulation of epithelial cell growth by the neuropeptide substance P » J Cell Biochem. 1993;52:476-85. PMID 7693729
  5. (en) Brown S, Lamberts D, Reid TW, Nishida T, Murphy C. « Neurophilic and Anhidrotric Keratopathy Treated with Substance P and Insulinlike Growth Factor 1 » Arch Ophthalmol. 1997;115:926-7. PMID 9230840.
  • J. Costentin « La douleur et ses principaux médiateurs » Ann Pharm Fr. 2000;58(2):77-83. PMID 10790600
  • (en) Cet article est partiellement issu d’une traduction de l’article en anglais : "Substance P".

Lien externe[modifier | modifier le code]



Article précédent
Article suivant

> Article Mis à jour le 17-07-2013

Source :

Références :

Publicité

Contenu relatif

Actualités médicales scientifiques (14 résultats) +

  • L'orexine, une substance pour lutter contre la dépendance à l'alcool
    [2007-07-03] - Les neurones à orexine sont situés dans la partie dorsolatérale de l'hypothalamus et possèdent des projections dans de nombreux noyaux du système nerveux central. Ils sont connus pour jouer un rôle important dans le contrôle du comportement alimentaire et du rythme veille-sommeil. Ils produisent l'orexine, un peptide aussi appelé hypocrétine, qui existe sous deux formes (orexines A et B ou hypocrétines 1 et 2). Ces neuropeptides stimulent l'appétit et renforcent l'état de vigilance et d'éveil; une déficience en hypocrétine serait liée à des états de narcolepsie.
  • Une nouvelle substance pour réparer les fractures et les défauts osseux
    [2007-06-18] - Des scientifiques de l'Indian Institute of Technology Bombay (IIT-B) ont développé un nouveau polymère pour le traitement des fractures et des défauts osseux.
  • Un nouvel anti-cancéreux issu d'une substance naturelle utilisée par les abeilles
    [2007-06-01] - Des scientifiques de Bochum et de Dortmund étudient actuellement l'effet anti-tumoral du propolis, c'est-à-dire la gomme rougeâtre présente sur les bourgeons de certains arbres et utilisée par les abeilles, contre le neuroblastome, tumeur solide la plus fréquente chez l'enfant.
  • Implants médicaux à structure nanoporeuse pour une distribution optimisée de substances actives
    [2007-05-21] - Les stents ou endoprothèses sont de petits ressorts métalliques ou plastiques que l'on glisse, par exemple, dans une artère pour la maintenir ouverte après une angioplastie.
  • Substances chimiques : Le CNRS met en place une expertise collective sur les enjeux de REACH
    [2006-12-13] - A la demande du ministère de l'Ecologie et du développement durable (MEDD) et du ministère de l'Economie, des finances et de l'industrie (MINEFI), le CNRS met en place en janvier 2007 une expertise collective sur les enjeux scientifiques liés à la mise en place du règlement européen REACH instaurant un système unique d'enregistrement, d'évaluation et d'autorisation des produits chimiques.
  • Une nouvelle substance est exceptionnellement capable de bloquer la croissance de cancers cérébraux
    [2006-05-26] - En tentant de déterminer comment une classe de composés bloque les signaux cellulaires, les scientifiques de l'université de Californie à San-Francisco ont identifié ce qui est peut-être le candidat médicament le plus puissant jamais disponible pour traiter une variété de tumeurs cérébrales hautement nocives.
  • Une substance permettant le diagnotic des cancers de la vessie obtient l'autorisation d'entrée sur le marché européen
    [2005-05-31] - Des chercheurs de l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) ont développé une formulation de molécule qui rend possible la détection très précoce du cancer, particulièrement agressif, de la vessie. Cette substance, l'hexylaminolevulinate (HAL), est le principe actif d'un nouveau produit pharmaceutique qui a obtenu l'autorisation d'entrée sur le marché de 26 pays européens le 2 mars 2005.
  • La substance responsable de la maladie d'Alzheimer en voie d'être mise en évidence
    [2005-04-04] - Le RIKEN et les laboratoires Dojindo ont développé une méthode pour visualiser l'accumulation dans le cerveau de la substance causant la maladie d'Alzheimer.
  • Des chercheurs de McGill font la lumière sur la formation de substances cancérigènes présentes dans certains produits alimentaires transformés
    [2005-02-02] - 2 février 2005 - Le furane, un produit chimique potentiellement dangereux, a été décelé par Santé Canada et l'organisme américain de surveillance des aliments et des médicaments (Food and Drug Administration) dans des aliments transformés, particulièrement les aliments en conserve et embouteillés.
  • CONSOMMATIONS DE SUBSTANCES PSYCHOACTIVES DES ÉLÈVES DE 16 ANS DANS 35 PAYS EUROPEENS
    [2004-12-15] - 15/12/04 - Les résultats 2003 de la troisième enquête ESPAD menée auprès de plus de 100 000 élèves européens permettent de connaître leurs usages de produits licites et illicites. Le tabagisme est stable ou diminue dans une majorité de pays. La consommation d’alcool, toujours élevée dans certains pays d’Europe de l’Ouest, a tendance à progresser à l’Est. Les usages de drogues illicites sont toujours dominés par ceux de cannabis.
  • CONSOMMATIONS DE SUBSTANCES PSYCHOACTIVES DES ÉLÈVES DE 16 ANS DANS 35 PAYS EUROPEENS
    [2004-12-15] - 15/12/04 - Les résultats 2003 de la troisième enquête ESPAD menée auprès de plus de 100 000 élèves européens permettent de connaître leurs usages de produits licites et illicites. Le tabagisme est stable ou diminue dans une majorité de pays. La consommation d’alcool, toujours élevée dans certains pays d’Europe de l’Ouest, a tendance à progresser à l’Est. Les usages de drogues illicites sont toujours dominés par ceux de cannabis.
  • La levure de boulanger utilisée pour la recherche de substances anti-prions
    [2003-08-26] - Une étude menée par Marc Blondel, Stéphane Bach et Laurent Meijer à la Station biologique de Roscoff (CNRS – Université de Paris 6,), en collaboration avec les équipes de Christophe Cullin (Université de Bordeaux 2), Hervé Galons (Université de Paris 5) et Dominique Dormont (CEA), a permis la mise au point d'un test utilisant la levure de boulanger (Saccharomyces cerevisiae) pour isoler des molécules actives contre les prions. Ces résultats prometteurs sont publiés dans le numéro de septembre de la revue Nature Biotechnology.
  • Une substance qui bloque le développement de la maladie d’Alzheimer
    [0000-00-00] - Des scientifiques ont créé une petite molécule pour empêcher l’agrégation de peptides beta-amyloïdes, des fragments de protéines qui s’accumulent dans le cerveau de personne souffrant de la maladie d’Alzheimer.
  • Une substance pour surmonter le stress
    [0000-00-00] - Des scientifiques ont découvert une substance qui protège les cellules contre la mort causée par le stress, qui résulte d’infections virales, du diabète et de la maladie d’Alzheimer.

Actualités du Médicament (3 résultats) +

Actualités réglementaires santé (7 résultats) +

Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi