Publicité

---

Guide des Médicaments
YERBALAXA, plantes pour tisane en sachet dose

YERBALAXA, plantes pour tisane en sachet dose

Composition:



Bourdaine (écorce titrant au minimum à 6% en hétérosides anthracéniques exprimés en glucofrangulines A) 40,0 mg
Quantité minimale correspondante en glucofrangulines A ... 2,4 mg*
Séné (feuille titrant au minimum à 2,5% en hétérosides anthracéniques exprimés en sennosides B) ... 800,0 mg
Quantité minimale correspondante en sennosides B ... 20,0 mg*
Mauve (feuille) ... 800,0 mg

Pour un sachet-dose.
*La teneur limite supérieure en hétérosides anthracéniques ne dépasse pas 25 mg par sachet.

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.


Forme pharmaceutique:



Plantes pour tisane en sachet-dose.


Indications therapeutiques:



Traitement de courte durée de la constipation occasionnelle de l'adulte.


Posologie:



RESERVE A

L'ADU

LTE.
1 infusion par jour avec 1 sachet dose.
Ne pas dépasser 8 à 10 jours de traitement.


Contre indications:



Ce médicament est contre-indiqué dans les situations suivantes:
· colopathies organiques inflammatoires (rectocolite ulcéreuse, maladie de Crohn...);
· syndrome occlusif ou subocclusif;
· syndromes douloureux abdominaux de cause indéterminée;
· états de déshydratation sévère avec déplétion électrolytique;
· enfants de moins de 10 ans.
Ce médicaments est généralement déconseillé dans les situations suivantes:
· en association avec les médicaments donnant des torsades de pointes (voir rubrique 4.5),
· chez l'enfant de 10 à 15 ans.


Mises en garde:



Le traitement médicamenteux de la constipation n'est qu'un adjuvant au traitement hygiéno-diététique:
· enrichissement de l'alimentation en fibres végétales et en boissons (eau);
· conseils d'activité physique et de rééducation de l'exonération.
Chez l'enfant, la prescription de laxatifs stimulants doit être exceptionnelle: elle doit prendre en compte le risque d'entraver le fonctionnement normal du réflexe d'exonération.
Une utilisation prolongée d'un laxatif est déconseillée (ne pas dépasser 8 à 10 jours de traitement).
La prise prolongée de dérivés anthracéniques peut entraîner deux séries de troubles:
· la "maladie des laxatifs" avec colopathie fonctionnelle sévère, mélanose recto-colique, anomalies hydro-électrolytiques avec hypokaliémie; elle est très rare;
· une situation de "dépendance" avec besoin régulier de laxatifs, nécessité d'augmenter la posologie et constipation sévère en cas de sevrage; cette dépendance, de survenue variable selon les patients, peut se créer à l'insu du médecin.


Grossesse:



Il n'est pas recommandé d'administrer ce produit durant la grossesse ou en période d'allaitement.


Effets indesirables:



Possibilité de diarrhée, de douleurs abdominales en particulier chez les sujets souffrant de côlon irritable.
Possibilité d'hypokaliémie.
Parfois, coloration anormale des urines sans signification clinique.


Effets sur la conduite:



Sans objet.

Médicament précédent
Médicament suivant

> Mise à jour le 20 Mars 2012

Source : I-professionnel / ANSM

Publicité
Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi