Publicité

---

Encyclopédie médicale
17-07-2013
Gingivite ulcéro-nécrotique - Encyclopédie médicale

Gingivite ulcéro-nécrotique

La gingivite ulcéro-nécrotique (GUN) est une inflammation destructrice des tissus mous parodontaux, elle fait partie du groupe des maladies parodontales nécrosantes qui comporte également la parodontite ulcéro-nécrotique (PUN). C'est une urgence parodontale souvent associée à une altération de l’état général. Elle se rencontre dans tous les groupes d'âge mais rarement chez l'enfant dans les pays occidentaux et fréquemment dans les pays en voie de développement ; elle est alors associée à des maladies comme le paludisme, la rougeole, la malnutrition.

Étiologie[modifier | modifier le code]

La GUN est une conséquence de l’association de facteurs généraux, bactériens et psychologiques. Les facteurs favorisants sont l'accumulation de plaque dentaire, le tabagisme, le stress psychologique, la malnutrition et l'immunodépression sévère.

Les bactéries en cause sont des bacilles fusiformes Gram négatif anaérobies stricts (Prevotella intermedia et Fusobacterium nucleatum), des spirochètes (Treponema sp.) et de Selenomonas sp. Des virus tels le cytomégalovirus et le virus Epstein Barr seraient également impliqués

Diagnostic[modifier | modifier le code]

Se caractérise par des lésions nécrotiques au niveau de la gencive marginale. L'ulcère nécrotique commence au sommet de la papille et la sépare en un versant vestibulaire et un lingual : cratère nécrotique

Au début, une seule papille est touchée mais l'atteinte peut s'étendre aux autres papilles avec un lien nécrotique. La nécrose peut s'étendre sur toutes les faces vestibulaires, plus rarement sur les faces linguales ou palatines.

Zones de nécrose recouvertes d'une pseudo membrane blanc jaunâtre de consistance molle faite de leucocytes et de bactéries (zone ulcéreuse est sous-jacente). Il y a un saignement des gencives (gingivorragie) spontanée, une halitose fréquente et parfois des adénopathies. Tant que l'inflammation concerne la gencive, c'est une gingivite ulcéro-nécrotique mais quand l'os est touché, on parle de parodontite ulcéro-nécrotique.

Chez les patients ayant le Virus de l'immunodéficience humaine, la parodontite ulcéro-necrotique peut être un premier signe.

Traitement[modifier | modifier le code]

Il est urgent car le patient a du mal à s'alimenter. Anesthésie locale puis détartrage ultrasonique assez doux pour enlever plaque et tartre. Eau oxygénée (compresse) sur la zone nécrosée. Efficace contre les bactéries : la pseudo membrane va se décoller. Puis revoir le patient toutes les semaines pour le traitement de fond. Bain de bouche à l'eau tiède à base d'eau oxygénée puis de chlorexidine 2 fois par jour pendant 15 jours.

La pénicilline est le traitement antibiotique de première intention..

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]



Article précédent
Article suivant

> Article Mis à jour le 17-07-2013

Source :

Références :

Publicité

Contenu relatif

Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi