Publicité

---

DIVERS

[2013-09-30] - L'utilisation de différents matériaux aux textures variées améliore la reconnaissance des images tactiles par les jeunes aveugles. C'est ce que viennent de montrer des chercheurs du Laboratoire de psychologie et neurocognition (CNRS/Université Pierre Mendès France/Université de Savoie). Ce résultat qui vient d'être publié dans la revue Journal of Experimental Psychology Applied a été obtenu en collaboration avec la Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation de l'Université de Genève et Les Doigts Qui Rêvent à Talant (Côte-d'Or), la seule maison d'édition en Europe, spécialisée dans la conception et la fabrication d'albums tactiles illustrés. Les chercheurs soulignent en outre qu'un entrainement précoce et régulier à l'utilisation du matériel tactile par les enfants aveugles est nécessaire pour améliorer la reconnaissance par le toucher.


[2013-09-10] - LES JEUNES APPRÉCIENT AUTANT LES BIENFAITS MENTAUX QUE PHYSIQUES DE L’EXERCICE, MONTRE UNE ÉTUDE DE L’UNIVERSITÉ CONCORDIA.


[2013-07-24] - Des chercheurs compilent des recommandations relatives aux études sur des médicaments expérimentaux.


[2013-02-27] - Alors qu'ils provoquent chez l'Homme des infections aiguës et des troubles parfois sévères, les virus restent, chez les insectes qui les transmettent, totalement silencieux : l'infection est asymptomatique et persiste durant toute la vie de l'animal. Des chercheurs de l'Institut Pasteur et du CNRS, ont décrypté le curieux mécanisme immunitaire qui permet aux insectes de contrôler si efficacement la réplication du virus. Un dispositif dont tout le monde semble tirer avantage...


[2013-02-15] - A 7 mois, les bébés évoluant dans un milieu bilingue sont capables d'apprendre rapidement la grammaire de leurs deux langues maternelles. Cette capacité vient d'être mise en évidence par des scientifiques du Laboratoire de Psychologie de la Perception (Université Paris Descartes/CNRS/ENS) et de l'Université de British Columbia. Elles ont montré que ces bébés utilisent la hauteur et la durée des sons pour distinguer deux langues dont les structures grammaticales sont très différentes, comme l'anglais et le japonais. Cette étude permet de mieux comprendre les mécanismes utilisés dès le plus jeune âge dans l'acquisition du langage. Ces travaux viennent d'être publiés dans la revue Nature Communications.


[2013-02-12] - Le robot humanoïde iCub sur lequel travaille depuis de nombreuses années l'équipe dirigée par Peter Ford Dominey, directeur de recherche CNRS dans l'unité Inserm 846 « Institut pour les cellules souches et cerveau de Lyon » (Inserm, CNRS, Université Claude Bernard Lyon 1) est dorénavant capable de comprendre ce qu'on lui dit et d'anticiper la fin d'une phrase. Cette prouesse technologique a été rendue possible par la mise au point d'un « cerveau artificiel simplifié » qui reproduit certains types de connexions dites « récurrentes» observées dans le cerveau humain. Ce système de cerveau artificiel permet au robot d'apprendre, puis de comprendre des phrases nouvelles, avec une structure grammaticale nouvelle. Il peut faire le lien entre deux phrases et peut même prédire la fin de la phrase avant qu'elle ne survienne. Ces travaux sont publiés dans la revue Plos One.


[2013-01-04] - L'inactivité physique est un problème majeur de santé publique qui a des causes sociétales et neurobiologiques. Alors que "Faire du sport" est la résolution prioritaire pour les Français en 2013 (sondage Ipsos rendu public lundi 31 décembre), Francis Chaouloff, directeur de recherche Inserm au NeuroCentre Magendie (Unité mixte Inserm 862, Université Bordeaux Ségalen), Sarah Dubreucq, étudiante en Thèse, et François Georges, chargé de recherche CNRS à l'Institut Interdisciplinaire de Neurosciences (CNRS / Université Bordeaux Ségalen), viennent de découvrir le rôle important joué par une protéine, le récepteur des cannabinoïdes CB1, lors de la réalisation d'un exercice physique. Ces chercheurs ont montré chez la souris que la localisation de ce récepteur dans une aire cérébrale associée aux systèmes de motivation et de récompense, contrôle le temps pendant lequel un individu se livre à un exercice physique volontaire. Ces résultats sont publiés dans la revue Biological Psychiatry.


[2012-11-08] - Des chercheurs du laboratoire « Sommeil, attention et neuropsychiatrie » (CNRS /Université Bordeaux Segalen), en collaboration avec des scientifiques suédois, viennent de démontrer pour la première fois, au moyen de tests en conduite réelle, qu'une émission continue de lumière bleue est aussi efficace que le café pour améliorer la vigilance au volant la nuit. Publiés dans la revue PLoS One, ces résultats pourraient mener au développement d'un système électronique anti-somnolence intégré au véhicule. Avant cela, les scientifiques doivent tester plus largement ce dispositif.


[2012-10-18] - De la même façon que les nez électroniques sont capables d'analyser des gaz (odeurs), les langues électroniques sont dédiées à l'analyse des liquides et trouvent de plus en plus d'applications dans l'industrie agroalimentaire, l'analyse de l'environnement et le domaine de la santé. Ces dispositifs qui s'inspirent des procédures physiologiques du goût, utilisent des capteurs intégrant différents composés, souvent longs à fabriquer. Des chercheurs du CEA, du CNRS, de l'Université Joseph Fourier et de l'Université Paris-Sud1, ont mis au point une méthode novatrice qui simplifie grandement la conception de ces langues électroniques, en s'inspirant de la façon dont des protéines sont reconnues par les Héparanes Sulfates (sucres complexes naturels) présents à la surface des cellules. Ces résultats ont été publiés dans la revue Angewandte Chemie du 8 octobre.


[2012-09-17] - Très présent dans notre environnement domestique, le bisphénol A (BPA) est suspecté d'induire des effets hormonaux chez l'Homme. Des chercheurs de l'Inserm et du CNRS à Montpellier ont étudié au niveau moléculaire les interactions entre le BPA, ses dérivés et le récepteur des estrogènes, une de ses principales cibles. Dans cette étude publiée dans PNAS, les chercheurs décrivent pour la première fois le mode d'action de ce composé à l'échelle moléculaire et présentent un outil bio-informatique capable à la fois de prédire son interaction avec le récepteur en 3D, et d'évaluer les liaisons de potentiels substituts à ce récepteur. Ces résultats permettront à terme d'orienter la synthèse de nouveaux composés conservant leurs caractéristiques industrielles mais dénués de propriétés hormonales.


[2012-08-02] - Pas de vie sans eau ? Ce dogme de la biologie est remis en cause par l'observation de protéines actives lorsqu'elles sont enrobées de certains polymères. Une équipe internationale impliquant notamment des chercheurs du CEA1, du CNRS et de l'Université Joseph-Fourier2 vient de mettre en évidence les caractéristiques permettant à ces polymères de maintenir en activité des protéines, au même titre que l'eau. Les analyses ont été réalisées sur un nano-hybride, un système biologiquement actif en l'absence d'eau et composé d'une protéine, la myoglobine3, entourée d'une couche de polymères. Les chercheurs ont étudié séparément la dynamique de chacun des constituants et ont montré comment ces polymères peuvent remplacer l'eau pour lubrifier la protéine et lui permettre des mouvements essentiels à son fonctionnement. Ces résultats pourraient ouvrir de nouveaux champs d'applications dans l'industrie, en pharmacologie et en médecine. Ils sont publiés en ligne le 2 août par le Journal of the American Chemical Society.


[2012-07-26] - Un nouveau dispositif permettant de dessiner et d'écrire grâce aux mouvements des yeux vient d'être mis au point par un chercheur CNRS au Centre de recherche de l'institut du cerveau et de la moelle épinière (CNRS/UPMC/Inserm). Comme s'il s'agissait d'un stylo, l'utilisateur peut tracer des lettres, des chiffres, des figures, une signature, et même réaliser des dessins avec son regard grâce à une technique très simple incluant un oculomètre(1) et un écran d'ordinateur. Cette performance se base sur une illusion visuelle qui permet aux yeux de tracer des trajectoires lisses et claires après quelques heures d'entraînement. Ce système pourrait améliorer les conditions de vie de patients atteints de paralysie des membres. Ces travaux sont publiés le 26 Juillet 2012 dans la revue Current Biology.


[2012-07-09] - La microscopie multiphoton multicouleurs pour l'étude du développement embryonnaire et cérébral. Des travaux publiés dans la revue Nature Methods par les équipes d'Emmanuel Beaurepaire (Laboratoire d'optique et biosciences (LOB), École Polytechnique, CNRS, Inserm), de Jean Livet (Institut de la Vision, CNRS, UPMC, Inserm) et de Xavier Morin (Institut de Biologie de l'École Normale Supérieure (ENS), CNRS, INSERM), démontrent une nouvelle stratégie de microscopie biphotonique multicouleurs adaptée à l'observation en profondeur de tissus biologiques intacts marqués avec des chromophores distincts, par exemple des protéines fluorescentes de couleurs différentes.


[2012-06-05] - L'augmentation de l'espacement des lettres d'un mot et des mots d'un texte améliore la vitesse et la qualité de la lecture chez les enfants dyslexiques, et ce sans aucun entrainement préalable. Ils lisent en moyenne 20 % plus vite et font deux fois moins d'erreurs. C'est ce que vient de constater une équipe de recherche franco-italienne co-dirigée par Johannes Ziegler du Laboratoire de psychologie cognitive (CNRS/Aix-Marseille Université). Ces résultats sont publiés la semaine du 4 juin 2012 par la revue Proceedings of the National Academy of Science (PNAS). Parallèlement à ces résultats, une application iPad/iPhone a été élaborée par l'équipe et est disponible sous le nom de « DYS ». Elle permet aux parents et aux enfants de modifier l'espacement des lettres et de tester les bénéfices de cette manipulation sur la lecture. Les chercheurs pourront ainsi recueillir à grande échelle et en temps réel des données qu'ils pourront ensuite analyser et étudier.


[2012-04-03] - Ou comment des formes inadaptées d’attachement à l’entreprise peuvent conduire à l’épuisement émotionnel


[2012-03-27] - Une étude de l'Université Concordia s'est intéressée aux probabilités de comportement à risque chez les joueurs – en ligne et hors ligne.


[2012-03-20] - Des scientifiques du CNRS, de l'ESRF, du CEA, de l'Université Joseph Fourier et des Universités d'Amsterdam et d'Oxford ont réussi à créer une molécule capable d'éclairer l'intérieur des cellules vivantes avec une lumière turquoise, trois fois plus brillante qu'auparavant. Cette nouvelle molécule permettra d'étudier les interactions entre protéines à l'intérieur de cellules vivantes avec un niveau de sensibilité inégalée : une avancée en imagerie cellulaire qui fait l'objet d'une publication le 20 mars 2012 dans Nature Communications.


[2012-03-15] - Frustrées de ne pouvoir s'accoupler, les mouches mâles de la drosophile trouvent une consolation dans une alimentation riche en alcool.


[2012-02-22] - Montréal, le 22 février 2012 – La perception selon laquelle des messages secrets invisibles seraient insérés dans tout, des publicités radio aux mégasuccès hollywoodiens, influence depuis longtemps les consommateurs de médias de masse. Dans un nouvel ouvrage, Charles Acland, professeur et titulaire d'une chaire de recherche au Département de communication de l'Université Concordia, propose une analyse approfondie de l'histoire complexe de cette influence subie inconsciemment; il s'interroge notamment sur les conséquences durables qu'elle pourrait avoir sur notre monde saturé d'informations.


[2012-02-16] - Des chercheurs de l'Inserm, du CNRS, de l'UPMC et de l'AP-HP au sein du Centre de Recherche de l'Institut du Cerveau et de la Moelle (CRICM) de la Pitié-Salpêtrière, viennent de mettre en évidence des mutations à l'origine de la maladie des Des chercheurs de l'Inserm, du CNRS, de l'UPMC et de l'AP-HP au sein du Centre de Recherche de l'Institut du Cerveau et de la Moelle (CRICM) de la Pitié-Salpêtrière, viennent de mettre en évidence des mutations à l'origine de la maladie des mouvements en miroir congénitaux. Les personnes atteintes de cette maladie ont perdu la capacité de réaliser un mouvement différent des deux mains. Grâce au séquençage du génome de plusieurs membres d'une même famille française, le gène RAD51 a été identifié. Des travaux complémentaires menés chez la souris suggèrent qu'il s'agit d'un gène impliqué dans le croisement des voies motrices. Ce croisement est un point clé de transmission des informations cérébrales puisqu'il permet à la partie droite du cerveau de contrôler la partie gauche du corps et inversement. Ces travaux sont publiés dans la revue The American Journal of Human Genetics.


1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 suivant
Publicité
Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi