Publicité

---

Encyclopédie médicale
17-07-2013
Claustrophilie - Encyclopédie médicale

Claustrophilie

La claustrophilie consiste en la mise en état d'isolement pour réfléchir à la façon d'agir.

Définition[modifier | modifier le code]

On peut définir la claustrophilie par le besoin irrépressible de s’isoler, par périodes plus ou moins longues, dans un lieu confiné. Avec refus de tout contact pendant ces phases (autoclaustration).
Cela est à opposer à la claustrophobie qui correspond la peur irrationnelle (phobie) des espaces confinés, réduits, de l'enfermement.

Chez un claustrophile, les épisodes de besoin d’isolement sont très fréquents, cycliques et naturels. Ils sont, par nature, rarement manifestés comme anormaux, dans la mesure où refuser l’autre, c’est commencer par ne pas lui parler pendant un laps de temps assez court, pour se permettre de méditer, se préparer à intervenir.

Qu’il s’agisse de Zarathoustra (et sa grotte), de Diogène (et son tonneau)... ils se sont, en premier lieu, isolés, avant de prêcher leurs idées ainsi mûries dans une mise volontaire à l'écart.

Ce comportement naturel d’isolement peut aboutir à un état pathologique, dans la mesure où il devient permanent, compulsif, de longue durée, et non plus une phase obligée, physiologique, de retours régulièrement entretenus sur soi-même, pour faire le point, avant d'intervenir.

On parle aussi de la claustrophilie chez les cataphiles pour décrire le plaisir d'évoluer dans des espaces confinés.

Voir aussi[modifier | modifier le code]



Article précédent
Article suivant

> Article Mis à jour le 17-07-2013

Source :

Références :

Publicité

Contenu relatif

Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi