Publicité

---

Actualités médicales scientifiques

[2013-10-11] - Au Canada, le mois d’octobre est dédié à la sensibilisation aux tumeurs cérébrales. Les tumeurs cérébrales, qu’elles soient malignes ou bénignes, représentent une condition complexe qui affecte environ 55,000 personnes d’un bout à l’autre du pays et une préoccupation médicale qui dure toute une vie. Les tumeurs cérébrales sont parfois d’une telle sévérité qu’elles doivent être retirées chirurgicalement. Dans le but d’améliorer les résultats des patients aux prises avec une tumeur au cerveau, le Centre d’imagerie cérébrale McConnell a recours à un logiciel novateur.


[2013-10-10] - Pourquoi la maladie de Parkinson se manifeste-t-elle par des symptômes aussi différents d'un patient à l'autre ? Un consortium de chercheurs, menés par une équipe du Laboratoire CNRS d'enzymologie et biochimie structurales1 tient une piste solide. La maladie de Parkinson est causée par une protéine nommée alpha-synucléine dont les agrégats formés à l'intérieur des neurones finissent par tuer les neurones. Les chercheurs sont parvenus à caractériser et produire deux types d'agrégats d'alpha-synucléine différents entre eux. Mieux, ils ont montré que l'une de ces deux formes est beaucoup plus toxique et a une plus grande capacité à envahir les neurones. Cette découverte rend compte, à l'échelle moléculaire, de l'existence de profils d'accumulation d'alpha-synucléine différents d'un patient à l'autre. Publiés le 10 octobre dans Nature Communications, ces résultats sont une avancée notable dans la compréhension de la maladie de Parkinson. Ils permettent d'envisager de développer des thérapies adaptées pour chaque forme de cette maladie.


[2013-10-10] - Une étude réalisée par des équipes de l'Institut Pasteur, de l'Institut Cochin (Inserm, CNRS, Université Paris Descartes) et du Wellcome Trust Centre for Molecular Parasitology de l'université de Glasgow pourrait redéfinir une partie des orientations actuelles de recherche d'un traitement contre les parasites responsables du paludisme et de la toxoplasmose. Ce travail, publié le 10 octobre sur le site de Nature Communications, concerne le rôle d'une protéine commune à ces deux parasites. Appelée AMA1, celle-ci est depuis des années au centre de nombreuses recherches en vue de la mise au point de traitements et de vaccins contre le paludisme. Cependant, les auteurs émettent ici des réserves sur le succès des stratégies thérapeutiques s'appuyant uniquement sur le blocage d'AMA1, en démontrant que les parasites du paludisme et de la toxoplasmose dépourvus de la protéine peuvent se développer normalement.


[2013-10-07] - Certaines régions de l'ADN sont très mobiles et participent ainsi au contrôle de l'expression génétique par leurs mouvements dynamiques. L'équipe de Maria?Elena Torres?Padilla, directrice de recherche Inserm, à l'Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (Inserm/CNRS/Université de Strasbourg) vient de développer une méthode permettant d'observer l'organisation et les mouvements du génome dans le temps et l'espace. Les chercheurs sont parvenus à marquer puis suivre des gènes parentaux au cours de divisions cellulaires. Cette nouvelle méthode constitue un atout majeur pour comprendre les processus qui en découlent pour la régulation des gènes. Ces résultats sont publiés le 6 octobre 2013 sur le site de revue Nature Structural & Molecular Biology.


[2013-10-01] - Des scientifiques de l’Institut Pasteur et de l’Inserm ont identifié plusieurs protéines humaines comme cibles thérapeutiques inédites pour lutter contre le virus du sida. Ces dernières participent à un mécanisme cellulaire complexe découvert par les chercheurs qui entraîne le blocage de la réplication du VIH dans un type de cellule particulier, les macrophages. Ces découvertes constituent une base théorique solide pour la mise au point de stratégies thérapeutiques complémentaires aux trithérapies actuellement employées. Ce travail fait l’objet d’une publication le 30 septembre sur le site des Proceedings of the National Academy of Sciences.


[2013-10-01] - LA MOTIVATION EST ESSENTIELLE AU MAINTIEN DES FACULTÉS INTELLECTUELLES AU TROISIÈME ÂGE, MONTRENT DES CHERCHEURS DE L’UNIVERSITÉ CONCORDIA.


[2013-09-30] - L'utilisation de différents matériaux aux textures variées améliore la reconnaissance des images tactiles par les jeunes aveugles. C'est ce que viennent de montrer des chercheurs du Laboratoire de psychologie et neurocognition (CNRS/Université Pierre Mendès France/Université de Savoie). Ce résultat qui vient d'être publié dans la revue Journal of Experimental Psychology Applied a été obtenu en collaboration avec la Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation de l'Université de Genève et Les Doigts Qui Rêvent à Talant (Côte-d'Or), la seule maison d'édition en Europe, spécialisée dans la conception et la fabrication d'albums tactiles illustrés. Les chercheurs soulignent en outre qu'un entrainement précoce et régulier à l'utilisation du matériel tactile par les enfants aveugles est nécessaire pour améliorer la reconnaissance par le toucher.


[2013-09-30] - Une étude canadienne enquête sur les principaux facteurs et défis.


[2013-09-30] - Des vues microscopiques ouvrent la voie vers de nouvelles percées médicales.


[2013-09-27] - Une nouvelle piste pour lutter contre le bacille de la tuberculose, microorganisme qui tue encore chaque année près de 1,5 millions de personnes à travers le monde, vient d'être ouverte par une équipe franco-britannique impliquant des scientifiques du CNRS, de l'Inserm, de l'Institut Curie et de l'Université Toulouse III – Paul Sabatier. Les chercheurs viennent de découvrir qu'un acide aminé, l'aspartate, est essentiel au développement du bacille car il constitue sa principale source d'azote. Ils sont parvenus également à établir le mécanisme grâce auquel la bactérie extrait l'aspartate de son hôte. Ces résultats, publiés le 29 septembre 2013 sur le site de la revue Nature Chemical Biology, pourraient permettre de développer de nouveaux antibiotiques ainsi que de nouveaux vaccins créés à partir de souches atténuées du bacille, incapables de s'approvisionner en aspartate.


[2013-09-27] - Constamment menacée par des stress et des dommages, la cellule est capable de réagir pour prévenir les risques de se transformer en cellule tumorale. Geneviève Almouzni1 et son équipe s'intéressent aux mécanismes cellulaires mis en jeu pour répondre aux agents endommageant et ainsi préserver les capacités fonctionnelles du génome. Et dans cette mission, HIRA joue un rôle tout à fait unique. Ces travaux sont publiés en ligne dans Cell, le 26 septembre 2013.


[2013-09-23] - Une étude menée par l’IR-CUSM évalue les différences entre les sexes et les groupes d’âge.


[2013-09-17] - La mucoviscidose est une maladie génétique létale qui touche en France 1 enfant pour 4500 naissances. Une équipe internationale menée par des chercheurs de l'Institut fédératif de recherche Necker-Enfants malades (CNRS/Inserm/Université Paris Descartes)1, sous la direction d'Aleksander Edelman, vient de découvrir deux nouvelles molécules qui pourraient traiter les patients porteurs de la mutation la plus fréquente. À l'aide d'un criblage virtuel et d'expérimentations sur des souris et des cellules humaines en culture, les chercheurs ont pu sélectionner, parmi 200 000 molécules, deux composés permettant à la protéine mutée responsable de la maladie de se déployer et de remplir sa fonction. Ces résultats ont été récemment publiés en ligne dans la revue EMBO Molecular Medicine.


[2013-09-11] - Une collaboration internationale constituée par des chercheurs de l’Institut Pasteur du Cambodge, de l’Institut Pasteur à Paris, et du National Institutes of Health (NIH), a permis la mise au point du premier test in vitro adapté à la réalité du terrain pour étudier la résistance de Plasmodium falciparum (parasite responsable du paludisme sévère) aux dérivés de l’artémisinine, un constituant majeur des traitements antipaludiques actuellement utilisés. Ce test a vocation à être largement diffusé afin de faciliter la surveillance de la résistance parasitaire aux antipaludiques. Il constitue également un outil de choix pour étudier les bases biochimiques et moléculaires de la résistance aux dérivés de l’artémisinine.


[2013-09-10] - LES JEUNES APPRÉCIENT AUTANT LES BIENFAITS MENTAUX QUE PHYSIQUES DE L’EXERCICE, MONTRE UNE ÉTUDE DE L’UNIVERSITÉ CONCORDIA.


[2013-09-09] - Des chercheurs des universités de Montréal et McGill élaborent une nouvelle méthode permettant de lier les molécules de transmission des signaux cellulaires aux régulateurs de division cellulaire cibles.


[2013-09-05] - Des nanostructures composées de brins d’ADN peuvent encapsuler et libérer des molécules médicamenteuses de petite taille.


[2013-08-27] - UNE ÉTUDE DE CONCORDIA DÉMONTRE QUE LES ENFANTS SAISISSENT MIEUX LES MATHÉMATIQUES À L’AIDE D’EXEMPLES TIRÉS DE SITUATIONS RÉELLES.


[2013-08-26] - Des résultats intéressants pour la recherche sur les nanomatériaux biologiques.


[2013-08-26] - Des chercheurs de l’Institut Pasteur et de l’Inserm ont identifié le groupe de cellules du système immunitaire sur lequel repose l’efficacité d’un traitement par immunothérapie (anticorps thérapeutique) fréquemment utilisé dans le cancer du sein. Ils ont démontré chez l’animal que l’action des neutrophiles, globules blancs les plus communs, est nécessaire et suffisante pour éliminer les cellules tumorales. Les chercheurs ont également reproduit ces résultats sur un modèle de cancer de la peau. Si elles sont confirmées chez l’homme, ces découvertes devraient permettre l’optimisation des traitements actuels pour plusieurs cancers. Ces travaux sont publiés le 26 août sur le site de la revue Blood.


1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 suivant
Publicité
Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi