Publicité

---

Actualités industrie santé
2017-02-14

Le vaccin PfSPZ-Cvac de Sanaria offre un haut niveau de protection contre le paludisme lors d'une étude clinique

Le vaccin PfSPZ-Cvac de Sanaria offre un haut niveau de protection contre le paludisme lors d'une étude clinique


SOUS EMBARGO JUSQU'AU 15 février à 13h00, heure française
BETHESDA, Maryland, 14 février 2017 /PRNewswire/ -- Dans un rapport publié aujourd'hui par le magazine Nature, (Sterile protection against human malaria by chemoattenuated PfSPZ vaccine ou Protection stérile contre le paludisme humain grâce au vaccin PfSPZ chimiquement atténué) des chercheurs de l'Université de Tübingen ont rapporté que les neuf sujets (100 %) ayant reçu comme immunisation trois doses de PfSPZ-Cvac, le vaccin antipaludique de Sanaria® ont tous été protégés contre le paludisme à Plasmodium falciparum lorsqu'ils ont été exposés à la maladie 10 semaines après la dernière dose de vaccin.

Stephen L. Hoffman, MD, le PDG de Sanaria, a déclaré : « Les essais cliniques sur le PfSPZ-Cvac actuellement en cours ou qui commenceront bientôt en Allemagne, aux États-Unis, en Guinée équatoriale, au Mali, au Gabon et au Ghana vont permettre de mettre au point un schéma de vaccination optimisé qui devrait, pensons-nous, évoluer rapidement vers des essais et une homologation de phase 3. Notre objectif est d'utiliser le PfSPZ-Cvac dans des programmes de vaccination de masse pour éliminer le parasite du paludisme et prévenir le paludisme chez les voyageurs ».

Le PfSPZ-Cvac se compose de parasites du paludisme vivants et purifiés et d'un médicament antipaludique. Les volontaires de l'étude clinique ont reçu trois injections de 0,5 ml de vaccin par inoculation veineuse directe et rapide. On n'a relevé aucune différence dans les effets indésirables entre les volontaires qui ont reçu le vaccin et les patients qui ont reçu le placebo d'eau salée.

Le Centre allemand de recherche sur les infections a financé l'étude en cours avec l'appui de Sanaria, qui, aux États-Unis, en Europe et en Afrique, reçoit le soutien de plusieurs autres institutions membres du International PfSPZ Consortium (I-PfSPZ-C).

Le paludisme touche principalement les enfants africains. Selon l'OMS, le paludisme a causé, dans le monde en 2015, 214 millions d'épisodes cliniques et 438.000 décès. Cet impact dévastateur se produit en dépit des milliards de dollars qui sont investis dans les efforts de lutte contre le paludisme. Le paludisme est également une préoccupation pour les touristes, les diplomates, les voyageurs d'affaires, les agents humanitaires, les travailleurs industriels et les militaires à travers le monde.

Le professeur Ogobara Doumbo, MD, PhD, directeur du Bamako Malaria Research Training Center (Mali), a souligné : « Ceux d'entre nous qui travaillent dans les pays où les vies des gens sont dévastées par le paludisme attendent depuis des décennies un vaccin antipaludique très efficace. Nous sommes ravis des résultats obtenus par le PfSPZ-CVac, et fiers de pouvoir lancer, au Mali et en Afrique de l'Ouest, les premiers essais de terrain portant sur les vaccins à base de PfSPZ.

Martin Grobusch MD, PhD, qui enseigne la médecine tropicale et la médecine des voyages, et dirige le centre de médecine tropicale de l'Academic Medical Center de l'Université d'Amsterdam a ajouté : « Les voyageurs continuent à être exposés à un risque élevé de contracter le paludisme. Un vaccin comme le PfSPZ-Cvac qui fournit une immunité protectrice complète pendant 10 semaines et peut être administré en moins de deux semaines sera un outil idéal pour la prévention du paludisme dans la population itinérante ».

À propos de Sanaria Inc. : La mission de Sanaria est de commercialiser des vaccins antipaludiques basés sur des parasites qui confèrent une protection de haut niveau et de longue durée contre le paludisme, d'utiliser ces vaccins pour prévenir le paludisme chez les individus et d'éliminer le paludisme dans des régions entières.  Sanaria (http://www.sanaria.com) est basée à Rockville, dans l'État de Maryland.

Le présent communiqué de presse renferme des énoncés prospectifs qui impliquent des risques et des incertitudes connus et inconnus, lesquels sont susceptibles d'entraîner un écart sensible entre les résultats réels et les résultats anticipés ou les réalisations expresses ou tacites contenus dans ces énoncés. Pour de plus amples informations, veuillez contacter Alexander Hoffman, press@sanaria.com, 301-339-0092.




Article précédent
Article suivant

> Article écrit le par Sanaria Inc.

Cet article a été consulté: 43 fois

Notes :

Source : PRN-International Desk

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi