Publicité

---

Actualités industrie santé
2017-07-10

Race et TargImmune créent une coentreprise

Race et TargImmune créent une coentreprise


- Technologie de TargImmune provenant de la Hebrew University of Jerusalem

- Utilisation du bisantrène en combinaison avec la thérapie anti-cancéreuse ciblée

- Les marchés du bisantrène seront élargis au-delà de la LAM, à savoir les cancers du sein, de la prostate, du poumon, de la tête et du cou, grâce à des combinaisons exclusives de thérapies ciblées
MELBOURNE, Australie, 10 juillet 2017 /PRNewswire/ -- Race Oncology Limited (ASX : RAC) a annoncé aujourd'hui qu'elle avait signé une lettre d'intention avec TargImmune Therapeutics AG (Bâle, Suisse) visant la création d'une coentreprise entre les deux sociétés. Cette coentreprise, qui sera baptisée Race Immunotherapeutics, s'attachera à mettre au point des traitements anti-cancéreux nouveaux et perfectionnés qui allient le bisantrène à la technologie de traitement anti-cancéreux ciblée de TargImmune.

La coentreprise Race Immunotherapeutics (« RITX ») sera un partenariat à parts égales entre Race et TargImmune, et l'ensemble de la nouvelle propriété intellectuelle créée par RITX sera codétenu à parts égales par les parties sur la base de la propriété de cette coentreprise. RITX sera financée indépendamment, et elle entamera ses opérations une fois que le financement aura été organisé et que les accords formels auront été signés. Les conditions définitives de l'accord de coentreprise devront être avalisées par le conseil de direction de chaque société. Tous les principaux travaux de développement seront effectués par des scientifiques de TargImmune à Bâle, sous la direction d'un comité directeur auquel siègera du personnel scientifique de Race. Race fournira un appui scientifique et le bisantrène, mais elle ne financera pas directement la coentreprise.

La plate-forme technologique de TargImmune, qui fait l'objet d'une licence accordée par la Hebrew University of Jerusalem, comprend un vecteur non viral couvert par la propriété intellectuelle qui cible les récepteurs qui sont surexprimés sur les cellules cancéreuses, comme ceux que l'on trouve dans le cancer du sein et plusieurs autres cancers importants. Une fois sur la cellule cible, le vecteur administre un immunomodulateur (poly-IC ou pIC) à la cellule, ce qui provoque une apoptose (mort cellulaire programmée) et une réaction immunitaire contre le cancer. Cette technologie de ciblage global est appelée CTPIC (« administration ciblée de pIC contre le cancer »).

TargImmune pense que des synergies thérapeutiques sont possibles en alliant la CTPIC à une chimiothérapie à large spectre. Grâce à sa cardiotoxicité sensiblement réduite et à son mode d'action, le bisantrène constitue la chimiothérapie idéale en combinaison avec la plate-forme TargImmune CTPIC. A son tour, les effets anti-cancéreux du bisantrène pourraient être sensiblement intensifiés en combinaison avec la CTPIC.

Dans un premier temps, la coentreprise s'attèlera à mettre au point des combinaisons de bisantrène avec la CTPIC destinées au récepteur du facteur de croissance endothélial (EGFR), une cible importante dans le cancer du sein et d'autres cancers. Cela ouvrira des perspectives thérapeutiques pour le cancer du sein, ainsi que pour le cancer du poumon non à petites cellules (NSCL) et les cancers de la tête et du cou. Outre l'EGFR, la coentreprise explorera des combinaisons du bisantrène avec la CTPIC ciblant d'autres cancers, comme le PSMA (un marqueur du cancer de la prostate).

« Nous pensons que cette coentreprise sera génératrice de grande valeur pour Race », explique le PDG de Race, Peter Molloy. « Le bisantrène a démontré des atouts thérapeutiques pour la leucémie aiguë myéloïde (LAM), qui est une maladie relativement rare. Cette coentreprise ouvre des perspectives thérapeutiques potentielles pour le bisantrène pour tous les principaux cancers, ce qui augmente considérablement le nombre de patients qui pourraient bénéficier de ce précieux agent chimiothérapeutique ».

TargImmune est dirigée par le Dr Esteban Pombo-Villar, qui a récemment été nommé PDG et qui a notamment à son actif plus de 20 années d'expérience chez Novartis, essentiellement en qualité de directeur de la gestion des alliances au Novartis Institute for Biomedical Research (NIBR). « Cette coentreprise explorera les synergies entre le mécanisme du bisantrène et la plate-forme ciblée CTPIC. De par son bon profil de sécurité, le bisantrène est un candidat idéal pour une utilisation en combinaison avec notre plate-forme ciblée », explique le Dr Pombo-Villar.

« La science du développement consiste à exploiter les connaissances ; cette coentreprise entre Race Oncology et TargImmune Therapeutics allie des décennies d'expérience dans la recherche et le développement, tant dans le secteur pharmaceutique que dans celui de la biotech, ce qui permettra de créer de nouveaux médicaments, lesquels viendront s'ajouter à l'arsenal dans la lutte contre le cancer », ajoute le Dr Peter Kash, président de TargImmune.

A propos de TargImmune Therapeutics AG

TargImmune Therapeutics AG est une société privée de biotechnologie qui a son siège en Suisse et qui s'attache à mettre au point des médicaments qui font appel aux nouvelles immunothérapies ciblées. Sa principale technologie est la plate-forme CTPIC qui utilise un vecteur non viral exclusif pour cibler et détruire les cellules cancéreuses qui surexpriment certains récepteurs.

A propos de Race Oncology Limited

Race Oncology est une société pharmaceutique spécialisée, dont le modèle d'entreprise consiste à s'intéresser aux actifs cliniques de stade avancé, principalement dans le domaine de l'oncologie. Son premier actif est un médicament de chimiothérapie, le bisantrène, qui a fait l'objet de plus de 40 études cliniques de phase II pendant les années 1980 et 1990. Race Oncology est titulaire de dépôts de brevets récents pour le bisantrène et a obtenu le statut de médicament orphelin aux Etats-Unis. Son objectif est de compléter la phase finale de la mise au point du bisantrène et de commercialiser ce précieux médicament.

Contacts :

Race Oncology                  TargImmune
Peter Molloy, PDG                 Esteban Pombo-Villar, PDG
plmolloy@raceoncology.com           esteban@targimmune.com
+61 3 9097 1656 +41 61 225 1926


Article précédent
Article suivant

> Article écrit le par Race Oncology

Cet article a été consulté: 10 fois

Notes :

Source : PRN-International Desk

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi