Publicité

---

Actualités industrie santé
2016-02-26

PharmaMar lance une étude de phase II sur le médicament anticancéreux PM184 pour le cancer du sein avancé

PharmaMar lance une étude de phase II sur le médicament anticancéreux PM184 pour le cancer du sein avancé



MADRID, February 26, 2016 /PRNewswire/ --

PharmaMar (MSE : PHM) a annoncé le début d'une étude ouverte multicentrique de phase II en deux étapes sur le médicament anticancéreux PM184. L'étude sera menée dans 10 centres cliniques européens auprès de 106 patients.  Elle se concentrera sur des patients atteints d'un cancer du sein à récepteurs hormonaux positifs, HER2 négatif, localement avancé et/ou métastatique, qui ont connu une progression de la maladie suite à un traitement précoce avec des anthracyclines et des taxanes. La seconde étape de l'étude de phase II sera randomisée et comparée au meilleur choix du chercheur, afin d'évaluer l'efficacité et l'innocuité du PM184.

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20150203/727958-b ) L'objectif principal consiste à évaluer l'efficacité du PM184 concernant la survie sans progression (SSP) sur quatre mois. Les objectifs secondaires comprennent l'analyse d'un mode d'administration plus pratique du PM184, la survie globale, la SSP médiane, la réponse globale et la durée de réponse mesurée conformément à la version 1.1 des directives RECIST (Response Evaluation Criteria In Solid Tumors). L'étude évaluera également l'innocuité et les profils pharmacologiques dans la population cible, et réalisera des analyses pharmacogénétiques en vue d'évaluer les variations entre les patients dans la transformation et l'élimination du PM184, ainsi que des études pharmacogénomiques qui contribueront à identifier des prédicteurs de la réponse au médicament.

« Nous nous réjouissons que le PM184 passe désormais en étude clinique de phase II, ce qui représente un progrès significatif pour PharmaMar dans la prise en charge du cancer du sein, l'un des cancers les plus courants », a déclaré Arturo Soto, directeur du développement clinique de l'unité d'oncologie de PharmaMar. « Le PM184 est un composé d'origine marine qui inhibe la fonction microtubulaire et cible une protéine appelée tubuline de manière innovante, nous attendons les résultats avec impatience », a-t-il ajouté.

Relations avec les médias: +34-638-79-62-15

Relations avec les investisseurs: +34-914444500




Article précédent
Article suivant

> Article écrit le par PharmaMar

Cet article a été consulté: 147 fois

Notes :

Source : PR Newswire

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi