Publicité

---

Actualités industrie santé
2017-10-31

OBI Pharma annonce les résultats de l'OBI-3424, lors de la conférence internationale AACR-NCI-EORTC sur les cibles moléculaires et les traitements contre le cancer

OBI Pharma annonce les résultats de l'OBI-3424, lors de la conférence internationale AACR-NCI-EORTC sur les cibles moléculaires et les traitements contre le cancer



Une étude révèle que l'OBI-3424 a une efficacité et une innocuité in vivo très marquées sur les modèles de xénogreffes dérivées de tumeurs de patients dans la leucémie aiguë lymphoblastique à lymphocytes, exprimant l'AKR1C3.
TAÏPEI, Taïwan, 31 octobre 2017 /PRNewswire/ -- OBI Pharma, Inc., une société biopharmaceutique taiwanaise (TPEx : 4174), a annoncé les résultats d'une étude sur le modèle de xénogreffes dérivées de tumeurs de patients (PDX, ou patient-derived xenograft) portant sur l'OBI-3424, dans la leucémie aiguë lymphoblastique à lymphocytes T (T-ALL, ou T-cell acute lymphoblastic leukemia), présentée lors de la conférence internationale AACR-NCI-EORTC sur les cibles moléculaires et les traitements contre le cancer, à Philadelphie, en Pennsylvanie (États-Unis).

La session d'affiches, intitulée « The AKR1C3-Activated Prodrug OBI-3424 Exerts Profound In Vivo Efficacy Against Preclinical Models of T-Cell Acute Lymphoblastic Leukemia (T-ALL); a Pediatric Preclinical Testing Consortium Study » (L'AKR1C3, précurseur de substance activée par l'OBI-3424, a une efficacité in vivo très marquée sur les modèles précliniques de leucémie aiguë lymphoblastique à lymphocytes T ; étude du Consortium d'études pédiatriques précliniques), a été présentée par le professeur Richard B. Lock, docteur en médecine et directeur du programme de biologie de la leucémie du Children's Cancer Institute au Lowy Cancer Research Centre de Sydney (Australie).

L'étude a bénéficié du soutien des subventions CA199222 et CA199000 de l'Institut national du cancer (NCI) et a été réalisée par le NCI Pediatric Preclinical Testing Consortium (Consortium d'études pédiatriques précliniques du NCI).

Les résultats généraux de l'étude ont montré que l'OBI-3424 était bien toléré, avec un taux de toxicité de 2,8 % seulement au sein des groupes traités par le médicament. L'OBI-3424 a induit des différences notables dans la distribution EFS par rapport au contrôle de neuf cas sur neuf (100 %) des PDX évaluables. Les valeurs T-C variaient de 17,1 à 65,2 jours (T/C 2,3 à 14,0) et des réponses objectives ont été observées dans huit des neuf PDX (deux réponses complètes ; six réponses complètes maintenues). Une réduction significative (P<0,0001) de l'infiltration de moelle osseuse au 28e jour a été observée chez quatre des six PDX T-ALL évaluables.

L'importance de l'AKR1C3 dans les réponses in vivo des PDX ALL à l'OBI-3424 a été vérifiée à l'aide d'un précurseur des lymphocytes B ALL PDX (ALL-11) ayant été transduits par lentivirus pour surexprimer de façon stable l'AKR1C3 (ALL-11/1C3), par rapport aux témoins vectoriels vides (ALL-11/EV). Les souris greffées avec ALL-11/1C3 présentaient un RMC (T-C >37,3 jours, T/C >3) par rapport à une MC pour ALL-11/EV (T-C 21,1 jours, T/C 2,5). L'infiltration des cellules ALL-11/1C3 dans la moelle osseuse murine a été considérablement réduite au 28e jour chez les souris traitées par OBI-3424, par rapport aux souris traitées par l'excipient (P<0,0001), mais pas chez les souris greffées par ALL-11/EV.

Le professeur Richard B. Lock, le directeur du programme de biologie de la leucémie du Children's Cancer Institute en Australie, a déclaré : « L'OBI-3424 est l'un des médicaments les plus efficaces que nous ayons jamais testés contre la T-ALL, en plus de douze ans d'évaluation des médicaments au Children's Cancer Institute en Australie, en utilisant des modèles précliniques d'ALL agressive chez l'enfant. Nous sommes absolument enthousiastes concernant les possibilités d'OBI-3424 d'améliorer le traitement et la qualité de vie des patients atteints de ce type de cancer agressif et nous sommes impatients de voir ce potentiel évalué dans le cadre d'essais cliniques. »

« Nous sommes impatients de faire progresser davantage l'OBI-3424 pour répondre aux besoins non satisfaits des patients atteints de cancer exprimant l'enzyme AKR1C3. En outre, le dépôt d'une DNR pour l'OBI-3424 auprès de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis est prévu pour début 2018 », a déclaré Tony Yu, docteur en médecine, PharmD, le directeur scientifique d'OBI Pharma, Inc.

À propos de l'OBI-3424

L'OBI-3424 est un nouveau précurseur de substance active de petite molécule, chef de file de sa catégorie. Il cible de façon sélective les cancers surexprimant l'enzyme aldo-kéto réductase 1c3 (AKR1C3) et libère un puissant agent sélectif d'alkylation d'ADN en présence de l'enzyme AKR1C3. Ce mode sélectif d'activation distingue l'OBI-3424 des agents alkylants traditionnels, comme le cyclophosphamide et l'ifosfamide, lesquels sont non sélectifs.

La surexpression de l'AKR1C3 a été documentée dans un certain nombre de cancers résistants aux traitements et difficiles à traiter, notamment les carcinomes hépatocellulaires (CHC), le cancer de la prostate résistant à la castration (CRPC) et la leucémie aiguë lymphoblastique des cellules T (T-LAL).

En outre, une sélection individualisée des patients par coloration pour surexpression de l'AKR1C3 par immunohistochimie peut être effectuée, afin d'identifier les patients avec d'autres types de tumeurs plus susceptibles de répondre au traitement par OBI-3424, ce qui offre la possibilité d'une stratégie en vue d'une mise au point clinique rationalisée.

OBI Pharma prévoit de déposer une demande de drogue nouvelle de recherche (DNR) auprès de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis, début 2018.

OBI Pharma possède des droits mondiaux sur l'OBI-3424 à l'exception des pays suivants, pour lesquels Ascenta Pharma détient les droits : Chine, Hong Kong, Macao, Taïwan, Japon, Corée du Sud, Singapour, Malaisie, Thaïlande, Turquie et Inde.

À propos d'OBI Pharma   OBI Pharma, Inc. est une société biopharmaceutique créée en 2002 et basée à Taiwan. Son objectif est de mettre au point et de concéder des licences de brevets sur de nouveaux agents thérapeutiques, répondant à des besoins médicaux non satisfaits, contre des cibles cancéreuses telles que les séries Globo, AKR1C3 et d'autres cibles prometteuses. Le produit phare de la société est l'adagloxad simolenin (anciennement OBI-822), une nouvelle immunothérapie active contre le cancer du sein métastatique. OBI développe également des immunothérapies actives de nouvelle génération contre les cancers difficiles à traiter, dont ceux du poumon, du colon, du pancréas, de l'estomac et de l'ovaire. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site www.obipharma.com.

Énoncés prospectifsLes énoncés contenus dans le présent communiqué de presse et qui ne décrivent pas des faits historiques, sont des énoncés prospectifs au sens de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995. De tels énoncés prospectifs comprennent, sans s'y limiter, des déclarations sur de prochains essais cliniques, sur les résultats et le calendrier de ces essais. De tels facteurs de risques sont identifiés et exposés ponctuellement dans les rapports et les présentations d'OBI Pharma, notamment dans les documents qu'OBI Pharma dépose auprès de la Taiwan Securities and Exchange Commission.

CONTACT DE L'ENTREPRISE : Gus Adapon  OBI Pharma, Inc. +886 (2) 2786-6589 info@obipharma.com  




Article précédent
Article suivant

> Article écrit le par OBI Pharma, Inc.

Cet article a été consulté: 15 fois

Notes :

Source : PRN-International Desk

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi