Publicité

---

Actualités industrie santé
2017-08-15

Médecins Sans Frontières reçoit le prix humanitaire Pardes 2017 pour son rôle de pionnier dans les soins de santé mentale sur les lignes de front des conflits mondiaux

Médecins Sans Frontières reçoit le prix humanitaire Pardes 2017 pour son rôle de pionnier dans les soins de santé mentale sur les lignes de front des conflits mondiaux



L'organisation internationale à l'honneur pour son engagement visionnaire dans les soins de santé mentale pour les réfugiés et les victimes des violences, épidémies et catastrophes
NEW YORK, 15 août 2017 /PRNewswire/ -- Le prix humanitaire Pardes 2017 en santé mentale est attribué à l'organisation humanitaire médicale internationale Médecins Sans Frontières (MSF) pour son travail pionnier et visionnaire assurant des soins de santé mentale d'urgence souvent négligés chez les personnes confrontées à des crises dans le monde. Le prix a été annoncé aujourd'hui par la Brain & Behavior Research Foundation et il sera remis lors d'une cérémonie à New York City le vendredi 27 octobre.

Photo : http://mma.prnewswire.com/media/544445/Brain_and_Behavior_Research_Doctors_Without_Borders.jpg

On voit souvent les médecins et infirmiers de MSF intervenant dans le traitement d'affections physiques, en train de panser les blessés de guerre, réhydrater un patient atteint de choléra ou effectuer en urgence une césarienne. Toutefois, depuis plus de 20 ans, MSF prodigue également des soins psychiatriques et psychologiques à ceux qui sont dévastés par des catastrophes d'origine humaine ou naturelle. L'organisation dispose actuellement de programmes de santé mentale dans 41 pays sur cinq continents où elle traite des adultes et des enfants victimes de conflits armés, de catastrophes naturelles, de violences sexuelles, de négligence, de troubles psychiatriques et d'épidémies.

Le Dr Herbert Pardes, président du conseil scientifique de la Brain & Behavior Research Foundation et vice-président exécutif du conseil d'administration de l'hôpital presbytérien de New York a fait observer : « Dans de nombreux coins du monde, les gens doivent affronter une violence horrible, des déplacements, des exactions, des maladies et aussi la stigmatisation. Bien trop souvent quand nous traitons leurs besoins physiques urgents, nous oublions leurs besoins tout aussi urgents en soins de santé mentale. Médecins Sans Frontières représente une force puissante qui fournit des services de santé mentale à des personnes dans des circonstances désespérées, sans autres sources d'assistance ou d'intervention thérapeutique ».

Il a ajouté : « À travers leur énorme travail sur les lignes de front dans les zones fréquemment instables et dangereuses sur la planète, les médecins, les infirmiers et le personnel de Médecins Sans Frontières nous ont maintes fois donné un exemple sans faille de ce que signifie véritablement être humanitaire. »

Guérir le corps et l'espritEn tant que plus grande organisation se consacrant à apporter une aide médicale d'urgence dans les crises humanitaires, MSF intervient en particulier dans des régions touchées par des catastrophes aux causes naturelles et humaines là où les services de santé mentale font défaut, et en fait une partie intégrante des soins médicaux intenses. Les catastrophes se produisent de façon soudaine en provoquant des sentiments immenses de peur et d'impuissance. Les gens chaque fois subissent destruction extrême et chaos avec perte de vies et de biens. Dépression, TSPT, anxiété, comportement suicidaire et crise de panique sont des conséquences fréquentes. Les soins de santé mentale augmentent la probabilité de succès des traitements médicaux et psychologiques, et ils sont un élément vital des programmes s'occupant du VIH/sida, de la tuberculose, de la malnutrition et des maladies non transmissibles.

Les premières interventions de MSF en santé mentale ont eu lieu en 1990 lors du séisme qui a dévasté l'Arménie. Dans les années 90, des programmes de santé mentale ont été lancés à Gaza, aux Balkans et en Europe de l'Est. En 1998, MSF a officiellement reconnu la nécessité d'inclure la santé mentale dans son travail d'urgence et de mettre en œuvre des interventions psychosociales.

Aujourd'hui, les programmes de santé mentale de MSF s'adressent à des milliers de personnes dans le monde entier. Parmi celles-ci se trouvent des enfants syriens dans un hôpital dans le nord de la Jordanie, des rescapés de typhons aux Philippines, des survivants de la violence sexuelle à Haïti, des victimes du choléra au Yémen et des personnes déplacées dans le monde entier, notamment en Irak, au Liban, en Italie, au Mexique, en Tanzanie et au Soudan.

Depuis 2012, MSF assure des soins médicaux et des soins de santé mentale à des dizaines de milliers de migrants et de réfugiés fuyant le Salvador, le Honduras et le Guatemala, dans ce que l'on connaît sous le nom de triangle du Nord d'Amérique centrale. Pour sensibiliser le public sur l'horrible crise mondiale des réfugiés, MSF a lancé une exposition intitulée 'Forced From Home' (Chassés de chez eux), où sont mises en évidence les conditions subies par plus de 65 millions de personnes déplacées dans le monde. MSF estime que les impacts psychologiques à long terme des crises humanitaires sont souvent sous-estimés si ce n'est ignorés, et prévoit d'étendre ses programmes de santé mentale dans le monde.

« Ce prix est un honneur extraordinaire, une reconnaissance non seulement du travail de MSF, mais surtout des besoins de nos patients et du rôle crucial que peut jouer le soutien en santé mentale pour aider à guérir les gens dans des situations de crise », a commenté Kaz de Jong, spécialiste de la santé mentale chez MSF. « Nous espérons très sincèrement que cette récompense mettra en lumière les besoins immenses en santé mentale que doivent affronter les gens portant les cicatrices de la guerre et des conflits, des migrations forcées, de la violence sexuelle, de l'isolement des troubles psychiatriques et de la stigmatisation accompagnant des diagnostics terribles comme le VIH et la tuberculose. »

À propos du prix humanitaire Pardes de la santé mentaleLe prix humanitaire Pardes de la santé mentale a été institué en 2014. Il est attribué chaque année pour distinguer les personnes ou les organisations dont l'impact profond et durable permet de faire avancer la compréhension de la santé mentale et d'améliorer la vie des personnes souffrant de maladies mentales. Il concentre l'attention du public sur le fardeau que représente la maladie mentale sur l'individu et la société, et sur le besoin urgent de déployer des services de santé mentale à l'échelle mondiale. Les candidatures sont recherchées dans le monde entier. Le lauréat est choisi par un comité éminent de onze membres et reçoit des honoraires de 300 000 $. Le prix est nommé en l'honneur de Herbert Pardes, docteur en médecine et psychiatre réputé, ardent défenseur des malades mentaux et premier bénéficiaire de cette récompense.

Pour davantage d'informations :The Pardes Humanitarian Prize in Mental Health Médecins sans frontières Photos et liens vidéos de MSF

Logo : http://mma.prnewswire.com/media/212670/brain_and_behavior_research_narsad_grants_logo.jpg  




Article précédent
Article suivant

> Article écrit le par Brain & Behavior Research Foundation

Cet article a été consulté: 40 fois

Notes :

Source : PRN-International Desk

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi