Publicité

---

Actualités industrie santé
2017-04-20

Mead Johnson Nutrition : des leaders d'opinion dans le domaine de l'APLV discutent des dernières innovations dans la gestion alimentaire de la carrière allergique

Mead Johnson Nutrition : des leaders d'opinion dans le domaine de l'APLV discutent des dernières innovations dans la gestion alimentaire de la carrière allergique



ROTTERDA, Pays-Bas, April 20, 2017 /PRNewswire/ --

L'Organisation mondiale de l'allergie estime qu'entre 1,9 % et 4,9 % des enfants souffrent d'une allergie aux protéines de lait de vache (APLV), ce qui place ce trouble parmi les principales maladies épidémiques environnementales touchant les enfants du monde développé. Les spécialistes soulignent que la carrière allergique, qui apparaît habituellement en même temps que l'APLV, est un domaine particulièrement important où les besoins ne sont pas satisfaits. La carrière allergique est l'évolution naturelle de la maladie allergique, avec une progression depuis l'eczéma et l'allergie alimentaire pendant la petite enfance, jusqu'à l'asthme et les rhinites allergiques à l'âge scolaire. Toutefois, dans la mesure où ses symptômes sont souvent mal-compris et mal-interprétés, la carrière allergique est souvent liée à un manque d'approches cliniques pour y remédier à un stade précoce.

     (Logo: http://mma.prnewswire.com/media/492348/PNI_Logo.jpg )      (Photo: http://mma.prnewswire.com/media/483356/Mead_Johnson_Nutrition.jpg ) La communauté médicale continue de rechercher des solutions nutritionnelles de pointe qui aident à induire une tolérance dès les premiers stades de la carrière allergique, parce que « les enfants souffrant d'une APLV présentent un risque accru de développer d'autres manifestations allergiques (MA) », a commenté le Dr Berni Canani, professeur associé en pédiatrie à l'université de Naples Frédéric II et chercheur principal au Laboratoire européen de recherche sur les maladies d'origine alimentaire, lors de l'événement de deux jours parrainé par Mead Johnson Nutrition. Cet événement, intitulé « Long Term of New Dietary Management of CMA; Engineering the Microbiome  » (Nouvelle gestion alimentaire de l'APLV sur le long terme ; ingénierie du microbiome), a débuté hier à Rotterdam.  Près de 200 professionnels de la santé sont présents, menés par un groupe de leaders d'opinion dans les secteurs de la pédiatrie et de la nutrition, soulignant l'importance des avancées innovantes pour faciliter le parcours du patient de la tolérance à l'APLV aux stades précoces.

L'une des dernières découvertes dans ce domaine a été annoncée par le Dr Berni Canani, qui a expliqué que son équipe et lui ont récemment « découvert que la caséine fortement hydrolysée contenant du L. rhamnosus GG réduit l'apparition d'autres MA, et augmente le taux d'acquisition de tolérance à 12, 24 et 36 mois », ce qui pourrait réduire l'incidence croissante des MA chez les enfants souffrant d'APLV.

Selon le Dr Adam Fox, consultant spécialisé dans les allergies pédiatriques aux hôpitaux Guy's et St. Thomas' à Londres, qui a également animé une session sur l'évolution de la gestion de l'APLV : « Les changements (dans la gestion des MA) sont le résultat de notre meilleure compréhension des mécanismes sous-jacents dans l'induction de la tolérance avec les nouvelles données cliniques sur les approches susceptibles de l'influencer. »

Le Dr Gigi Veereman, professeure à l'université libre de Bruxelles et consultante en gastroentérologie pédiatrique et nutrition à l'hôpital universitaire de Bruxelles, a partagé ses recommandations sur l'approche relative à l'APLV.  Conformément aux approches fondées sur des preuves les plus fructueuses, elle a mis en avant l'administration de préparations à base d'acide aminé et d'hydrolysats extensifs (AAF et EHF, respectivement), dans lesquels les EHF doivent être précisément introduites pour acquérir une tolérance progressive, et finalement réintroduire le lait de vache. Le Dr Veereman a souligné que, dans tous les cas : « un suivi clinique étroit est essentiel ».

Bien que les leaders d'opinion aient conseillé aux participants de continuer d'innover et de travailler pour parvenir à une meilleure gestion de la carrière allergique, ils ont également appelé à une unification des recommandations des domaines clés manquants de directives. « Il existe un besoin criant pour une validité des symptômes, des catégories claires et des approches thérapeutiques précises », a affirmé le Dr Neil Shah, consultant en gastroentérologie pédiatrique au Great Ormond Street Hospital et maître de conférences à l'université catholique de Louvain.

À propos de Mead Johnson Nutrition  

Chef de file mondial de la nutrition pédiatrique, Mead Johnson développe, fabrique, commercialise et distribue plus de 70 produits sur plus de 50 marchés dans le monde. L'entreprise a pour mission de nourrir les enfants de la planète afin de leur offrir le meilleur départ qui soit dans la vie. La marque Mead Johnson est associée depuis plus de 110 ans à des produits de nutrition scientifiquement éprouvés pour les enfants en bas âge. Pour tout complément d'information, rendez-vous à l'adresse http://www.meadjohnson.com.

Marta Yáñez, gestionnaire de compte chez Weber Shandwick, +34-628-671-900, myanez@webershandwick.com. Elena Gracia, chargée de compte chez Weber Shandwick, +34-670-275-772, egracia@webershandwick.com




Article précédent
Article suivant

> Article écrit le par Mead Johnson Nutrition

Cet article a été consulté: 79 fois

Notes :

Source : PR Newswire

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi