Publicité

---

Actualités industrie santé
2017-04-17

MakingSchistory : Wormzilla envahit le Lac Léman à Genève

MakingSchistory : Wormzilla envahit le Lac Léman à Genève



GENEVE, April 17, 2017 /PRNewswire/ --

Rassemblement des experts au sommet des maladies tropicales négligées pour demander le renforcement de l'action internationale dans la lutte contre l'une des plus grandes maladies mortelles au monde : la schistosomiase    À la veille du sommet des maladies tropicales négligées (MTN) à Genève en Suisse, l'Alliance mondiale de lutte contre la schistosomiase (Global Schistosomiasis Alliance ou GSA) a dévoilé un vers géant dans le Lac de Genève. La structure de 25 m représente le vers parasite de la schistosomiase responsable d'un nombre important de souffrance et de décès. Avec pour objectif d'attirer l'attention mondiale, le GSA appelle au renforcement de l'action concertée afin d'éliminer cette maladie. Des centaines de millions de personnes à travers le monde sont exposées au risque de la schistosomiase, une maladie tueuse silencieuse véhiculée par l'eau et tapie dans les eaux douces des lacs et des rivières.

     (Photo: http://mma.prnewswire.com/media/489180/Global_Schistosomiasis_Alliance.jpg ) « La schistosomiase est la maladie la plus mortelle dont vous n'avez probablement jamais entendu parler, et c'est justement le problème. Nous souhaitons attirer l'attention du monde et des décideurs politiques sur les souffrances engendrées par cette maladie car plus grande sera la prise de conscience, plus importantes seront les actions entreprises. Le vers géant du Lac de Genève fait partie de la campagne mondiale de sensibilisation #MakingSchistory. Notre souhait est d'entrer dans l'histoire et de reléguer la schistosomiase au passé. En collaboration avec nos partenaires, le GSA est déterminé à mettre un terme au cycle de transmission et à éliminer la schistosomiase », déclare le Dr Johannes Waltz, de l'Alliance mondiale de lutte contre la schistosomiase.

Cet appel en faveur d'une action mondiale renforcée afin de lutter contre la schistosomiase a été mis en avant à l'occasion des dix ans du programme commun de donation médicale de l'Organisation mondiale de la santé et de Merck. Ce programme fournit du praziquantel gratuit aux enfants d'Afrique. À ce jour, 100 millions d'enfants ont été traités.  

« Nous sommes confiants quant à la possible élimination de la schistosomiase. Nous avons accompli énormément de progrès durant les 15 dernières années mais beaucoup reste encore à faire. La disponibilité d'un traitement gratuit nous a permis de rompre le cycle de la misère engendré par la schistosomiase, d'améliorer la santé d'une génération d'enfants en âge d'aller à l'école et de les protéger contre les conséquences graves de l'infection. La prochaine étape consistera à fournir de l'eau propre ainsi qu'un meilleur assainissement nécessaires à l'arrêt définitif de la souffrance, » ajoute le Professeur Alan Fenwick, professeur en parasitologie tropicale à l'Imperial College de Londres et fondateur de l'initiative de lutte contre la schistosomiase.

La schistosomiase est à elle seule responsable du décès de 280 000 personnes chaque année en Afrique. Les personnes peuvent être infectées par la schistosomiase au contact avec de l'eau contaminée lorsqu'elles se lavent, qu'elles jouent ou qu'elles travaillent. L'infection particulièrement répandue chez les enfants, peut engendrer de l'anémie, des maux d'estomac et des gonflements, de la diarrhée, un cancer de la vessie et peut également être responsable du retardement de leur développement cognitif et de leur croissance.

 

À propos de #MakingSchistory  

La campagne #MakingSchistory salue les grandes avancées réalisées dans l'élimination de la schistosomiase tout en reconnaissant le besoin d'une synergie accrue afin de continuer à lutter contre cette terrible maladie jusqu'à ce qu'elle ait entièrement disparu. En tant que partie intégrante de la campagne #MakingSchistory, le GSA établira également un rapport mettant en avant les témoignages des personnes impliquées dans la lutte en faveur de l'élimination de la schistosomiase : « Les personnes entrant dans la #MakingSchistory » sera publié en mai

Vous trouverez de plus amples informations sur la campagne sur le site : http://www.MakingSchistory.com.

À propos de la schistosomiase 

La schistosomiase est une maladie tropicale mortelle, causée par un vers parasite vivant dans l'eau douce. Les escargots d'eau douce portant les parasites libèrent des larves nageuses qui se déplacent dans l'eau jusqu'à ce qu'elles entrent en contact avec un individu et pénètrent dans la peau.  Une fois à l'intérieur du corps, la larve se transforme en vers qui va à son tour libérer des œufs. Certains de ces œufs sont ensuite expulsés du corps par les urines et les selles tandis que d'autres demeurent piégés à l'intérieur du corps, affectant nos organes par la maladie et des dommages.

Afin d'éliminer la schistosomiase, quatre facteurs critiques essentiels sont à prendre en compte : Lutte antivectorielle : mesures afin de supprimer les escargots propageant des vers du schistosome

LAVER : eau, assainissement et hygiène : équipement pour une hygiène appropriée

Éducation : prise de conscience afin de prévenir la transmission et de nouvelles infections

Traitement : accès au praziquantel dans les communautés qui en ont besoin
À propos du GSA 

Le GSA est une coalition internationale qui rassemble des organisations partenaires clés incluant les gouvernements, les organisations internationales, les principales ONG de la santé, le monde universitaire et le secteur privé engagés dans la lutte contre la schistosomiase.

Les membres du GSA incluent entres autres la Fondation Bill & Melinda Gates, l'initiative de lutte contre la schistosomiase, World Vision et le réseau mondial des maladies tropicales négligées. Vous trouverez de plus amples informations sur le GSA sur le site http://www.eliminateschisto.org/.

 

Photo - Getty Images for GSA. All rights reserved.

Photo caption - Un vers géant flottant dans le Lac de Genève représentant le vers parasite de la schistosomiase responsable de la souffrance de millions de personnes à travers le monde. Son impact dévastateur arrive derrière celui de la malaria.


Article précédent
Article suivant

> Article écrit le par Global Schistosomiasis Alliance

Cet article a été consulté: 15 fois

Notes :

Source : PR Newswire

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi