Publicité

---

Actualités industrie santé
2018-02-01

La langue n'est désormais plus une barrière pour la recherche : les revues en libre accès bousculent la domination de l'anglais dans la littérature scientifique

La langue n'est désormais plus une barrière pour la recherche : les revues en libre accès bousculent la domination de l'anglais dans la littérature scientifique



Omics International atteint le cap des 50 millions de lecteurs
LONDRES et SINGAPOUR, 1er février 2018 /PRNewswire/ -- Le Dr Srinubabu Gedela, PDG d'OMICS International, explique que la publication scientifique en libre accès élimine actuellement les barrières de la langue. Les recherches scientifiques publiées dans des revues en libre accès peuvent être traduites dans des langues multiples sans être soumises aux législations sur les droits d'auteur. Si le contenu scientifique est traduit dans de multiples langues régionales et internationales, les résultats de la recherche scientifique bénéficient également aux populations pauvres de la planète. Désormais, certains gouvernements accordent de l'importance à la traduction de contenus scientifiques dans leur langue régionale. Les contenus scientifiques gratuits sont indispensables à la société, en favorisant la croissance économique, le patrimoine et la culture. La littérature gratuite permet d'éliminer la domination et d'éradiquer les inégalités économiques entre les riches et les pauvres. « Le secteur de la publication en libre accès continue de travailler sur l'improvisation, afin d'atteindre les régions les plus reculées de la planète en leur fournissant des informations scientifiques rentables, abordables et gratuites », a ajouté le Dr Gedela.

Commentant les récents événements autour des « fake news » et des « fake blogs », le Dr Srinubabu Gedela a déclaré : « Les "fake news" et certains "fake blogs" nuisent à la réputation des revues en libre accès, puisqu'ils sont créés par des coupables. Ces faux blogueurs ferment leur blog après avoir gagné les sommes d'argent requises par des éditeurs à accès payant, ou après avoir travaillé pour leur bénéfice personnel. Quelques éditeurs à accès payant vendent des contenus scientifiques à la communauté scientifique, et gèrent la mafia académique avec le soutien d'agences de commerce. Néanmoins, la tendance évolue, les scientifiques soutiennent le libre accès et accordent une préférence à la publication dans des revues en libre accès.

Les principales revues en libre accès se sont désormais emparées de cette dynamique. « C'est un bon signe », a ajouté le Dr Gedela. Le soutien de sociétés savantes, telles que les sociétés académiques, les organes gouvernementaux, et tous les autres membres de la communauté scientifique, se développe après avoir réalisé l'impact considérable de la publication numérique en libre accès.

Comptant plus de 3 000 employés, OMICS International est une société pionnière dans la diffusion d'informations scientifiques et médicales, qui célèbre la victoire de la publication en libre accès. Grâce à l'aide de plus de 50 000 scientifiques hautement qualifiés faisant partie des membres du comité éditorial, OMICS International est passée de 10 revues en 2009 à plus de 1 000 revues évaluées par des pairs en 2017, et a vu sa base de lecteurs augmenter pour atteindre 50 millions. OMICS Group organise également plus de 3 000 congrès scientifiques et médicaux annuels en association avec des partenaires internationaux.

Contact : contact.omics@omicsonline.org ; 650-268-9744

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/431540/OMICS_International_Logo.jpg

 




Article précédent
Article suivant

> Article écrit le par OMICS International

Cet article a été consulté: 15 fois

Notes :

Source : PRN-International Desk

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi