Publicité

---

Actualités industrie santé
2017-04-27

Lancement de Smebiocta® en avril 2017, le premier complément alimentaire d'Ipsen en France

Lancement de Smebiocta® en avril 2017, le premier complément alimentaire d'Ipsen en France



PARIS, April 27, 2017 /PRNewswire/ -- IPSEN en France se renforce dans le domaine de la gastro-entérologie et s'oriente vers un modèle commercial OTx[a]

SMEBIOCTA® - LP299V®, complément alimentaire à base de Lactobacillus plantarum 299v Les opérations France d'Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) annoncent le lancement de SMEBIOCTA® - LP299V®, disponible dans les officines de métropole dès le mois d'avril 2017.

Pour visualiser le communiqué multimédia, rendez-vous sur :

https://www.multivu.com/players/fr/8090552-lancement-de-smebiocta-avril-2017-ipsen/

Ce lancement fait suite au partenariat annoncé en avril 2016 entre Ipsen et Probi (STO: PROB) relatif à la licence et à l'approvisionnement pour la commercialisation de la souche probiotique Lactobacillus plantarum 299v (LP299V®) de Probi.

Alexis VANDIER, Vice-Président sénior en charge de la stratégie et du Business Development de la Médecine Générale a déclaré : « Nous nous réjouissons du lancement de Smebiocta® en France. Celui-ci conforte notre stratégie de croissance de la Business Unit Médecine Générale, qui a été récemment renforcée par des acquisitions de nouveaux produits et d'entités, notamment en France, Italie et Europe de l'Est. Ce lancement élargit par ailleurs notre portefeuille de produits de santé grand public et s'inscrit dans la transition de notre modèle commercial vers l'OTx. »

A propos de SMEBIOCTA® - LP299V[®  ]:

Le complément alimentaire SMEBIOCTA®- LP299V[®  ]contient une souche, le Lactobacillus plantarum 299v, espèce unique de Lactobacillus découverte par des chercheurs suédois. Cette souche est naturellement retrouvée dans les muqueuses intestinales humaines.

Lactobacillus plantarum 299v a été étudié scientifiquement et rigoureusement sélectionné pour ses qualités intrinsèques : sa survie dans le tractus gastro-intestinal [1],[ 2],

ses propriétés d'adhérence uniques [2],[ 3],[ 4] ,

sa capacité à coloniser durablement la muqueuse intestinale de l'homme [4],[6]. La dose recommandée est de 1 à 2 gélules par jour, pendant 4 semaines, à renouveler si nécessaire. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée.

Chaque gélule contient 10 milliards (10[10]) de Lactobacillus plantarum 299v (ou UFC : Unité Formant Colonie) à date de péremption (24 mois), dose à laquelle la souche a été largement étudiée.

a. Modèle commercial mixte, à la fois de prescription et hors prescription

À propos d' Ipsen
Ipsen est un groupe pharmaceutique de spécialité international qui a affiché en 2016 un chiffre d’affaires proche de 1,6 milliard d’euros. Ipsen commercialise plus de 20 médicaments dans plus de 115 pays, avec une présence commerciale directe dans plus de 30 pays. L’ambition d’Ipsen est de devenir un leader dans le traitement des maladies invalidantes. Ses domaines d’expertise comprennent l’oncologie, les neurosciences, l’endocrinologie (adulte et enfant). L’engagement d’Ipsen en oncologie est illustré par son portefeuille croissant de thérapies visant à améliorer la vie des patients souffrant de cancers de la prostate, de tumeurs neuroendocrines, de cancers du rein et du pancréas. Ipsen bénéficie également d’une présence significative en médecine générale. Par ailleurs, le Groupe a une politique active de partenariats. La R&D d'Ipsen est focalisée sur ses plateformes technologiques différenciées et innovantes en peptides et en toxines situées au cœur des clusters mondiaux de la recherche biotechnologique ou en sciences du vivant (Les Ulis/Paris-Saclay, France ; Slough / Oxford, UK ; Cambridge, US). En 2016, les dépenses de R&D ont dépassé 200 millions d’euros. Le Groupe rassemble plus de 4 900 collaborateurs dans le monde. Les actions Ipsen sont négociées sur le compartiment A d’Euronext Paris (mnémonique : IPN, code ISIN : FR0010259150) et sont éligibles au SRD (« Service de Règlement Différé »). Le Groupe fait partie du SBF 120. Ipsen a mis en place un programme d’American Depositary Receipt (ADR) sponsorisé de niveau I. Les ADR d’Ipsen se négocient de gré à gré aux Etats-Unis sous le symbole IPSEY. Le site Internet d'Ipsen est www.ipsen.com .

Avertissement Ipsen
Les déclarations prospectives et les objectifs contenus dans cette présentation sont basés sur la stratégie et les hypothèses actuelles de la Direction. Ces déclarations et objectifs dépendent de risques connus ou non, et d'éléments aléatoires qui peuvent entraîner une divergence significative entre les résultats, performances ou événements effectifs et ceux envisagés dans ce communiqué. Ces risques et éléments aléatoires pourraient affecter la capacité du Groupe à atteindre ses objectifs financiers qui sont basés sur des conditions macroéconomiques raisonnables, provenant de l’information disponible à ce jour. L'utilisation des termes " croit ", " envisage " et " prévoit " ou d'expressions similaires a pour but d'identifier des déclarations prévisionnelles, notamment les attentes du Groupe quant aux événements futurs, y compris les soumissions et décisions réglementaires. De plus, les prévisions mentionnées dans ce document sont établies en dehors d’éventuelles opérations futures de croissance externe qui pourraient venir modifier ces paramètres. Ces prévisions sont notamment fondées sur des données et hypothèses considérées comme raisonnables par le Groupe et dépendent de circonstances ou de faits susceptibles de se produire à l’avenir et dont certains échappent au contrôle du Groupe, et non pas exclusivement de données historiques. Les résultats réels pourraient s’avérer substantiellement différents de ces objectifs compte tenu de la matérialisation de certains risques ou incertitudes, et notamment qu’un nouveau produit peut paraître prometteur au cours d’une phase préparatoire de développement ou après des essais cliniques, mais n’être jamais commercialisé ou ne pas atteindre ses objectifs commerciaux, notamment pour des raisons réglementaires ou concurrentielles. Le Groupe doit faire face ou est susceptible d’avoir à faire face à la concurrence des produits génériques qui pourrait se traduire par des pertes de parts de marché. En outre, le processus de recherche et 5 / 6 développements comprend plusieurs étapes et, lors de chaque étape, le risque est important que le Groupe ne parvienne pas à atteindre ses objectifs et qu’il soit conduit à renoncer à poursuivre ses efforts sur un produit dans lequel il a investi des sommes significatives. Aussi, le Groupe ne peut être certain que des résultats favorables obtenus lors des essais pré cliniques seront confirmés ultérieurement lors des essais cliniques ou que les résultats des essais cliniques seront suffisants pour démontrer le caractère sûr et efficace du produit concerné. Il ne saurait être garanti qu'un produit recevra les homologations nécessaires ou qu'il atteindra ses objectifs commerciaux. Les résultats réels pourraient être sensiblement différents de ceux annoncés dans les déclarations prévisionnelles si les hypothèses sous-jacentes s'avèrent inexactes ou si certains risques ou incertitudes se matérialisent. Les autres risques et incertitudes comprennent, sans toutefois s'y limiter, la situation générale du secteur et la concurrence ; les facteurs économiques généraux, y compris les fluctuations du taux d'intérêt et du taux de change ; l'incidence de la réglementation de l'industrie pharmaceutique et de la législation en matière de soins de santé ; les tendances mondiales à l'égard de la maîtrise des coûts en matière de soins de santé ; les avancées technologiques, les nouveaux produits et les brevets obtenus par la concurrence ; les problèmes inhérents au développement de nouveaux produits, notamment l'obtention d'une homologation ; la capacité du Groupe à prévoir avec précision les futures conditions du marché ; les difficultés ou délais de production ; l'instabilité financière de l'économie internationale et le risque souverain ; la dépendance à l'égard de l'efficacité des brevets du Groupe et autres protections concernant les produits novateurs ; et le risque de litiges, notamment des litiges en matière de brevets et/ou des recours réglementaires. Le Groupe dépend également de tierces parties pour le développement et la commercialisation de ses produits, qui pourraient potentiellement générer des redevances substantielles ; ces partenaires pourraient agir de telle manière que cela pourrait avoir un impact négatif sur les activités du Groupe ainsi que sur ses résultats financiers. Le Groupe ne peut être certain que ses partenaires tiendront leurs engagements. A ce titre, le Groupe pourrait ne pas être en mesure de bénéficier de ces accords. Une défaillance d’un de ses partenaires pourrait engendrer une baisse imprévue de revenus. De telles situations pourraient avoir un impact négatif sur l’activité du Groupe, sa situation financière ou ses résultats. Sous réserve des dispositions légales en vigueur, le Groupe ne prend aucun engagement de mettre à jour ou de réviser les déclarations prospectives ou objectifs visés dans le présent communiqué afin de refléter les changements qui interviendraient sur les événements, situations, hypothèses ou circonstances sur lesquels ces déclarations sont basées. L'activité du Groupe est soumise à des facteurs de risques qui sont décrits dans ses documents d'information enregistrés auprès de l'Autorité des Marchés Financiers.
Les risques et incertitudes présentés ne sont pas les seuls auxquels le Groupe doit faire face et le lecteur est invité à prendre connaissance du Document de Référence 2015 du Groupe, disponible sur son site web (www.ipsen.com ).

[1] Johansson ML et al. Survival of Lactobacillus plantarum DSM 9843 (299v), and effect on the short-chain fatty acid content of faeces after ingestion of a rose-hip drink with fermented oats. International Journal of Food microbiology 1998; 42 29-38.

[2] Johansson ML et al. Administration of different Lactobacillus strains in fermented oatmeal soup : in vivo colonization of human intestinal mucosa and effect on the  indigenous flora. Appl. Environ. Microbiol. 1993 ; 59 (1) : 15-20

[3] Adlerberth I et al. A mannose-specific adherence mechanism in Lactobacillus plantarum conferring binding to the human colonic cell line HT-29. Appl Environ microbiol. 1996; 62(7): 2244-2251

[4] Klarin B et al. Adhesion of the probiotic bacterium Lactobacillus plantarum 299v onto the gut mucosa in critically ill patients: a randomised open trial. Critical care 2005; 9(3): R285-R293

[5] Jacobsen CN et al. Screening of probiotic activities of forty-seven strains of lactobacillus spp. by in vitro techniques and evaluation of the colonization ability of five selected strains in humans. Applied and environmental microbiology 1999; 4949-4956.

[6] Goossens D et al. The effect of Lactobacillus plantarum 299v on the bacterial composition and metabolic activity in faeces of healthy volunteers: a placebo-controlled study on the onset and duration of effects. Aliment pharmacol 2003; 18: 495-505

Pour plus d'informations : Contacts presse : Anne Quémy +33(0)1-44-83-01-10 - courriel : anne.quemy@orange.fr. IPSEN : Brigitte Le Guennec +33(0)1-58-33-51-17 - courriel : brigitte.le.guennec@ipsen.com

     (Logo: http://mma.prnewswire.com/media/493957/smebiocta_Logo.jpg ) Video: 
     https://www.multivu.com/players/fr/8090552-lancement-de-smebiocta-avril-2017-ipsen/


Article précédent
Article suivant

> Article écrit le par Ipsen

Cet article a été consulté: 190 fois

Notes :

Source : PR Newswire

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi