Publicité

---

Actualités industrie santé
2017-07-03

Une invention australienne modernise la fécondation in vitro

Une invention australienne modernise la fécondation in vitro



GENEVE, 3 juillet 2017 /PRNewswire/ -- Aujourd'hui, les participants à la réunion annuelle de la European Society of Human Reproduction and Embryology à Genève ont appris qu'une invention australienne avait, en grande première mondiale, modernisé l'un des principaux procédés de fécondation in vitro (FIV) en automatisant et en normalisant les processus qui sont actuellement manuels.

Gavi de Genea Biomedx permet d'automatiser les principales étapes de la vitrification, le processus qui consiste à congeler les embryons des patientes de FIV en vue de leur utilisation pour des cycles ultérieurs ou dans l'attente des résultats d'un dépistage génétique.

En Australie, cette technologie de pointe est une exclusivité des cliniques Genea, ce qui signifie que seules les patientes de Genea peuvent bénéficier de Gavi et de ses résultats de vitrification.

Les résultats présentés aujourd'hui font apparaître que les résultats cliniques d'embryons de cinq jours qui ont été vitrifiés à l'aide du système Gavi sont comparables à ceux obtenus avec le système manuel traditionnel CRYOTOP®. Gavi permet également de gagner du temps en normalisant ce qui est habituellement un procédé hautement manuel soumis aux aléas de l'environnement et de l'humain.

« Dans les laboratoires de FVI à travers le monde, on procède actuellement à la vitrification de nombreuses fois par jour, ce qui nécessite un haut niveau de dextérité et entraîne des écarts entre les embryologues et les cliniques quant à la manière dont les embryons sont manipulés et les résultats obtenus », explique le directeur général de Genea Biomedx, le Dr Tammie Roy.

Elle ajoute : « Nous savons que plus un embryologue est expérimenté, plus les résultats seront satisfaisants. En utilisant Gavi et donc en normalisant le processus de vitrification, chaque embryon dans le laboratoire est traité exactement de la même manière, quel que soit le niveau d'expérience de l'embryologue ».

Dans les cliniques Genea qui ont été sollicitées pour cette étude, le système Gavi a permis d'obtenir un taux de survie élevé, ce qui montre qu'il a le potentiel de réduire la courbe d'apprentissage des embryologues pour le processus manuel.

La vitrification des embryons est une composante essentielle d'un programme efficace de conception assistée. Pour le directeur médical de Genea, le professeur adjoint Mark Bowman : « Chez Genea, il est possible que les patientes aient plus d'un embryon viable, si bien qu'il est impératif de préserver les embryons supplémentaires pour que ces patientes complètent leur famille ou tentent d'en fonder une ». Il ajoute : « C'est là notre attachement, qui est de rendre les femmes enceintes dans le plus petit nombre de cycles stimulés possible ».

Pour le communiqué de presse intégral, consultez http://geneabiomedx.com/Content/Files/MEDIA-RELEASE_Genea-Biomedx-GAVI_ESHRE_FINAL_Genev.aspx 

Contact médias chez ESHRE

Sophie Hegarty M : +61447 111 190E : sophie.hegarty@geneabiomedx.com

* La sélection de cet extrait pour publication dans le programme de presse n'équivaut pas à une adhésion aux produits et/ou services par ESHRE®.

 




Article précédent
Article suivant

> Article écrit le par Genea

Cet article a été consulté: 21 fois

Notes :

Source : PRN-International Desk

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi