Publicité

---

Actualités industrie santé
2016-11-15

Les gentils robots des laboratoires Bionik aident les victimes d'un accident vasculaire cérébral

Les gentils robots des laboratoires Bionik aident les victimes d'un accident vasculaire cérébral

NEW YORK, 15 novembre 2016 /PRNewswire/ -- Nous assistons à un changement de paradigme dans le traitement des victimes d'un accident vasculaire cérébral. Des solutions high tech sont en passe de fournir des améliorations qui étaient jusqu'ici inimaginables. La société Bionik Laboratories est une pionnière dans le domaine et sa croissance s'annonce extraordinaire.

Parmi les 800 000 victimes d'accident vasculaire cérébral chaque année aux États-Unis, 50 % sont suffisamment handicapées pour subir 4 à 10 semaines de réadaptation. Elles sont aussi des candidates idéales pour une thérapie robotique. À l'heure actuelle, les centres de rééducation sont des gymnases thérapeutiques qui aident les patients à réapprendre les mouvements, rendent leur vie la plus confortable possible dans des circonstances difficiles, et évitent des répercussions mettant la vie en danger. La nouvelle technologie ne semble avoir fait aucune percée, à part une thérapie rudimentaire de marche assistée par robot. La thérapie de la partie supérieure du corps assistée par robot n'existe pas. BNKL est sur le point de changer ça.

Bionik Laboratories (Toronto, Boston) est en passe de pénétrer le marché de la neuroréadaptation de la partie supérieure du corps. Ses produits entièrement approuvés par la FDA sont les suivants :

InMotion ARM pour la neuroréadaptation des membres supérieurs. InMotion Hand, qui vient s'ajouter au produit précédent, facilite « la préhension et le relâchement ». InMotion WRIST facilite les mouvements vers le haut et vers le bas.

La demande immédiate potentielle pour ces produits est colossale. En 2017, la demande pour InMotion Clinic, à 125 000 USD, devrait se chiffrer à 8000 par an, soit près de 1 milliard USD. En 2019, la demande pour InMotion Home, à seulement 4500 USD, devrait s'élever à 900 000 à l'échelle mondiale, soit 4 milliards USD. La prudence dicte que ces indicateurs pourraient ne pas être atteints pour des raisons non anticipées. Toutefois, l'ordre de magnitude exige qu'on y prête attention.

La société Bionik Laboratories a été fondée par Michal Prywata, qui a développé des exosquelettes contrôlés par le cerveau pendant ses études d'ingénieur. Peter Bloch, PDG, a transformé BNKL d'un innovateur en technologie à un fournisseur commercial de technologie sur des marchés largement mal desservis. M. Bloch a acquis In Motion Technology, une société novatrice dans ce domaine, fondée par les professeurs de MIT Hogan et Krebs. Dr. Hogan est reconnu comme le « père de l'exosquelette ». Récemment, BNKL a recruté Tim McCarthy, un vétéran du secteur, pour diriger l'équipe mondiale de commercialisation et de vente.

Les professeurs de MIT et entrepreneurs Hogan et Krebs ajoutent plus de valeur à BNKL que toute autre société dans le domaine de la robotique médicale. Deux sociétés un tant soit peu similaires, Cyberdyne (Japon ) et MindMaze (Suisse) sont évaluées à 2,5 milliards USD et 1,0 milliard USD. Bionik Laboratories (BNKL) est évaluée à environ 100 millions USD.

Ray Dirks Dirks Research 1-917-923-0487(Dirks a exposé la fraude boursière d'Equity Funding, immédiatement après Enron)




Article précédent
Article suivant

> Article écrit le par Bionik Laboratories

Cet article a été consulté: 26 fois

Notes :

Source : PRN-International Desk

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi