Publicité

---

Actualités industrie santé
2017-08-22

Des données essentielles du registre GARFIELD-AF seront présentées lors du Congrès de l'ESC 2017, portant sur des résultats à un an chez 52 000 patients recrutés de façon prospective et les premières données concernant l'économie de la santé liée à la fibrillation atriale (FA)

Des données essentielles du registre GARFIELD-AF seront présentées lors du Congrès de l'ESC 2017, portant sur des résultats à un an chez 52 000 patients recrutés de façon prospective et les premières données concernant l'économie de la santé liée à la fibrillation atriale (FA)



LONDRES, August 22, 2017 /PRNewswire/ -- Une embolie systémique / un AVC et de plus grands taux d'hémorragie à un an pour l'ensemble de cinq cohortes feront l'objet de débats, ainsi que l'impact des comorbidités    

Les données mondiales devraient montrer une variation géographique significative dans le nombre et le type de services de santé utilisés par les patients    

Les résultats confirmeront que la mortalité prématurée s'ajoute au coût direct déjà considérable de la FA    Les derniers résultats du Global Anticoagulant Registry in the Field - Atrial Fibrillation (GARFIELD-AF) [Registre mondial des anticoagulants en vie réelle - Fibrillation atriale] - seront présentés au Congrès 2017 de la Société européenne de Cardiologie (ESC) qui se tiendra à Barcelone, en Espagne, du 26 au 30 août. Les données seront présentées pendant les séances du congrès ainsi que pendant un symposium satellite consacré au même thème.

Le registre a commencé à rapporter des données économiques sur la santé, qui seront présentées pour la première fois lors du Congrès 2017 de l'ESC, et confirmeront le poids financier, économique et humain élevé que la FA fait peser sur les sociétés et la grande quantité de ressources de santé utilisées. Sur la base des données d'environ 40 000 patients atteints de fibrillation atriale de 35 pays dans le monde entier, la présentation par poster décrira la variation géographique de la quantité et du type de services de santé utilisés par les patients, qui est potentiellement associée à la disponibilité réelle des services et aux différents modèles d'organisation des soins.

« Les données de l'étude GARFIELD-AF montrant comment l'impact important de la FA en termes de morbidité et de mortalité, allant de l'AVC et l'insuffisance cardiaque, se traduit par des effets considérables sur les coûts de santé et l'utilisation des ressources, nous avons besoin de stratégies cliniques qui peuvent réduire les hospitalisations liées à la FA, améliorer les résultats cliniques et réduire le fardeau économique », a déclaré le Très Honorable professeur Lord Ajay K. Kakkar, professeur de chirurgie à l'University College London et directeur du Thrombosis Research Institute (TRI), au Royaume-Uni.

GARFIELD-AF est le plus grand registre prospectif en cours de patients atteints de FA. C'est une initiative de recherche pionnière et indépendante axée sur les résultats, menée par un comité directeur international sous les auspices du TRI. Au total, 57 262 patients ont été inscrits, dont 52 000 sont recrutés de façon prospective. C'est la première fois que les résultats à un an de tous les patients recrutés de façon prospective seront présentées.

Les principaux résultats seront dévoilés à l'occasion du symposium satellite du TRI et de la séance de la meilleure affiche du Congrès de l'ESC :

Fibrillation atriale - un témoin ou une cause de morbidité et de mortalité : données du registre GARFIELD-AF     Symposium satellite

Samedi 26 août 2017 de 15 h 30 à 17 h 00 (heure d'été d'Europe centrale), Beyrouth - Village 3 Les membres du Comité de pilotage du registr GARFIELD-AF présenteront une série de résultats, parmi lesquels des résultats à un an portant sur 52 000 patients recrutés de façon prospective ainsi que les perspectives pour le traitement complet de la FA avec des comorbidités telles que l'insuffisance cardiaque, le syndrome coronarien aigu, la maladie rénale chronique et l'obésité.

Le TRI diffusera également le Symposium satellite via Periscope. Vous pouvez suivre le registre GARFIELD @GARFIELD_reg sur Twitter pour être à l'écoute et participer à la conversation.

Les résultats cliniques à un an et la gestion des patients atteints de cardiomyopathie ischémique comparés à ceux patients de cardiomyopathie non ischémique et nouvellement diagnostiqués de fibrillation atriale : résultats de GARFIELD-AF [P3237]   Meilleurs posters

Lundi 28 août à 8 h 30 - Zone des posters Le professeur Ramon Corbalan rapportera que le tiers des patients atteints d'insuffisance cardiaque congestive (ICC) qui avaient également une cardiomyopathie ischémique présentent de moins bons résultats que ceux des patients atteints d'une cardiomyopathie non ischémique. Par ailleurs, ils ont été moins fréquemment anti-coagulés, ont fréquemment reçu un traitement antiplaquettaire et se sont vus prescrire moins de médicaments contre les ICC que les patients atteints de cardiomyopathie non ischémique.

Le poster sera présenté de 8 h 30 à 12 h 30 sur un écran plasma et pendant le temps de visionnage (10 h 05 - 10 h 55), un intervenant mènera un débat sur l'affiche.

Six autres posters de GARFIELD-AF seront aussi présentés le lundi 28 août. Ils seront exposés soit dans la session matinale (8 h 30 - 12 h 30), soit dans la session de l'après-midi (14 h 00 - 18 h 00). Les intervenants seront à côté de leurs posters de 10 h 00 à 11 h 00 et de 15 h 30 à 16 h 30, respectivement.

Poster de la séance 4 - Zone des posters (8 h 30 - 12 h 30)    

L'impact de l'indice de masse corporelle sur la fibrillation atriale nouvellement diagnostiquée - Données du registre GARFIELD-AF [P3569]    

Le professeur Samuel Goldhaber (Boston, États-Unis) décrira comment les patients atteints d'obésité morbide (et du syndrome métabolique associé) étaient presque 10 ans plus jeunes (en moyenne) que les patients de poids normal lorsqu'ils ont été diagnostiqués d'une FA. À mesure que l'indice de masse corporelle augmentait, la mortalité diminuait paradoxalement dans le registre GARFIELD-AF. En outre, les patients en sous-poids étaient plus exposés au risque de décès (par rapport aux patients de poids normal) dans les 2 ans suivant le diagnostic de FA.

Quelle définition de l'hypertension résume le mieux le risque de maladie thrombo-embolique chez les patients atteints de fibrillation atriale ? Données du registre GARFIELD-AF [P3609]    

Le professeur John Camm (Londres, Royaume-Uni) expliquera que la majorité des patients atteints d'une FA nouvellement diagnostiquée avaient des antécédents d'hypertension. Cette histoire a conféré un risque plus élevé d'accident vasculaire cérébral que celui observé chez les personnes qui n'ont pas d'antécédents d'hypertension. Les taux d'épisodes non ajustés indiquent que la sévérité croissante de l'hypertension non contrôlée peut contribuer aux risques d'AVC et de saignements majeurs, mais pas à la mortalité toutes causes confondues pour cette population.

Poster de la séance 5 - Zone des affiches (de 14 h 00 à 18 h 00)    

Utilisation des ressources en soins au niveau mondial chez 39 670 patients souffrant de FA : perspectives du registre GARFIELD-AF [P4594]    

Le Dr Paolo Cozzolino (Monza, Italie) examinera la grande quantité de ressources en soins utilisées sur près de 40 000 patients atteints de FA de 35 pays, ainsi que la variation géographique significative du nombre et du type de services de santé utilisés par les patients.

Différences dans les résultats sur 2 ans selon le type de fibrillation atriale : résultats du registre GARFIELD-AF [P4601]    

Le professeur Dan Atar (Oslo, Norvège) signalera que la FA persistante et permanente était associée à un risque de mortalité plus élevé par rapport à la FA paroxystique, mais avait des risques ajustés similaires d'AVC / embolie systémique et de saignements majeurs pendant les deux ans de suivi.

Résultats cliniques similaires de patients asymptomatiques et symptomatiques ayant une fibrillation atriale nouvellement diagnostiquée : résultats du registre GARFIELD-AF [P4602]  

Le Dr Harry Gibbs (Melbourne, Australie) présentera les données relatives au cinquième des patients nouvellement diagnostiqués d'une FA qui n'ont eu aucun symptôme. La prescription de traitements antithrombotiques était similaire chez les patients asymptomatiques et symptomatiques. La mortalité ajustée à un an, l'AVC / embolie systémique et les saignements majeurs étaient similaires dans chaque groupe, ce qui indique que la FA asymptomatique nouvellement diagnostiquée n'est pas bénigne. Cela soutient des approches systématiques pour détecter et traiter la FA asymptomatique.

Le poids de la fibrillation atriale sur les pays européens les plus peuplés : perspectives du registre GARFIELD-AF [P4603]    

Le professeur Lorenzo Mantovani (Monza, Italie) expliquera que la FA fait peser un fardeau financier, économique et humain sur les sociétés - et que, sur la base de la dynamique de la population, ce poids risque de croître à l'avenir. La mortalité prématurée s'ajoute substantiellement au coût direct déjà considérable de la maladie.

Présentations de données nationales    

Des présentations de données du Chili, d'Allemagne, du Japon, d'Espagne et du Royaume-Uni sont également prévues dans le cadre du Congrès 2017 de l'ESC sur le stand d'exposition du TRI (Stand G500 - Village 3) :

Dimanche 27août
11 h 00 - 11 h 30 Présentation des données du Royaume-Uni Professeur David A Fitzmaurice
13 h 00 - 13 h 30 Présentation des données du Japon Professeur Yukihiro Koretsune
Lundi 28août
12 h 00 - 12 h 30 Présentation des données du Chili Professeur Ramon Corbalan
14 h 00 - 14 h 30 Présentation des données de l'Espagne Dr Xavier Viñolas
Mardi 29 août
12 h 00 - 12 h 30 Présentation des données de l'Allemagne Professeur Harald Darius
À propos du registre GARFIELD-AF      

GARFIELD-AF est le plus grand registre prospectif en cours de patients atteints de fibrillation atriale. 2016 a marqué la fin de la phase de recrutement de l'étude GARFIELD-AF, 57 262 ayant été recrutés, dont 52 000 à titre prospectif. Les observations en vie réelle qui continuent à être recueillies dans le registre GARFIELD-AF apportent des évidences qui permettent d'informer et d'identifier les domaines dans lesquels la communauté médicale peut continuer à améliorer les résultats thérapeutiques.

Le registre GARFIELD-AF est une initiative pionnière de recherche universitaire indépendante dirigée par un comité directeur international placé sous l'autorité du Thrombosis Research Institute (TRI) de Londres, au Royaume-Uni.

Il s'agit d'une étude internationale non-interventionnelle pour la prévention de l'AVC sur des patients atteints d'une fibrillation atriale (FA) récemment diagnostiquée. Les patients ont été recrutés dans plus de 1 000 centres dans 35 pays du monde entier, y compris le continent américain, l'Europe, l'Afrique et l'Asie-Pacifique.

La compréhension actuelle de la FA s'appuie sur les données collectées dans le cadre d'essais cliniques contrôlés. S'ils jouent un rôle fondamental dans l'évaluation de l'efficacité et de l'innocuité de nouveaux traitements, ces essais ne sont pas représentatifs de la pratique clinique quotidienne. Par conséquent, une incertitude plane encore sur l'impact et la gestion de cette maladie dans la vie réelle. GARFIELD-AF vise à documenter l'impact des traitements anticoagulants sur les complications thromboemboliques et hémorragiques qui surviennent chez cette population de patients. Cette initiative fournira une meilleure compréhension des opportunités d'amélioration des soins et des résultats cliniques sur un groupe de patients représentatif et varié issu de différentes populations. Elle devrait aider les médecins et les systèmes de soins à adopter cette innovation de façon appropriée afin de garantir les meilleurs résultats pour les patients et les populations dont ils sont issus.

Ce registre a été créé en décembre 2009. Les quatre caractéristiques fondamentales suivantes du protocole GARFIELD-AF assurent une description complète et représentative de la FA : Cinq études de cohortes séquentielles réalisées sur des patients chez qui la FA a été récemment diagnostiquée, permettant d'établir des comparaisons entre différentes périodes et de décrire l'évolution des traitements et des résultats ;

Sélection aléatoire des sites de chercheurs au sein des distributions nationales des établissements de soins de la FA soigneusement attribuées afin de garantir la représentativité de la population de patients recrutés ;

Recrutement ultérieur de patients admissibles indépendamment du traitement administré, afin d'éliminer tout préjugé potentiel de sélection ;

Données de suivi prélevées pendant 2 à 8 ans à compter de la date du diagnostic, afin de créer une base de données complète incluant les décisions thérapeutiques et les résultats dans le cadre de la pratique clinique quotidienne. Les patients inclus dans cette étude doivent avoir été diagnostiqués comme étant atteints d'une FA non valvulaire au cours des 6 semaines précédentes et présenter au moins un facteur de risque pour l'AVC. En tant que tels, ce sont des candidats potentiels à un traitement anticoagulant visant à prévenir la formation de caillots sanguins pouvant entraîner un AVC. L'identification des facteurs de risque d'AVC chez les patients est laissée à l'appréciation du chercheur. Ces facteurs ne sont pas restreints à ceux inclus dans les scores de risque établis. Les patients sont inscrits dans cette étude qu'ils soient ou non traités par anticoagulants, de sorte que les bénéfices des stratégies actuelles et futures puissent être bien compris en fonction du profil de risque de chaque patient.

Le registre GARFIELD-AF est financé par une bourse de recherche non restreinte concédée par Bayer Pharma AG, basée à Berlin, en Allemagne.

Pour de plus amples informations, veuillez visiter notre site web : http://www.garfieldregistry.org 

Le poids de la FA     

Jusqu'à 2 % de la population mondiale est atteinte de FA,[1] dont environ 8,8 millions de personnes en Europe[2] et de 5 à 6,1 millions aux États-Unis.[3] On estime que la prévalence de la maladie va au moins doubler à l'horizon 2050 au gré du vieillissement de la population mondiale.[3] La FA est associée à un risque cinq fois plus élevé d'AVC, et un AVC sur cinq est attribué à cette arythmie.[1] Les AVC ischémiques dus à la FA sont souvent mortels, et les patients qui survivent sont bien plus souvent et sévèrement handicapés et présentent un risque plus élevé de récidive que les patients dont l'AVC est attribué à d'autres causes.[1] Par conséquent, le risque de mortalité par AVC dû à la FA a doublé, entraînant des coûts de santé 50 % plus élevés.[1]

La FA survient lorsque certaines parties des oreillettes émettent des signaux électriques non coordonnés. Les ventricules pompent alors trop rapidement et irrégulièrement, ce qui empêche le sang d'être complètement drainé vers l'extérieur. [4] Par conséquent, le sang peut s'accumuler, coaguler et entraîner une thrombose, première cause de mortalité cardiovasculaire dans le monde.[5] Si un caillot sanguin est expulsé par l'oreillette gauche, il est susceptible de se loger dans une artère située dans une autre partie du corps, y compris dans le cerveau. La présence d'un caillot sanguin dans le cerveau entraîne un AVC. 92 % des AVC mortels ont pour origine une thrombose.[5] L'AVC est une cause majeure de décès et d'invalidité à long terme dans le monde entier : chaque année, 6,5 millions de personnes en meurent[6] et 5 millions restent handicapées à vie [7]. Les patients atteints d'une FA présentent également un risque élevé d'insuffisance cardiaque, de fatigue chronique et d'autres problèmes en relation avec l'arythmie.[8]

À propos du TRI  

Le Thrombosis Research Institute (TRI) s'attache à apporter de nouvelles solutions aux patients pour la détection, la prévention et le traitement de caillots sanguins. Le TRI a pour objectif de faire avancer la science des enquêtes dans la pratique de façon à ce que la valeur des données du monde réel soit réalisée et devienne un lien essentiel dans la chaîne des preuves. À travers des disciplines médicales et dans le monde entier, son programme de recherche pionnier continue à fournir des solutions révolutionnaires pour la thrombose.

Pour de plus amples informations, veuillez visiter : http://www.tri-london.ac.uk/. Camm A J, Kirchhof P, et al. Lignes directrices pour la gestion de la fibrillation atriale : groupe de travail pour la gestion de la fibrillation atriale de la Société européenne de cardiologie (ESC). Eur Heart J 2010; 31(19):2369-429.

Krijthe B P, Kunst A, et al. Prévisions sur le nombre de personnes atteintes de fibrillation atriale dans l'Union européenne, de 2000 à 2060. Eur Heart J 2013; 34:2746-51.

Colilla S, Crow A, Petkun W, et al. Estimations de la fréquence et de la prévalence actuelles et futures de la fibrillation atriale au sein des populations adultes aux États-Unis. Am J Cardiol 2013; 112(8):1142-7.

Institut national américain du cœur, des poumons et du sang (National Heart, Lung, and Blood Institute). Qu'est-ce que la fibrillation atriale ? Disponible sur : http://www.nhlbi.nih.gov/health/health-topics/topics/af/ . [Dernier accès : 1[er] août 2017].

Journée mondiale de la thrombose. Connaître la thrombose. Disponible sur : http://www.worldthrombosisday.org/issue/thrombosis/ . [Dernier accès : 1[er] août 2017].

Organisation mondiale pour l'AVC. Campagne mondiale sur l'AVC. Disponible sur : http://www.worldstrokecampaign.org/ . [Dernier accès : 1[er] août 2017].

Centre sur l'AVC. Statistiques sur l'AVC. Disponible sur : http://www.strokecenter.org/patients/about-stroke/stroke-statistics/ . [Dernier accès : 1[er] août 2017].

Association américaine du cœur. (American Heart Association). Pourquoi la fibrillation atriale (FA ou FAbi) est-elle importante ? Disponible sur : http://www.heart.org/HEARTORG/Conditions/Arrhythmia/AboutArrhythmia/Why-Atrial-Fibrillation-AF-or-AFib-Matters_UCM_423776_Article.jsp . [Dernier accès : 1[er] août 2017].
Thrombosis Research Institute
Emmanuel Kaye Building
Manresa Road
Chelsea
London SW3 6LR
Royaume-Uni Contact avec la presse
Rae Hobbs
RHobbs@tri-london.ac.uk 
+44(0)7753-825-217


Article précédent
Article suivant

> Article écrit le par The Thrombosis Research Institute

Cet article a été consulté: 36 fois

Notes :

Source : PR Newswire

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi