Publicité

---

Actualités médicales scientifiques
2008-12-01

Coup de projecteur sur les anti-tuberculeux

Coup de projecteur sur les anti-tuberculeux

Des chercheurs rapportent avoir réussi à recréer la machinerie cellulaire qui métabolise certains médicaments anti-tuberculeux et démontré avec précision comment ces produits arrivent à tuer la bactérie responsable de la maladie, Mycobacterium tuberculosis.

Le mécanisme est très singulier et suggère une nouvelle approche possible dans les traitements de la tuberculose, troisième cause de mort et de handicap dans le monde.

²Ramandeep Singh et ses collègues ont étudié des nitroimidazoles bicycliques, dont le PA-824, un médicament candidat très intéressant, et trouvé que certains antimicrobiens peuvent mimer une réponse immunitaire en produisant les mêmes composés chimiques qu'elle. Les chercheurs ont découvert que ces nitroimidazoles génèrent des intermédiaires réactifs azotés, signe que cette classe d'antituberculeux tue les bactéries en conditions hypoxiques en étant des donneurs intracellulaires d'oxyde nitrique.


Article précédent
Article suivant

> Article écrit le par Copyright Journal Sciences

Cet article a été consulté: 459 fois

Notes :

Article n°18 : « PA-824 Kills Nonreplicating Mycobacterium tuberculosis by Intracellular NO Release » par R. Singh, U. Manjunatha, H.I.M. Boshoff, Y.H. Ha, R. Ledwidge, C.S. Dowd, I.Y. Lee, P. Kim, L. Zhang, S. Kang, C.E. Barry (III) du National Institute of Allergy and Infectious Diseases, National Institute of Health à Bethesda, MD ; U. Manjunatha, P. Niyomrattanakit, T.H. Keller, J. Jiricek du Novartis Institute for Tropical Diseases à Singapour, Singapour.

Source : American Association for the Advancement of Science

Publicité

Contenu relatif

Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi