Publicité

---

Actualités industrie santé
2017-07-18

AXON a achevé le recrutement pour la phase II des essais cliniques de son vaccin anti-Tau contre la maladie d'Alzheimer

AXON a achevé le recrutement pour la phase II des essais cliniques de son vaccin anti-Tau contre la maladie d'Alzheimer



LONDRES, July 18, 2017 /PRNewswire/ --

AXON Neuroscience, un des leaders de la recherche sur la protéine Tau, a franchi une étape supplémentaire en terminant le recrutement pour ses essais cliniques de phase II contre la maladie d'Alzheimer. Ce sont au total 208 patients atteints d'une MA légère qui sont inscrits pour cette étude de 24 mois, destinée à évaluer l'efficacité et l'innocuité du vaccin AADvac1. Avec ses données brutes disponibles mi-2019, la phase II de l'étude « ADAMANT » est aujourd'hui le programme de recherche le plus avancé sur la protéine Tau dans le domaine de la maladie d'Alzheimer.

     (Logo: http://mma.prnewswire.com/media/485567/AXON_Neuroscience_Logo.jpg )

     (Photo: http://mma.prnewswire.com/media/536263/AXON_Tau_Vaccine.jpg )

Étude de phase II du vaccin anti-Tau AADVAC1 actif 

AADvac1 est conçu pour stimuler activement le système immunitaire du patient afin de générer des anticorps spécifiques contre la protéine Tau pathologique. Lors de la conférence AD/PD 2017, AXON a indiqué que la quantité d'anticorps spécifiques générés montrait une corrélation encourageante avec le ralentissement de la progression de la déficience cognitive et de l'atrophie cérébrale. Globalement, il ressort de toutes les études que le vaccin présente un profil de sécurité remarquable. Les résultats de la phase I ont été récemment publiés dans le journal The Lancet Neurology.

L'essai de phase II, d'une durée de 24 mois en double aveugle, à groupes parallèles, contrôlé par placebo et randomisé, se déroule dans 8 pays européens sur 44 sites cliniques.

Objectifs de la phase II de l'étude ADAMANT 

Le principal objectif de l'essai est d'évaluer la sécurité et la tolérance d'un traitement à long terme par AADvac1 des patients atteints d'une maladie d'Alzheimer légère, telles qu'elles ont été prouvées de manière positive par les résultats de la phase I. Les objectifs secondaires consistent à déterminer l'arrêt ou le ralentissement du déclin fonctionnel et cognitif des patients suivant un traitement par AADvac1 en étudiant plusieurs domaines de la cognition tout au long de l'essai clinique. Pour démontrer l'effet modificateur sur la maladie, les patients sont soumis à la somme des cases pour l'évaluation de la démence clinique (CDR), appuyée par une batterie de tests cognitifs personnalisés de pointe et par l'échelle des activités quotidiennes.  

Roman Sivak, président-directeur général d'AXON Neuroscience déclare : « Je remercie tous les participants à l'étude, les patients, leurs soignants et les chercheurs pour leurs efforts à achever le recrutement le plus rapidement possible. Cela nous permettra d'obtenir rapidement des données brutes. » Il ajoute : « et de franchir une étape importante vers notre objectif final de traitement préventif grâce à une approche thérapeutique active. »    

Usage préventif d'AADvac1 pendant les stades précliniques de la maladie d'Alzheimer 

AADvac1 est actuellement étudié dans le traitement de la maladie d'Alzheimer légère. Les anticorps générés par la vaccination réagissant à tous les stades de Braak de la pathologie Tau, l'étendue future de cette indication aux stades précliniques de la MA est prévue pour un développement ultérieur. La compréhension totale du mécanisme structurel et biologique de l'action confirme le potentiel d'efficacité pour certains stades de la maladie en l'absence d'un tableau clinique. Une fois que le traitement de fond a fait ses preuves dans le développement clinique actuel, l'approche immunitaire active par AADvac1 peut convenir comme vaccin préventif de la maladie d'Alzheimer administré au-delà d'un certain âge.

AXON NEUROSCIENCE 

Fondée en 1999, la société biotechnologique de stade clinique AXON Neuroscience a formé la plus grande équipe de chercheurs travaillant exclusivement sur les immunothérapies anti-Tau et les plateformes de diagnostic. AXON détient plusieurs composés pouvant servir au traitement de fond ou au diagnostic précoce de la maladie d'Alzheimer et d'autres tauopathies. Les deux composés tête de série sont le vaccin AADvac1 actif et l'anticorps monoclonal entièrement humanisé, AADvac2.

CONTACT MÉDIA :
Andrea Becker
AXON Neuroscience
+421-903-576-315
media@axon-neuroscience.eu


Article précédent
Article suivant

> Article écrit le par AXON Neuroscience

Cet article a été consulté: 18 fois

Notes :

Source : PR Newswire

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi