Publicité

---

Actualités industrie santé
2017-09-05

L'Angiogenesis Foundation organise un sommet national d'experts de la DMLA : amélioration à long terme du pronostic pour les patients

L'Angiogenesis Foundation organise un sommet national d'experts de la DMLA : amélioration à long terme du pronostic pour les patients



La réunion tenue à Boston dans le Massachusetts a été l'occasion de discuter des défis et des recommandations pour améliorer les résultats du traitement de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) en situation réelle.
CAMBRIDGE, Massachusetts, 5 septembre 2017 /PRNewswire/-- L'Angiogenesis Foundation a annoncé qu'elle a rassemblé des spécialistes de la rétine, des patients, des personnes soignantes et des défenseurs de la vision à Boston dans le Massachusetts, afin de déterminer les meilleures stratégies pour améliorer à long terme la vision pour les personnes vivant avec forme néovasculaire de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), également connue sous le nom de DMLA humide. L'événement, qui s'est tenu le 16 août 2017, a été présidé conjointement par Dr Rishi P. Singh de la Cleveland Clinic et Diana Saville, chef du service de l'Innovation à l'Angiogenesis Foundation.

La dégénérescence maculaire est la principale cause de cécité chez les personnes de plus de 50 ans. Aujourd'hui, la DMLA humide est tout à fait traitable par des médicaments révolutionnaires appelés traitements anti-VEGF (facteur de croissance de l'endothélium vasculaire), notamment le ranibizumab et l'aflibercept.

Si les thérapies anti-VEGF ont été révolutionnaires dans le traitement de la DMLA humide, les études à long terme des données montrent une disparité des résultats chez les patients. En l'absence d'injections régulières et de surveillance étroite, de grandes études de suivi montrent que les patients perdent les gains de vision acquis au cours des essais.

« La Fondation travaille depuis plus d'une décennie pour améliorer les résultats des patients avec la DMLA », a déclaré le Dr William Li, président et directeur médical de l'Angiogenesis Foundation. « En tant que communauté, nous avons fait de grands progrès avec les traitements anti-VEGF actuellement disponibles pour sauver la vision des patients, mais la réalité de tous les jours nous donne clairement la preuve qu'il nous faut faire mieux et améliorer les stratégies de traitement à long terme. »

« Dans la pratique réelle, les patients perdent les gains de vision de leur traitement initial, car ils reçoivent bien moins que le nombre recommandé d'injections sur le long terme », a constaté Diana Saville. « Ce sommet a placé les intervenants de la vision en mode de résolution rapide des problèmes et a établi des recommandations pratiques qui feront pour les patients une réelle différence. »

Au cours du sommet, les participants se sont engagés dans un débat de fond sur le paysage actuel du traitement de la DMLA et sur les domaines d'amélioration, notamment les traitements futurs pouvant réduire le poids du traitement.

Les conclusions du rapport seront synthétisées et publiées dans un livre blanc au début de 2018. Pour en apprendre davantage sur la dégénérescence maculaire liée à l'âge et comment protéger sa vision, veuillez consulter les ressources en ligne sur la DMLA de l'Angiogenesis Foundation à scienceofamd.org.

Fondée en 1994, l'Angiogenesis Foundation aide les personnes à mener une vie plus saine, plus longue grâce à un traitement basé sur l'angiogenèse et la prévention. Pour davantage d'informations, visitez angio.org.

 




Article précédent
Article suivant

> Article écrit le par The Angiogenesis Foundation

Cet article a été consulté: 33 fois

Notes :

Source : PRN-International Desk

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi