Publicité

---

Actualités industrie santé
2017-04-23

Une nouvelle analyse d'une étude britannique démontre que la rifaximine-? réduit considérablement le nombre de visites aux urgences chez les patients atteints d'encéphalopathie hépatique

Une nouvelle analyse d'une étude britannique démontre que la rifaximine-? réduit considérablement le nombre de visites aux urgences chez les patients atteints d'encéphalopathie hépatique



LONDRES, April 24, 2017 /PRNewswire/ --

Norgine B.V. a présenté aujourd'hui une nouvelle analyse de l'étude britannique en situation réelle IMPRESS, qui démontre que le traitement de l'encéphalopathie hépatique à la rifaximine-? pourrait réduire considérablement le nombre de visites aux urgences par patient, avec ou sans admission, six mois après le début du traitement. Cet effet se maintenait 12 mois plus tard.[1]

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20130829/633895-a ) Ces données ont été parrainées par Norgine et présentées lors de l'International Liver Congress qui s'est tenu du 19 au 23 avril 2017 aux Pays-Bas.

IMPRESS est une étude d'observation rétrospective qui incluait 11 centres spécialisés du National Health Service (NHS) avec 145 patients qui s'étaient vu prescrire de la rifaximine-? pour une encéphalopathie hépatique. Dans cette étude, le traitement de l'encéphalopathie hépatique à la rifaximine-? était bien toléré.[2]

L'encéphalopathie hépatique est un trouble neuropsychiatrique potentiellement mortel associé aux maladies hépatiques.[3] L'encéphalopathie hépatique touche environ 10 000 patients au Royaume-Uni.[4]

Peter Martin, directeur de l'exploitation chez Norgine, explique : « L'étude IMPRESS continue de renforcer la valeur de la rifaximine-? dans la réduction de la récidive des épisodes d'encéphalopathie hépatique. En dépistant les patients atteints d'encéphalopathie hépatique et en les traitant aussi tôt que possible à la rifaximine-?, les systèmes de soins de santé feront des économies importantes. »

XIFAXAN® 550 mg / TARGAXAN® 550 mg / TIXTELLER® 550 mg (rifaximine-?) est remboursé par les systèmes de soins de santé en Allemagne, en Angleterre et Pays de Galles, en Australie, en Écosse, en Irlande, en Italie, au Luxembourg, en Nouvelle-Zélande, en Norvège, aux Pays-Bas, en Suède et en Suisse.

Norgine détient actuellement les droits de commercialisation de XIFAXAN® 550 mg (connu sous le nom de TARGAXAN® 550 mg au Royaume-Uni et en Belgique) en Allemagne, en Australie, en Belgique, au Danemark, en Finlande, en Irlande, au Luxembourg, en Nouvelle-Zélande, en Norvège, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Suède.

Lisez le communiqué dans son intégralité à l'adresse http://www.norgine.com

1. Hudson. M. et al. Rifaximin-? is associated with reductions in emergency department resource use in UK patients with hepatic encephalopathy: real world evidence from the IMPRESS study. (La rifaximine-? est associée à des réductions de l'usage des ressources des services d'urgence chez les patients britanniques atteints d'encéphalopathie hépatique : données concrètes de l'étude IMPRESS.) Abstract ILC2017-RS-1526. The International Liver Congress, 19-23 avril 2017 ; Amsterdam, Pays-Bas.

2. Aspinall R. et al. The impact of rifaximin-alpha on NHS hospital resource use in UK patients with hepatic encephalopathy: a retrospective observational study (IMPRESS). (L'impact de la rifaximine-alpha sur l'usage des ressources des hôpitaux du NHS chez les patients britanniques atteints d'encéphalopathie hépatique : une étude d'observation rétrospective [IMPRESS].) Abstract ILC2016-RS-1132. The International Liver Congress, 13-17 avril 2016.

3. Patidar KR. et al. Covert hepatic encephalopathy is independently associated with poor survival and increased risk of hospitalization. (L'encéphalopathie hépatique masquée est indépendamment associée à un faible taux de survie et un risque d'hospitalisation accru.) Am J Gastroenterol. 2014. 109. 1757-63.

4. Fleming K M. et al. Incidence and prevalence of cirrhosis in the United Kingdom, 1992-2001: A general population-based study. (Incidence et prévalence de la cirrhose au Royaume-Uni, 1992-2001 : une étude basée sur l'ensemble de la population.) Journal of Hepatology 49 (2008) 732-738.

Contacts médias :
Isabelle Jouin
T : +44(0)1895-453643

Charlotte Andrews
T : +44(0)1895-453607
Suivez-nous sur @norgine




Article précédent
Article suivant

> Article écrit le par Norgine B.V.

Cet article a été consulté: 63 fois

Notes :

Source : PR Newswire

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi