Publicité

---

Actualités industrie santé
2017-12-04

L'Administration préfectorale de Kanagawa accueille le Sommet ME-BYO de Kanagawa pour créer une « société vieillissante avec le sourire jusqu'à 100 ans » en affichant le ME-BYO, l'état pré-symptomatique qui oscille en permanence entre la bonne santé et la maladie

L'Administration préfectorale de Kanagawa accueille le Sommet ME-BYO de Kanagawa pour créer une « société vieillissante avec le sourire jusqu'à 100 ans » en affichant le ME-BYO, l'état pré-symptomatique qui oscille en permanence entre la bonne santé et la maladie

YOKOHAMA, Japon, 30 novembre 2017 /PRNewswire/ -- Le Japon fait face à une société de l'hyper-vieillissement que jamais le monde n'avait connu auparavant. Les défis d'une société de ce type deviennent un enjeu mondial et le monde observe la façon dont le Japon prend à bras le corps ce phénomène sans précédent. L'Administration préfectorale de Kanagawa agit en conséquence à travers les initiatives du « Sommet ME-BYO de Kanagawa », reposant sur le concept d'amélioration de ME-BYO (*1), qui est un état entre la bonne santé et la maladie. Afin de créer une « société vieillissante avec le sourire jusqu'à 100 ans », la préfecture travaille dans le cadre d'un partenariat entre les branches d'activités, les milieux universitaires et l'administration, pour créer une société où les personnes peuvent prendre l'initiative d'agir de façon proactive pour gérer leur propre santé.

(*1) Qu'est-ce que le ME-BYO ?

Le ME-BYO est un concept visant à indiquer tous les changements d'états physique et mental des personnes entre la bonne santé et la maladie, sachant qu'elles oscillent en permanence d'un état à l'autre, au lieu de considérer cela comme deux états distincts.(Photo 1 : http://prw.kyodonews.jp/img/201711137847-O1-536xjs7p)

1. Afficher le ME-BYO avec une technologie de pointeExposition « ME-BYO Japon 2017 »

Cette exposition s'est déroulée au Pacifico Yokohama durant trois jours, du (mercredi) 11 au (vendredi) 13 octobre 2017, afin de présenter les produits et les services relatifs au ME-BYO avec les toutes dernières technologies. Ce qui a attiré l'attention de plus de 15 000 visiteurs, ce sont les dispositifs d'affichage de l'état de ME-BYO. Certains d'entre eux ont été agréés par l'Administration préfectorale de Kanagawa comme « ME-BYO BRAND » pour leur excellence. L'Administration préfectorale de Kanagawa encourage les personnes à utiliser ces produits et ces services pour évaluer leur propre état de santé afin de prévenir la maladie et améliorer leur état de ME-BYO.

- MIMOSYS (R) : PST Inc.Il s'agit d'un système en mesure de reconnaître l'état mental des personnes en temps réel, comme l'émotion et le stress, en analysant les changements d'ondes dans la voix lorsqu'ils parlent par le biais de téléphones intelligents. Les sociétés qui s'emploient à gérer la santé de leurs salariés mettent en place ce système.

(Photo 2 : http://prw.kyodonews.jp/img/201711137847-O2-goYF7gj6)(Photo 3 : http://prw.kyodonews.jp/img/201711137847-O6-fqXe16jC)(Photo 4 : http://prw.kyodonews.jp/img/201711137847-O4-cVse8no8)

- Système de mesure de la fatigue et du stress : Fatigue Science Laboratory Inc.Le système utilise de petits équipements pour mesurer simultanément le système nerveux autonome par ECG (électrocardiogramme) et PPG (photopléthysmographie) et afficher les états de fatigue et de stress sur les téléphones intelligents et d'autres dispositifs. Cela a été mis en place pour contrôler la fatigue des chauffeurs longue distance avant qu'ils ne prennent le volant.

(Photo 5 : http://prw.kyodonews.jp/img/201711137847-O8-5nJi6bnk)

- Robot suit HAL (R) : CYBERDYNE Inc.« HAL (R) » est le premier robot cybernétique au monde, qui aide à améliorer, soutenir, étendre et reproduire les fonctions du corps. Lorsqu'une personne essaie de bouger, HAL (R) décrypte les signaux bioélectriques qui circulent des muscles au cerveau à travers les nerfs et déplace la personne comme elle le souhaite.

(Photo 6 : http://prw.kyodonews.jp/img/201711137847-O9-0h0c70Lm)

- IoT Smart Home (TM) : NTT Docomo, Inc.Les capteurs installés dans la maison recueillent des données sur les conditions de vie de la personne résidente dans une base de données sur le nuage. Ce foyer futuriste permet à la personne qui y vit d'évaluer sa qualité de vie sur un écran de contrôle unique.

(Photo 7 : http://prw.kyodonews.jp/img/201711137847-O11-i5YNe1z6)

2. Mise en place des « indices de ME-BYO »

L'Administration préfectorale de Kanagawa établit des « indices de ME-BYO », en collaboration avec le monde universitaire et autres.

(1) Réunions sur le ME-BYO et des questions connexes organisées par des experts de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et d'autres entités.

L'Administration préfectorale de Kanagawa organise des réunions avec des experts japonais, de l'OMS et d'autres régions du monde, pour approfondir les thématiques du concept de ME-BYO et de « vieillissement en bonne santé » de l'OMS (*2). L'objet des échanges est de définir des orientations et un contenu de base communs, en vue d'assurer une coordination entre les efforts de l'OMS pour établir des normes d'évaluation pour mesurer les capacités innées des personnes (physiques et mentales) et les indices de ME-BYO de Kanagawa.

(*2) Vieillissement en bonne santé : cette expression symbolise les efforts en vue de permettre aux personnes âgées d'être non seulement exemptes de maladie, mais également de mener une vie satisfaisante.

(Photo 8 : Sommet ME-BYO de Kanagawa, intervention spéciale du Dr Anarfi Asamoa-Baah, ancien directeur général adjoint de l'OMS, http://prw.kyodonews.jp/img/201711137847-O10-Dc5fmL0L)

(2) Prévision comportementale-Médecine préventive, en tant qu'indice de ME-BYOLors du Sommet ME-BYO de Kanagawa 2017, à Hakone (20-21 octobre 2017), les détails d'un modèle de risque métabolique estimé (*3), d'un indice de ME-BYO élaboré et utilisé par Kanagawa et le Center of Innovation (COI) de l'Université de Tokyo, ont été présentés.

(*3) Par le biais d'un examen médical et d'autres données relatives à la santé, cet indice de ME-BYO montre la possibilité que les personnes développent un syndrome métabolique (prévision métabolique) en trois ans. Cela permet de détecter précocement les patients susceptibles de contracter cette maladie et d'encourager un changement de comportement en affichant les facteurs de risque sur leur téléphone intelligent.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site : https://www.me-byo-summit.jp/en/




Article précédent
Article suivant

> Article écrit le par Kanagawa Prefectural Government

Cet article a été consulté: 18 fois

Notes :

Source : PRN-International Desk

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

Publicité
Les + lues: Actualités scientifiques

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Emploi