Publicité

---

Actualités industrie environnement
2017-09-28
La Thaïlande partage son expérience en matière de durabilité pour les pays en voie de développement

La Thaïlande partage son expérience en matière de durabilité pour les pays en voie de développement

BANGKOK, le 28 septembre 2017 /PRNewswire/ -- La Thaïlande est un pionnier en matière de théorie du développement depuis quelque temps déjà. Découlant de la contemplation du rapport entre l'homme, l'environnement et l'économie il y a plus d'un demi-siècle, les travaux du défunt Roi Bhumibol Adulyadej ont finalement été formalisés comme la Philosophie de l'économie de suffisance (SEP), comme l'a déclaré le ministre des Affaires étrangères. Une telle philosophie est véritablement novatrice et remet en cause certains aspects de la pensée conventionnelle sur le progrès des nations. Elle prône le caractère raisonnable, la modération et la prudence associés aux deux conditions sous-jacentes que sont le savoir et les vertus. La SEP plaide pour une approche holistique et équilibrée de la croissance, contrastant avec le degré d'importance accordé traditionnellement au profit et aux mesures des performances simples. La SEP se fonde sur la sagesse locale qui conduit à des résultats durables, soit le propre bonheur d'un individu à atteindre le bon équilibre dans les quatre domaines que sont le bien-être social, économique, environnemental et culturel.

En tant que pays ayant adopté la SEP dans ses politiques de développement depuis le 9e Plan national de développement économique et social (2002-2006), les performances économiques de la Thaïlande sont largement reconnues, avec des indicateurs majeurs mesurant l'élévation des conditions humaines au fil du temps. Plus de 23 000 villages en Thaïlande appliquent actuellement la SEP dans le développement fondé sur la communauté et près de 9000 villages SEP sont devenus des centres d'apprentissage, faisant office de musées vivants de la SEP à travers la Thaïlande.

Le ministre des Affaires étrangères révèle que le redressement économique et social issu de l'application approfondie de la SEP en Thaïlande suite à la crise financière asiatique de 1997 a conduit à la reconnaissance au niveau international du bon sens et des idées qui se trouvent derrière la SEP. Preuve de cette reconnaissance, le PNUD a produit le Rapport 2007 sur le Développement humain en Thaïlande : économie de suffisance et développement humain, qui a déclaré que la philosophie du Roi avait une «?grande pertinence mondiale en ces temps d'incertitudes économiques, de réchauffement de la planète et d'utilisation non durable des ressources naturelles?». De nombreux pays ont estimé que les principes de la SEP étaient pertinents concernant la crise financière mondiale en 2008.

Grâce aux efforts continus employés pour parfaire ses principes et pratiques au niveau national et le pays devenant un pourvoyeur d'aide depuis 2003, la Thaïlande a de plus en plus joué son rôle de partenaire de développement avec d'autres pays afin de partager son approche nationale du développement et ses meilleures pratiques. La SEP est désormais partagée dans la région et au-delà, de l'Asie du Sud-Est à l'Afrique et jusqu'en Amérique du Sud, avec diverses agences gouvernementales et institutions universitaires, sous la direction de l'Agence de coopération internationale de la Thaïlande (Thailand International Cooperation Agency - TICA), une agence sous l'autorité du ministère des Affaires étrangères, qui fournit un soutien pécuniaire, le développement des ressources humaines, son expertise et une aide en nature. Cela comprend des cours de formation internationaux annuels, le programme thaïlandais d'études universitaires supérieures internationales et le programme Visite d'études Buakaew Roundtable International, ainsi que l'implication active dans des projets de développement avec l'application de la SEP avec d'autres pays dans le cadre des modèles de coopération Sud-Sud et trilatérale.

La TICA a montré comment les principes fondamentaux de la SEP ne connaissent pas de frontières géographiques ou environnementales et comment ses composantes peuvent être appliquées pour s'attaquer à une variété de problèmes environnementaux, de la désertification aux inondations, ainsi que pour assurer la sécurité alimentaire. Actuellement, les projets de développement s'appuyant sur l'application de la SEP ont conduit à des résultats tangibles dans 10 pays : en République Démocratique Populaire Lao, au Cambodge, au Lesotho, au Chili, aux Tonga, au Bangladesh, en Afghanistan, en Indonésie, au Myanmar et au Timor-Leste (une coopération trilatérale entre le Timor-Leste, l'Allemagne et la Thaïlande).

En s'appuyant sur sa base de coopération assez importante, le gouvernement royal thaïlandais a matérialisé son initiative «?La SEP pour le partenariat en matière d'ODD?», en particulier le concept de développement de communautés durables qui repose sur l'application de la SEP, dans davantage d'endroits à travers le monde. À ce jour, 16 pays partenaires en Asie, en Afrique et en Amérique centrale ont suscité un vif intérêt et des progrès ont été accomplis en matière de plans et d'activités dans certains pays. En outre, la Thaïlande envisage de renforcer encore davantage l'avenir du développement durable par le biais de la «?SEP pour le partenariat jeunesse en matière d'ODD?», qui vise à inciter la jeunesse du monde entier à participer à l'application de la SEP et à réaliser les ODD. Les Volontaires des Nations Unies (VNU) est la première organisation sous l'égide de l'ONU à coorganiser une conférence avec la Thaïlande en juin 2017 afin de partager les connaissances en matière de volontariat des jeunes pour les ODD, y compris la SEP, parmi les pays de la région ASEAN.

Ces efforts contribueront certainement à améliorer le partenariat mondial demandé dans l'objectif 17 des ODD qui facilitera la réalisation des 16 autres objectifs. Dans le cadre de nos efforts visant à promouvoir la connaissance et les approches pragmatiques à l'égard du développement durable, la Thaïlande est honorée d'être le premier pays à figurer dans la série de publications «?South-South in Action?» (Sud-Sud en action) de l'United Nations Office for South-South Cooperation (UNOSSC - Bureau des Nations Unies pour la coopération Sud-Sud). Ce rapport, qui met en lumière le concept et l'application de la SEP ainsi que l'engagement de la Thaïlande en faveur de la coopération mondiale pour le développement, a été officiellement présenté le 12 janvier 2017 au siège de l'Organisation des Nations unies à New York.

Ministère des Affaires étrangères, ThaïlandeTél : +662-203-5000

Photo - http://mma.prnewswire.com/media/560718/South_South_in_Action.jpg   

 




Article précédent
Article suivant

> Article écrit le 2017-09-28 par Ministry of Foreign Affairs, Thailand

Cet article a été consulté: 15 fois

Notes :

Source : PRN-International Desk

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

Publicité
Les + lues: Actualités

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Dictionnaire

Emploi

Petites annonces

Librairie