Publicité

---

Actualités industrie environnement
2014-08-22
EUROPLASMA: Résultats annuels 2013

EUROPLASMA: Résultats annuels 2013

Résultats consolidés annuels 2013



BORDEAUX, France, August 22, 2014 /PRNewswire/ --

Le Conseil d'Administration d'Europlasma réuni le 9 juillet 2014 sous la présidence de Monsieur Pierre Catlin a arrêté les comptes sociaux et les comptes consolidés de l'exercice clos au 31 décembre 2013 et convoqué les actionnaires en Assemblée Générale Mixte qui se tiendra le 1er septembre 2014, à Pessac (33).

Variations de périmètre

Le secteur Air & Gaz, porté par la société Europe Environnement qui était détenue à 99,4% par Financière GEE SAS (FIG), a été cédé au Groupe CMI en date du 16/12/2013 avec transfert de contrôle immédiat. Les sociétés Europe Environnement, AMCEC (après fusion avec ATS le 01/01/2013), AMPLAST, RHE America et Ventacid Hongrie sont donc sorties du périmètre du groupe Europlasma au 31/12/2013.

Les effets de la cession du secteur Air & Gaz étant significatifs dans la présentation des états financiers 2013, des états financiers pro forma 2012 ont été établis pour permettre des comparaisons selon les règles et méthodes appliquées aux comptes consolidés 2013 et en présentant les activités cédées en 2013 comme destinées à être cédées en 2012.

Par ailleurs, la société CHOPEX SAS, filiale à 100% de la société CHO POWER SAS, a été créée en date du 17 juillet 2013. CHOPEX, a vocation à exploiter les centrales électriques CHO Power, dont CHO Morcenx.

Activité et résultats
31/12/2012 31/12/2012
En milliers d'euros (KEUR) 31/12/2013 réel Variation pro forma Variation

Chiffre d'affaires 12 572 35 338 -22 766 11 251 1 321
EBITDA - 5 341 -9 204 3 863 -10 269 4 928
Résultat opérationnel -9 135 -18 215 9 080 -17 934 8 799
Résultat financier -899 -4 327 3 428 -3 888 2 989
Résultat net de la
période -13 061 -21 152 8 091 -21 152 8 091
Résultat net, part du
Groupe -11 697 -20 891 9 194 -20 891 9 194
Résultat par action (en
EUR/ par action) -0,74 -1,33 0,59 -1,33 0,59
Source : Comptes consolidés 2013 certifiés par le collège des Commissaires aux Comptes 

Voir également en annexe 2 l'information sectorielle 

Activité et chiffre d'affaires  

Le chiffre d'affaires du Groupe est en baisse de 64% à 12,6 M€ en 2013, principalement du fait de la cession du sous-groupe Europe Environnement, comptabilisé selon la norme IFRS 5 (« Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées »).

A périmètre équivalent, sans le sous-groupe Europe Environnement, on observe une progression du chiffre d'affaires consolidé de 1,3 M€ soit + 12%, liée à une bonne performance d'Inertam dont le chiffre d'affaires a augmenté de 2,9 M€.

L'activité « Etudes et Ingénierie, torches et procédés » a enregistré un chiffre d'affaires de 1 613 K€ en 2013, et représente 13% de l'activité du Groupe contre 22% en 2012, à périmètre équivalent.

Depuis 2010, Europlasma collabore avec Iberdrola et Belgoprocess dans le cadre d'un contrat de traitement et de conditionnement des déchets faiblement radioactifs de la centrale nucléaire de Kozloduy (Bulgarie), dit KNPP. Dans ce cadre, le four plasma conçu et réalisé par Europlasma a été réceptionné avec succès en usine à Morcenx par le client en juillet 2013, puis démonté pour être livré sur le site de la centrale bulgare pour un remontage prévu fin 2015 selon le calendrier révisé du gouvernement bulgare.

Tout au long de l'exercice, Europlasma a poursuivi ses activités dans ses 3 programmes R&D majeurs, à savoir : Le programme KIWI (Kobelco Industrial CHO poWer GasIfication) développé en partenariat avec Kobelco Eco-Solutions (groupe Kobe Steel) : ce programme commun de recherche et développement dans le domaine de la production d'énergie à partir de déchets a pour objet la mise au point d'un équipement industriel basé sur les technologies respectives d'Europlasma et de Kobelco. Ce programme, qui représente un co-investissement de plus de 6 M€ sur 3 ans, a reçu le soutien d'OSEO et du Conseil Régional d'Aquitaine. Au cours de l'exercice 2013, s'est déroulée la 4ème campagne d'essais qui avait pour objectif de tester l'efficacité du Turboplasma®. Les résultats des analyses ont démontré un taux de destruction des goudrons à plus de 90%. Trois autres campagnes ont été menées à l'automne 2013 et début 2014 aux fins d'expérimenter le processus de gazéification avec divers types de déchets.

Le programme de recherche SESCO (Stockage Energie Solaire sur COfalit), développé en partenariat avec les laboratoires PROMES et Cemthi, consiste à utiliser le COFALIT (matériau issu de la vitrification de déchets amiantés) pour le stockage d'énergie solaire. Au cours du premier semestre 2013, deux nouveaux prototypes ont été réalisés. L'un portait sur la réalisation d'un modèle proche en poids et taille du produit fini visé, l'autre visait l'étude des paramètres de fabrication (vitesse de refroidissement) sur sa tenue mécanique. Ce programme, soutenu par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR), a été primé en 2011 par l'Agence de l'Environnement et de la maitrise de l'Energie (ADEME).

Le programme ANR Turboplasma®, visant le développement du procédé de nettoyage de gaz par technologie plasma (Tuboplasma®) a pris fin en juin 2013 après la réalisation de derniers essais qui se sont soldés par des résultats satisfaisants. La branche Energies Renouvelables a généré un chiffre d'affaires de 1 784 K€, représentant 14% de l'activité globale, contre 2 544 K€ en 2012 (soit une contribution de 23% au chiffre d'affaires pro forma). Les chiffres d'affaires constatés en 2013 et 2012 correspondent essentiellement à la poursuite de la construction de l'usine CHO à Morcenx.

Après finalisation de sa construction à l'été 2012, cette première usine de production d'électricité à partir de déchets et biomasse a été mise en route en vue de sa livraison préliminaire (Take Over Date), prévue en février 2013. Malheureusement, la défaillance du gazéifieur, équipement majeur du procédé, couplée à un incident technique survenu au niveau d'auxiliaires ont entrainé l'arrêt de l'usine en février 2013. Les dix derniers mois de l'exercice ont été dédiés au démantèlement/reconstruction du gazéifieur avec pour objectif la livraison préliminaire de l'usine début 2014.

Ces évènements ont eu un impact significatif sur la trésorerie en raison de l'accumulation de trois facteurs : (i) le retard dans l'enregistrement des revenus qui devaient être générés par l'usine, (ii) le retard dans la libération de la trésorerie bloquée en garantie dans le cadre du contrat de construction (EPC) et (iii) les besoins supplémentaires en fonds de roulement liés à la prolongation de cette période de mise en route.

Ces difficultés financières ont contraint le groupe à entrer dans une procédure de conciliation destinée à obtenir des accords amiables avec les principaux créanciers et partenaires. Dans ces circonstances, la cotation de l'action a été suspendue le 15/04/2013 et a repris le 06/09/2013 à l'issue de l'homologation par le Tribunal de Commerce de Mont de Marsan des protocoles d'accords de conciliation entre le Groupe et ses partenaires.

L'activité de destruction des Déchets Dangereux est en hausse de 47% en termes de chiffre d'affaires et de 71% en termes de tonnages de déchets traités. Cette activité a contribué à hauteur de 73% au chiffre d'affaires du Groupe avec un chiffre d'affaires de 9 175 K€ au 31/12/2013, contre 6 250 K€ au 31/12/2012 (soit une contribution de 56% au chiffre d'affaires pro forma 2012).

Ce chiffre d'affaires, calculé sur la base du traitement effectif des déchets, ne reflète pas l'activité commerciale qui a diminué en 2013 à 5 149 tonnes reçues sur site, après une année 2012 à un niveau très élevé de 6 106 tonnes. Cette baisse attendue s'explique par l'interruption provisoire et planifiée des livraisons d'un des principaux clients.

En 2013, 5 212 tonnes ont ainsi pu être traitées, contre 3 048 tonnes en 2012. En 2012, de gros travaux réalisés sur la zone de préparation de charges (investissement > 2 M€) avaient significativement dégradé la disponibilité de l'usine.

La réception complète de l'installation a été faite à la fin de l'été 2013 et les premiers mois de traitement, à la reprise de la production fin septembre 2013, ont montré une élévation des cadences encourageante.

Les gains de productivité attendus sur cet 'investissement sont de l'ordre de 30% (réduction des consommations intermédiaires, amélioration de la durée de vie des réfractaires et optimisation des ressources humaines).

Le secteur Air et Gaz a été cédé au Groupe CMI pour 3,5 M€, le 16 décembre 2013 avec transfert de contrôle effectif à cette même date, et a généré une perte de 2,5 M€. Cette cession s'inscrit dans la stratégie du Groupe de recentrer ses activités sur son cœur de métier, à savoir l'application de la technologie plasma dans le domaine du traitement des déchets dangereux et la production d'énergie renouvelable.

Performance opérationnelle  

Au 31/12/2013, l'EBITDA consolidé s'établit à -5 341 K€ contre -9 204 K€ et -10 269 K€ au 31/12/2012 pro forma. Les pertes opérationnelles du Groupe au cours de l'exercice 2013 ont principalement pour origine le retard dans la mise au point de l'usine de CHO Morcenx (activité Energies Renouvelables) qui génère un EBITDA négatif de -6 331 K€.

Les pertes opérationnelles significatives du secteur Energies Renouvelables s'expliquent d'une part par l'accumulation des coûts liés à la période étendue de mise en route de l'usine CHO Morcenx et au retard de livraison préliminaire (Take Over Date) de l'usine, et, d'autre part, par le plan d'amélioration du procédé convenu avec le client pendant la période de montée en puissance de l'usine (ramp up period) qui nécessitera un investissement complémentaire de l'ordre de 1 M€. Ces coûts additionnels identifiés ont été inclus dans les coûts à terminaison du contrat au 31/12/2013 au regard de la méthode de reconnaissance à l'avancement du chiffre d'affaires et de la marge du contrat d'EPC.

L'activité Etudes et Ingénierie, Torches et procédés affiche un EBITDA négatif de -441 K€, contre +179 K€ en 2012, essentiellement en raison des coûts non récurrents de réorganisation et de procédure de conciliation.

L'activité Déchets Dangereux affiche un EBITDA positif de 1 545 K€ contre un EBITDA négatif de -1481 K€ en 2012. L'usine Inertam a mieux performé en 2013 qu'en 2012, malgré les nombreux arrêts dus à la mise au point de la nouvelle zone de préparation de charges et l'arrêt programmé à l'été 2013 pour la réfection trisannuelle complète du four de traitement. Les coûts d'exploitation de l'usine d'Inertam comprenant une large part de coûts fixes, son résultat opérationnel est fortement dépendant des volumes de traitement.  

Résultat net 

Le résultat net part du Groupe correspond à une perte de -11 697 K€ contre une perte de -20 891 K€ en 2012, soit une amélioration de 44%.

La branche Energies Renouvelables a enregistré un résultat net déficitaire de -7 100 K€, contre -16 488 K€ en 2012, qui représente, comme en 2012, la source de perte la plus importante pour la société.

Les dépréciations financières nettes de 3,7 M€ comptabilisées en 2012 correspondaient essentiellement à la provision pour dépréciation du compte séquestre de 7,5 M€ donné en garantie dans le cadre du contrat d'EPC de l'usine CHO Morcenx. Cette provision a été maintenue au 31/12/2013, bien que la livraison préliminaire de l'usine ait été actée le 13/06/2014, compte tenu des incertitudes résiduelles sur la période de montée en puissance de l'usine (Ramp up period) et sa livraison définitive (Final Acceptance Date) prévue pour le 1er trimestre 2015. Elle reflète le risque que la garantie financière soit mise en jeu par la société CHO Morcenx, propriétaire de l'usine.

Le coût de l'endettement financier net s'est creusé en 2013 suite aux financements mis en place en 2012 avec Bpifrance d'une part, et avec CHO Morcenx et l'actionnaire de référence d'autre part.

La charge d'impôt 2013 se décompose à parts égales en une charge d'impôt exigible de 76 K€ et un impôt différé de 76 K€. Le produit d'impôts de 814 K€ en 2012 s'expliquait par un produit d'impôt différé de 1 054 K€ correspondant essentiellement au traitement fiscal et consolidé de la dépréciation financière de l'exercice (3,7 M€ cf supra).

La quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence est une perte de - 352 K€ en 2013 (résultat de CHO Morcenx déficitaire compte tenu du report de la Take Over Date) contre un gain de 576 K€ en 2012 (impact exceptionnel de la reprise de la marge préalablement annulée compte tenu du passage en marge déficitaire du contrat EPC).

Le résultat des activités cédées est une perte de -2 523 K€ se décomposant en un résultat courant de 183 K€, une perte de valeur du Goodwill de -2 644 K€ et une plus value de cession de 304 K€.

La quote-part des intérêts minoritaires dans le résultat net en 2013 est une perte de -1 364 K€, contre une perte de 261 K€ en 2012, en lien avec les pertes des activités cédées.  

Flux de trésorerie et bilan
31/12/2012
En milliers d'euros (KEUR) 31/12/2013 31/12/2012 Variation pro forma Variation

Actifs non courants 31 597 46 055 -14 458 32 442 -845
Actifs courants 16 693 26 941 -10 248 40 555 -23 862
Capitaux Propres - Part du Groupe 2 374 13 808 -11 434 13 808 -11 434
Intérêts hors groupe 748 2 133 -1 385 2 133 -1 385
Dettes financières non courantes 15 935 19 753 -3 818 12 921 3 015
Autres passifs non courants 1 729 1 648 81 812 917
Dettes financières courantes 1 810 3 803 -1 993 1 444 367
Autres passifs courants 25 694 31 853 - 6 159 41 879 - 16 185
Endettement net 15 767 19 501 -3 734 11 480 4 287
Gearing 0,8 0,6 -0,3 0,4 -0,4
Capacité d'autofinancement - 4 282 -9 579 5 297 -9 579 5 297
Désinvestissements/(Investissements)
nets 104 -7 609 7 713 -7 609 7 713
Capitaux Propres - Part du Groupe,
par action en EUR/par action 0,15 0,88 -0,73 0,88 -0,73 Source  : Comptes consolidés 2013 certifiés par le collège des Commissaires aux Comptes 

Voir également en annexe 2 l'information sectorielle 

Le total du bilan s'établit à 48 290 K€ contre 72 996 K€ au 31/12/2012, soit une baisse de -24 706 K€.

Au sein du bilan actif, cette baisse s'explique à hauteur de 22 910 K€ par la sortie des actifs du sous-groupe Europe Environnement cédé le 16/12/2013. La variation résiduelle de -1 796 K€ se répartit entre les actifs non courants et les actifs courants avec respectivement -844 K€ et -952 K€. Les principaux postes concernés sont : au sein des actifs non courants, les immobilisations corporelles, qui diminuent de 1 057 K€ essentiellement du fait des amortissements de la période, et les participations dans les entreprises associées, en baisse de 352 K€ correspondant à la quote-part de résultat dans CHO Morcenx. Ces baisses sont partiellement compensées par la hausse des autres actifs financiers non courants à hauteur de 595 K€, dont +576 K€ sont liés à la créance actualisée à plus d'un an sur le produit de la cession d'Europe Environnement;

au sein des actifs courants, la trésorerie - 907 K€ qui a été fortement impactée par le retard dans la livraison technique provisoire de l'usine de Morcenx et les coûts de mise en route de l'usine, et les autres créances opérationnelles (-733 K€, dont -747K€ de TVA) en lien avec la baisse de l'activité. Au sein du bilan passif, les capitaux propres affichent un recul de 12 818 K€, dont -10 269 K€ pour la part du Groupe, en lien avec la perte de l'exercice 2013 qui s'élève à 13 061 K€ pour l'ensemble consolidé, et à -11 697 K€ pour la part du Groupe. Après neutralisation de l'effet de la sortie des passifs du sous-groupe Europe Environnement totalisant 16 932 K€ au 31/12/2012, les variations sont de +3 931 K€ pour les passifs non courants et de +1 113 K€ pour les actifs courants.

L'endettement net du groupe s'établit à 15 767 K€ au 31/12/2013 contre un endettement net de 11 479 K€ au 31/12/2012 à périmètre constant et de 19 501 K€ dans les comptes 2012 publiés. La hausse de 4 287 K€ à périmètre constant s'explique essentiellement par le prêt de 4 560 K€ consenti en juillet 2013 par l'actionnaire de référence et le principal client du Groupe.

La trésorerie nette s'établit à 1 973 K€, contre 2 829 K€ au 31/12/2012 et 2 880 K€ au 31/12/2012 pro forma. La capacité d'autofinancement 2013 a été fortement grevée par les difficultés et retards techniques rencontrés dans le contrat de construction et la mise en route de l'usine CHO Morcenx, les activités opérationnelles ont été financées par la trésorerie d'ouverture et par le recours au financement externe mentionné supra.

Les flux d'investissements nets ne sont pas significatifs avec un désinvestissement net de 104 K€. Ils incluent les impacts de la vente d'Europe Environnement, soient +1 660 K€ de produit net de cession encaissé et +964 K€ de sortie de la trésorerie négative du sous-groupe.

Evènements significatifs post-clôture et perspectives 

Changements de gouvernance 

Arrivée de M.  Jean-Eric Petit à la Direction Générale du Groupe 

Le Conseil d'Administration du 23 décembre 2013 a nommé M. Jean-Eric Petit à la succession de M. François Marchal en qualité de Directeur Général du Groupe Europlasma, avec prise de fonction le 6 janvier 2014. M. Jean-Eric Petit a également succédé à M. François Marchal aux fonctions de Directeur Général de CHO Power, Président d'Inertam, Président de CHOPEX et gérant de la SC Immobilière de Gazéification.

Changements au sein du Conseil d'Administration 

Le Conseil d'Administration a décidé de coopter M. Jean-Eric Petit en qualité d'Administrateur à compter du 28 janvier 2014 en remplacement de M. Jean-Claude Rebischung, démissionnaire.

Le Conseil d'Administration du 1er avril 2014 a également décidé de coopter, en remplacement de la société DLJ MB Advisors, démissionnaire, la société Crédit Suisse Asset Management, représentée par M. Henri Arif. Ces changements sont liés à la cession par Crédit Suisse de son activité « Customized Fund Investment Group » (CFIG) à Grovesnor Capital Management LP et à la réorganisation de la participation de Crédit Suisse Europlasma SPV au capital d'Europlasma

Ces deux cooptations seront proposées à l'assemblée générale du 1er septembre 2014 pour ratification par les actionnaires.

Livraison technique préliminaire (TOD) de l'usine CHO Morcenx 

L'usine CHO Morcenx a été remise en route début 2014 une fois le nouveau gazéifieur construit et raccordé au reste de l'installation. Toutefois, des incidents mineurs sur certains auxiliaires et la complexité des réglages de fonctionnement de ce procédé innovant ont retardé une nouvelle fois la livraison technique préliminaire de l'usine (Take Over Date, « TOD »), qui était fixée au 28 février 2014, et qui est finalement intervenue le 13 juin 2014 au terme de tests de performance convenus. Ces derniers ayant été revus à la baisse par rapport aux conditions contractuelles initiales, la période de montée en puissance de l'usine (Ramp Up period) comporte un plan d'amélioration du procédé, nécessitant un investissement complémentaire de l'ordre d'1 M€, et de nouveaux jalons techniques devant permettre la validation des améliorations effectuées.

La livraison finale de l'usine (Final Acceptance Date, « FAD ») est programmée pour le 1er trimestre 2015.

Besoins de trésorerie et financements 

Le Groupe avait identifié en 2013 des besoins de financement de l'ordre de 6 M€ à couvrir en 2014 dans le cadre de la mise en route de l'usine CHO Morcenx et de sa montée en puissance, après sa livraison technique préliminaire alors fixée au 28 février 2014. Ce besoin de financement devait être couvert en 2 étapes, la 1ère avant la TOD, et la seconde après la TOD. La 1ère étape de ce financement a été réalisée avec succès dans le cadre de l'augmentation de capital avec maintien du DPS de janvier 2014. La seconde étape a en revanche été repoussée au regard du nouveau report de la TOD, finalement obtenue le 13 juin 2014. Ce dernier report, qui a empêché la préparation et la réalisation de la seconde levée de fonds initialement attendue au printemps 2014, a également eu pour effet d'accroître les besoins de trésorerie sur le premier semestre 2014 et a ainsi conduit le Groupe à suspendre sa cotation le 1er avril 2014 et à négocier de nouvelles aides financières auprès de ses principaux partenaires financiers, et de nouveaux reports d'échéances auprès de ses autres partenaires.

Augmentation de capital avec maintien du DPS de février 2014 

L'augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS) lancée le 6 janvier 2014 s'est élevée à 4 351 K€ avec la création d'un total de 7 251 778 actions ordinaires nouvelles avec exercice de la clause d'extension. L'actionnaire principal, Crédit Suisse Europlasma SPV LLC y a participé par conversion d'une partie de sa créance en 1 305 892 nouvelles actions pour un montant de 784 K€.

Prêts relais supplémentaires accordés par l'actionnaire de référence du Groupe et CHO Morcenx en avril 2014 

Le conseil d'administration du 16 avril 2014 a approuvé les termes du nouveau prêt accordé pari passu par l'actionnaire de référence Crédit Suisse Europlasma SPV LLC et la société CHO Morcenx.

Ce prêt, d'un montant de 2,8 M€ était destiné à compléter les aides financières (reports d'échéances) accordées par l'Etat et par certains des autres partenaires clés du Groupe pour couvrir les besoins de trésorerie entre avril et juillet 2014. Il est remboursable au plus tard en mai 2015, en numéraire, ou par conversion en actions Europlasma ou en actions CHO Power, si les prêteurs en faisaient la demande, et sous réserve de l'autorisation préalable de l'Assemblée Générale des actionnaires concernant la conversion en actions Europlasma. Les conditions de ce prêt sont détaillées dans la note des comptes consolidés 2013 afférant aux événements postérieurs à la clôture.

Financements additionnels en cours de préparation 

Comme indiqué dans les comptes consolidés et le rapport de gestion 2013, le Groupe fait encore face à d'importants besoins de trésorerie à court terme pour assurer sa pérennité.

Un financement de 2,5 M€ devant couvrir les besoins du Groupe jusqu'en septembre 2014 était en cours de discussions avec d'éventuels prêteurs, dont CHO Morcenx, au moment de l'arrêté des comptes le 9 juillet 2014. A la date de ce communiqué, cette somme a été encaissée par la société, dont 1,5 M€ provenant de CHO Morcenx et 1 M€ de la part de nouveaux partenaires financiers. Ces nouveaux prêts, consentis pour une durée d'un an, sont rémunérés au taux initial de 15% et comportent une clause de rémunération additionnelle en cas de remboursement accéléré par voie de conversion en actions dans le cadre de l'importante augmentation de capital, avec maintien du droit préférentiel de souscription, qu'Europlasma envisage de lancer en septembre 2014.

L'opération envisagée, qui sera soumise à l'obtention d'un visa de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF), aura pour objectifs :

i) d'assainir la structure d'endettement actuelle du Groupe en remboursant et/ou en convertissant les prêts relais consentis par ses principaux partenaires financiers depuis fin 2012,

ii) de couvrir les besoins en réinvestissement dans l'usine CHO Morcenx, nécessaires à l'amélioration de ses performances, et en fonds de roulement pendant sa période de montée en puissance (« ramp up period »),

iii) d'achever le redressement du Groupe et lui donner les moyens de capturer les opportunités de croissance qui s'offrent à lui dans chacune de ses activités, et

iv) de financer la quote-part d'investissement du Groupe dans la prochaine usine CHO Power, à horizon fin 2015 selon le calendrier de déploiement prévisionnel.

A l'issue de l'augmentation de capital, le Groupe envisage de procéder à l'attribution gratuite de Bons de Souscription d'Actions Remboursables (BSAR) au profit de tous les actionnaires qu'ils aient ou non souscrit à cette augmentation de capital.

Suspension de cotation 

En raison de lourdes incertitudes techniques et financières, détaillées aux paragraphes « Livraison technique préliminaire (TOD) de l'usine CHO Morcenx » et « Financements », et dans un contexte où le nombre d'intervenants extérieurs rendait l'information difficile à contrôler, la cotation du titre ALEUP a été suspendue le 1er avril 2014. Si certaines incertitudes techniques ont depuis été levées, la situation du Groupe reste fragile en regard de son risque de liquidité. Dans ce contexte, la cotation reste suspendue. Elle reprendra en Septembre, avant le lancement de l'augmentation de capital et l'attribution gratuite de BSAR.
Prochaines étapes dans l'agenda financier  01/09/2014 : Assemblée Générale Mixte

Septembre 2014 : Reprise de cotation

Septembre 2014 : Augmentation de capital avec maintien du DPS, assortie d'une émission gratuite de BSAR (bons de souscription d'actions remboursables) au profit de tous les actionnaires

31/10/2014 : Publication du rapport financier semestriel 2014 Les comptes consolidés et le rapport de gestion 2013 sont disponibles sur le site internet de la société, dans la partie « Actionnaires & Investisseurs », rubrique « information financière ». 

Avertissement important 

Ce communiqué contient des informations et déclarations de nature prévisionnelle basées sur les meilleures estimations de la Direction à la date de leur publication. Ces informations sont soumises par nature à des risques et incertitudes difficilement prévisibles et généralement en dehors du champ d'action du Groupe. Ces risques incluent les risques listés dans le Document de Référence du Groupe disponible sur son site internet http://www.europlasma.com.

Les performances futures du Groupe peuvent en conséquence différer sensiblement des informations prospectives communiquées et le Groupe ne peut prendre aucun engagement quant à la réalisation de ces éléments prévisionnels.

ANNEXES

1. GLOSSAIRE 

CHO Morcenx : Société par Actions Simplifiée, propriétaire de l'usine de production d'énergie à partir de déchets et biomasse à Morcenx (Landes), détenue à 25% par le Groupe Europlasma, via sa filiale CHO Power, au 31/12/2013.

EBITDA : résultat net de l'ensemble consolidé, augmenté de l'impôt sur les bénéfices, des charges financières nettes des produits financiers et des dotations aux amortissements et aux provisions nettes des reprises.

Endettement net : dettes financières courantes et non courantes sous déduction de la trésorerie et équivalents

EPC : Engineering, Procurement and Construction contract. C'est un contrat d'ingénierie, approvisionnement et construction.

Gearing : ratio endettement net  / (endettement net + capitaux propres)

KIWI : Kobelco Eco Solution (KES) Industrial CHO PoWer GasIfication est un programme de développement qui vise à tester la combinaison d'un nouveau type de gazéifieur développé par KES et le turboplasma® (procédé d'épuration par plasma du gaz de synthèse) développé par Europlasma, pour la production d'énergie à partir de déchets et de biomasse.

KNPP : Kozloduy Nuclear Power Plant est un contrat qui prévoit la fourniture d'un four plasma pour réduire le volume et immobiliser les déchets faiblement et très faiblement radioactifs de la centrale nucléaire bulgare.

O&M : Operations and Maintenance Contract. C'est un contrat d'exploitation et maintenance.

Take Over Date : livraison préliminaire de la centrale électrique CHO Morcenx dans le cadre du contrat d'EPC.

INFORMATION SECTORIELLE
Holding,
R&D,
Ingénierie Déchets Energies Air et
31/12/2013 et torches dangereux Renouvelables Gaz Total
Goodwill 0 2 615 0 8 2 624
Autres immobilisations incorporelles 920 21 497 0 1 438
Immobilisations corporelles 10 336 5 530 71 0 15 937
Autres actifs non courants 1 288 732 9 003 576 11 599
Trésorerie et équivalents de trésorerie 311 880 742 45 1 978
Dettes financières 7 386 2 698 7 661 0 17 746
Total Actif 16 512 13 739 16 326 1 713 48 290

CA 1 613 9 175 1 784 0 12 572
Résultat opérationnel -1 950 -767 -6 402 -17 -9 135
EBITDA -441 1 545 - 6 331 -113 -5 341
Dotations nettes aux amortissements -1 509 -2 311 - 422 96 -4 146
et dépréciations
Holding,
R&D,
Ingénierie Déchets Energies Air et
31/12/2012 et torches dangereux Renouvelables Gaz Total
Goodwill 0 2 615 0 5 256 7 872
Autres immobilisations incorporelles 496 21 805 35 1 357
Immobilisations corporelles 11 216 5 776 2 7 387 24 380
Autres actifs non courants 1 273 738 9 490 944 12 446
Trésorerie et équivalents de trésorerie 1 715 786 300 1 254 4 055
Dettes financières 9 321 2 673 1 622 9 940 23 556
Total Actif * 18 450 14 328 17 162 23 056 72 996

CA 2 457 6 250 2 544 24 087 35 338
Résultat opérationnel -647 -3 180 -14 165 -222 -18 215
EBITDA 179 -1 481 -8 973 1 071 -9 204
Dotations nettes aux amortissements -826 -1 699 -743 -770 -4 038
et dépréciations * La répartition par secteur du total actif a été révisée par rapport à l'information sectorielle transmise dans les comptes 2012. 

Source  : Comptes consolidés 2013 certifiés par le collège des Commissaires aux Comptes 

Contacts presse et investisseurs
Jean-Eric PETIT - Directeur Général
Estelle MOTHAY - Directrice Administrative et Financière
Anne BORDERES - Relations presse et actionnaires/investisseurs
Tel: + 33-(0)-556-497-000
contactbourse@europlasma.com



Article précédent
Article suivant

> Article écrit le 2014-08-22 par Europlasma

Cet article a été consulté: 213 fois

Notes :

Source : PR Newswire

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

Publicité
Les + lues: Actualités

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Dictionnaire

Emploi

Petites annonces

Librairie