Publicité

---

Actualités industrie environnement
2018-04-18
Clean Electricity Generation : le partenariat met les biocarburants à disposition de tout un chacun

Clean Electricity Generation : le partenariat met les biocarburants à disposition de tout un chacun



AMSTERDAM, April 18, 2018 /PRNewswire/ --

Le bio-charbon est un combustible alternatif pour la production d'électricité et le chauffage  

Sur plusieurs sites de la planète, un partenariat tissé entre des entreprises internationales va lancer la construction d'installations où le bio-charbon sera produit à l'échelle commerciale. Ce bio-charbon peut être utilisé comme combustible durable dans les centrales électriques et les installations de chauffage du monde entier, et contribuer ainsi à la réduction du changement climatique. 

     (Photo: https://mma.prnewswire.com/media/676828/CEG_Clean_Electricity_Generation_Biofuel.jpg )

     (Photo: https://mma.prnewswire.com/media/676829/CEG__Clean_Electricity_Generation.jpg ) De toutes les ressources utilisées pour la consommation mondiale d'énergie, 19,3 % sont des énergies renouvelables, dont près des trois quarts sont produites à partir de biomasse, selon une étude de Renewable Energy Network (REN21). À l'heure actuelle, ce sont les résidus de déchets ligneux qui sont principalement utilisés pour la production de bio-charbon, notamment ceux provenant de l'industrie de transformation du bois, de la foresterie durable et de l'entretien écologique. L'utilisation de bio-charbon réduit très nettement les émissions de carbone fossile et augmente l'utilisation de la biomasse, ce qui joue un rôle fondamental dans la transition énergétique nécessaire. L'utilisation de bio-charbon permet même de rendre les centrales électriques au charbon existantes durables, sans qu'il y ait besoin d'ajustements importants.

Le partenariat est lancé par Clean Electricity Generation (CEG) et Stork. Stork, une entreprise du groupe Fluor, va construire et entretenir les nouvelles installations de production. La première nouvelle usine de production de bio-charbon doit être construite en Estonie. CEG et Stork travaillent actuellement aux phases préliminaires de l'ingénierie et de la conception de cette installation. La construction débutera au troisième trimestre de cette année. Parallèlement à cela, les entreprises continueront à travailler sur des installations en Finlande et en dehors de l'Europe, en mettant un accent particulier sur l'Amérique du Nord. CEG, entreprise spécialisée en innovation énergétique, fournira la technologie brevetée. L'entreprise a réussi à développer une installation de production pour le bio-charbon à l'échelle commerciale, faisant de celui-ci une alternative viable et durable au charbon fossile. CEG dispose d'ores et déjà d'une unité de production à Derby, au Royaume-Uni, qui produit du bio-charbon de grande qualité. La nouvelle usine en Estonie sera cinq fois plus grande que cette unité britannique.

Parmi les autres entreprises qui participent au partenariat, on trouve Carrier, qui fournira les pièces essentielles pour les installations de production, et le cabinet d'investissements Momentum Capital, actionnaire majoritaire de CEG. Par ailleurs, plusieurs grandes entreprises internationales du secteur de l'énergie ont manifesté leur intérêt de se joindre au partenariat.

Les flux résiduels durables de biomasse sont convertis en biocarburant grâce à la technologie dite « de torréfaction ». Grâce à cette technologie, la biomasse est transformée en charbon durable par un procédé de raffinage thermique. Cela crée un biocarburant relativement économique, qui présente une densité énergétique élevée. Le bio-charbon sous forme de granulés (pellets) peut être utilisé dans les centrales à charbon traditionnelles, mais aussi pour les processus de chauffage industriel, les bâtiments ou les projets de chauffage urbain. Par rapport à la combustion du charbon, cela représente une économie de 2,5 tonnes de CO2 par tonne de bio-charbon. En outre, la valeur énergétique est plus élevée et cela nécessite moins de stockage et de transport que les alternatives durables traditionnelles. Lors de la production de bio-charbon, l'installation produit également de l'électricité et de la chaleur vertes.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) qualifie la torréfaction de « technologie prometteuse », bien qu'elle ait conclu il y a quelques années que les investissements étaient trop élevés et le développement trop lent. L'AIE désigne maintenant la biomasse torréfiée comme la biomasse la moins chère et la moins risquée pour le stockage, le transport et la transformation, ainsi que comme la meilleure forme de biomasse en tant que ressource mondiale. Le partenariat accélère désormais cette technologie. Erik Huis, PDG de CEG a déclaré : « Nous sommes la seule partie qui contrôle cette technologie à une échelle viable sur le plan commercial et qui en détient la propriété intellectuelle. Aujourd'hui nous franchissons, aux côtés de tous nos partenaires, le dernier obstacle pour élever le bio-charbon au titre de norme mondiale. Cela va ouvrir la voie pour faire du bio-charbon un produit en vrac durable, afin qu'il devienne accessible à tous. C'est notre objectif primordial. Les géants de l'énergie du monde entier observent attentivement tout notre cheminement et trouvent une harmonisation avec notre processus, parce qu'il représente une alternative durable à toute leur chaîne de processus à base de fossiles ». Erik Huis ajoute : « Les commandes en cours et celles à venir demandent un investissement total de 350 millions d'euros ».

Martijn van Rheenen, PDG de Momentum Capital, le cabinet d'investissements de CEG, exprime également son contentement. « Ce partenariat représente une alliance unique afin de contribuer à la fois à la transition énergétique basée sur une technologie éprouvée et à la création de valeur pour nos investisseurs. Les installations de production de notre portefeuille d'actifs industriels sont donc achetées à la fois par l'industrie et par des parties institutionnelles professionnelles, en vue d'investir de la valeur et des flux de trésorerie à long terme », a-t-il commenté.

À propos de CEG  

CEG est une entreprise spécialisée en innovation énergétique. CEG crée et réalise des solutions au service de l'énergie durable en traitant la biomasse par torréfaction. Elle utilise des moyens durables, plus propres et moins nocifs pour l'environnement, qui remplacent les ressources non durables et coûteuses.

Le réacteur de torréfaction unique de CEG convertit la biomasse en une gamme de produits tels que le biochar (charbon à usage agricole), la poussière de biochar, les granulés (pellets) de bio-charbon et le vinaigre de bois. Le bio-charbon de CEG peut ensuite être brûlé dans des chaudières de centrales électriques traditionnelles, ce qui constitue une alternative durable à la combustion traditionnelle du charbon fossile. Le processus de torréfaction de CEG a comme autre avantage de produire du gaz de synthèse qui peut être utilisé dans ses générateurs de gaz de synthèse et fournir directement de l'énergie verte.

CEG est une coentreprise formée par des partenaires financiers de premier plan : Momentum Capital basée aux Pays-Bas (95 %) et Transformative Energy and Materials Capital (TEM Capital) basée à Boston (5 %). Pour en savoir plus : http://www.cegeneration.com




Article précédent
Article suivant

> Article écrit le 2018-04-18 par CEG (Clean Electricity Generation)

Cet article a été consulté: 20 fois

Notes :

Source : PR Newswire

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

Publicité
Les + lues: Actualités

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Dictionnaire

Emploi

Petites annonces

Librairie