Publicité

---

Actualités industrie bâtiment
2015-07-29
Saint-Gobain : Résultats du 1er semestre 2015

Saint-Gobain : Résultats du 1er semestre 2015



PARIS, July 29, 2015 /PRNewswire/ --

Des résultats en progression  

A la suite de la signature de l'accord avec Apollo et en application de la norme IFRS 5, reclassement pour 2014 et 2015 du Pôle Conditionnement (y compris Verallia North America) dans le compte de résultat en « résultat net des activités cédées ou en cours de cession ».  Croissance interne de +0,5% (dont +0,5% en prix)

Effet de change marqué de +4,6% sur les ventes et effet périmètre de -0,3%

Résultat d'exploitation en progression de +7,8% en réel et de +1,2% à structure et taux de change comparables avant reclassement de Verallia

Baisse de l'endettement net de 0,5 Md€ par rapport au 30 juin 2014

Acquisition d'environ 4,6 millions d'actions au cours des 3 derniers mois


(en millions d'euros) S1 2014 S1 2015 Variation
(retraité)

Chiffre d'affaires 18 946 19 860 +4,8%

Excédent Brut d'Exploitation
(EBE) 1 767 1 886 +6,7%

Résultat d'exploitation 1 183 1 275 +7,8%

Résultat Net courant[1] 441 552 +25,2%

Résultat Net (part du Groupe)[2] 671 558 -16,8%

Autofinancement libre[3] 647 728 +12,5%
Pierre-André de Chalendar, Président-Directeur Général de Saint-Gobain, a déclaré : 

« Après un premier trimestre marqué par une base de comparaison difficile, les ventes du deuxième trimestre enregistrent un retour à la croissance des volumes, portée par le rebond de l'Amérique du Nord grâce à la reprise du Roofing, ainsi que par la bonne dynamique de l'Asie, des pays émergents et de l'Europe de l'Ouest hors France et Allemagne. Le résultat d'exploitation du premier semestre et nos perspectives pour le second semestre confortent notre objectif d'une nouvelle amélioration du résultat d'exploitation à structure et taux de change comparables sur l'ensemble de l'année 2015, ainsi que le maintien d'un autofinancement libre élevé. »  Résultat Net courant des activités poursuivies hors plus ou moins-values de cessions, dépréciations d'actifs et provisions non récurrentes significatives.

Résultat Net de l'ensemble consolidé part du Groupe.

Autofinancement libre des activités poursuivies hors effet fiscal des plus ou moins-values de cessions, dépréciations d'actifs et provisions non récurrentes significatives.
Performances opérationnelles 

Le Groupe réalise au premier semestre un chiffre d'affaires de 19 860 millions d'euros en progression de +4,8% après reclassement du Pôle Conditionnement (y compris Verallia North America) dans le compte de résultat consolidé en « résultat net des activités cédées ou en cours de cession ».

Après ce retraitement (IFRS 5), l'effet périmètre s'inscrit à -0,3%. L'effet de change reste soutenu à +4,6%, tiré par le dollar américain et la livre britannique.

A données comparables les ventes s'améliorent de +0,5%. Les volumes, stables sur le semestre, progressent de +1,5% sur le seul deuxième trimestre. Dans un contexte faiblement inflationniste des coûts des matières premières et déflationniste pour l'énergie, les prix continuent leur légère progression à +0,5% sur le semestre.

Après un premier trimestre en léger repli, le deuxième trimestre se caractérise par une croissance dans toutes les zones hors France et Allemagne. Par activité, le semestre confirme le rebond du Vitrage et le recul anticipé de l'Aménagement Extérieur, principalement lié au niveau des prix du Roofing.

Le résultat d'exploitation du Groupe progresse de +7,8% en réel ; stable à données comparables en l'absence de progression des volumes, il s'améliore de +1,2% avant reclassement du Pôle Conditionnement. La marge d'exploitation du Groupe s'inscrit à 6,4%, en progression de +0,2 point par rapport au premier semestre 2014.

Par Pôle  

Le chiffre d'affaires du Pôle Matériaux Innovants poursuit son amélioration à +2,6% à données comparables grâce au Vitrage. La marge d'exploitation du Pôle progresse à 10,2% contre 9,1% au premier semestre 2014. Le deuxième trimestre confirme les bonnes tendances du début de l'année dans le Vitrage qui enregistre une croissance interne sur le semestre de +5,6%. L'activité automobile continue à progresser nettement dans toutes les zones géographiques, hormis au Brésil. Les marchés de la construction restent dynamiques en Asie et pays émergents mais se replient en Europe occidentale avec une stabilité des prix.
La progression des volumes, associée au plein effet des réductions de coûts et à un meilleur mix produits, améliore la marge d'exploitation qui poursuit son redressement à 7,4%. Le chiffre d'affaires des Matériaux Haute Performance (MHP) se replie de -0,8% à données comparables sur le semestre, affecté principalement par le recul des proppants céramiques. Les autres métiers des MHP continuent de montrer une croissance interne positive.
Malgré ce repli de la croissance interne, la marge d'exploitation s'inscrit à 13,5% par rapport à 13,3% au premier semestre 2014.

Le chiffre d'affaires du Pôle Produits pour la Construction (PPC) progresse de +0,9% à données comparables sur le semestre. La marge d'exploitation baisse à 8,7% contre 9,0% au premier semestre 2014 affectée par l'Aménagement Extérieur. L'Aménagement Intérieur réalise une croissance interne de +2,2% au premier semestre. En Europe de l'Ouest, malgré des volumes globalement en légère progression, l'activité continue d'être affectée par la situation des marchés en France et en Allemagne associée à une légère pression sur les prix. Les Etats-Unis, l'Asie et les pays émergents poursuivent leur croissance.
La marge d'exploitation progresse à 9,0% contre 8,5% au premier semestre 2014. L'Aménagement Extérieur se replie de -0,4% malgré un rebond de +5,7% au deuxième trimestre qui s'explique principalement par le métier du Roofing dont les volumes ont fortement progressé après un début d'année très faible ; les prix sur ce métier reculent nettement par rapport au premier semestre de l'année dernière, malgré une stabilisation en séquentiel. La Canalisation continue à être soutenue par les contrats à l'exportation, mais est affectée par la très faible demande des marchés des infrastructures en Europe de l'Ouest et au Brésil. Quant à la croissance interne des Mortiers, elle affiche un bon niveau en Asie et pays émergents mais reste freinée par l'Europe de l'Ouest.
La marge d'exploitation recule à 8,3% contre 9,5% au premier semestre 2014 principalement en raison des prix des Produits d'Extérieur aux Etats-Unis ; le Roofing a en effet bénéficié de la baisse des prix de l'asphalte surtout au cours du deuxième trimestre.

Le chiffre d'affaires du Pôle Distribution Bâtiment se stabilise sur le deuxième trimestre à +0,1% à données comparables, limitant le repli sur le semestre à -1,1%. La France continue d'être affectée par la forte contraction de la construction neuve et par un marché de la rénovation qui ne montre pas encore de signes de reprise. L'Allemagne se replie sur le semestre avec un deuxième trimestre en moindre recul cependant. En revanche, la croissance interne se poursuit au Royaume-Uni et prend une dynamique particulièrement favorable dans les pays nordiques, aux Pays-Bas, en Europe du Sud et au Brésil. Au total, et malgré le recul de la France et de l'Allemagne qui représentent environ 50% du chiffre d'affaires du Pôle, la marge d'exploitation résiste bien à 2,6% contre 2,9% au premier semestre 2014, les résultats étant en progrès dans toutes les autres zones géographiques.

Par grande zone géographique  

    Sur le premier semestre, la croissance interne du Groupe et la rentabilité progressent grâce à l'Asie et les pays émergents, ainsi que dans la zone 'autres pays d'Europe occidentale'. La France continue d'être impactée par la contraction du marché de la construction au deuxième trimestre avec une croissance interne de -3,3% et recule de -4,2% sur le semestre, entraînant une baisse de la marge d'exploitation à 2,6%.

Les autres pays d'Europe occidentale à +2,4% sur le trimestre confirment leur croissance interne, enregistrant +1,7% sur le semestre. Cette progression reflète les bonnes conditions de marché au Royaume-Uni et en Scandinavie et la reprise des pays d'Europe du Sud. L'Allemagne, avec un deuxième trimestre encore en léger recul, se replie de -3,7% affectée par le faible niveau du marché de la rénovation. La marge d'exploitation de la zone s'améliore à 5,4% contre 4,7% au premier semestre 2014.

En Amérique du Nord, le chiffre d'affaires à données comparables progresse de +4,9% au deuxième trimestre, tiré par le rattrapage des volumes dans le Roofing et dans une moindre mesure par l'Aménagement Intérieur. Sur le semestre, avec une croissance interne de
-2,2%, affectée principalement par le niveau des prix du Roofing et une moindre croissance des marchés industriels, la marge d'exploitation baisse à 9,5% par rapport à 10,9% au premier semestre 2014.

L'Asie et les pays émergents poursuivent leur bon niveau de croissance interne à +4,8% sur le semestre. L'Amérique latine affiche une progression de +8,2%, avec une bonne résistance du Brésil dans un contexte macroéconomique difficile. L'Europe de l'Est, à +4,3%, bénéficie de la dynamique de la République tchèque et l'Asie, à +0,8%, de l'Inde.
La marge d'exploitation augmente à 10,0% du chiffre d'affaires contre 8,8% un an plus tôt.

Verallia  

Les ventes du Pôle Conditionnement (Verallia) progressent de +2,1% à taux de change comparable hors Verallia North America. Sur le semestre, la croissance interne est tirée par une légère amélioration des volumes en Europe et par les prix en Amérique latine dans un environnement inflationniste.

La marge d'exploitation s'inscrit à 9,7%.

Analyse des comptes consolidés du premier semestre 2015 

Les comptes consolidés non audités du premier semestre 2015 ont fait l'objet d'un examen limité par les commissaires aux comptes et ont été arrêtés par le Conseil d'administration réuni le 29 juillet 2015.

A la suite de la signature le 6 juin 2015 de l'accord avec Apollo (comportant remise d'une offre ferme et irrévocable d'achat de la part d'Apollo portant sur le Pôle Conditionnement et des négociations exclusives avec Apollo) et en application de la norme IFRS 5, le Pôle Conditionnement (y compris Verallia North America) est présenté dans le compte de résultat en « résultat net des activités cédées ou en cours de cession » pour 2014 et 2015.

S1 2014 Variation S1 2014
Retraité* S1 2015 % Publié
En millions d'euros (A) (B) (B)/(A)

Chiffre d'affaires et produits accessoires 18 946 19 860 4,8% 20 446

Résultat d'exploitation (RE) 1 183 1 275 7,8% 1 330
Amortissements d'exploitation 584 611 4,6% 667
EBE (RE + amortissements d'exploitation) 1 767 1 886 6,7% 1 997

Pertes et profits hors exploitation -12 -154 n.s. -16
Plus et moins-values de cessions,
dépréciations d'actifs, frais d'acquisition
de sociétés et compléments de prix -51 -41 -19,6% -54
Résultat opérationnel 1 120 1 080 -3,6% 1 260
Résultat financier -336 -328 -2,4% -354
Impôts sur les résultats -158 -236 49,4% -212
Sociétés mises en équivalence -1 0 n.s. -1
Résultat net des activités poursuivies 625 516 -17,4% 693
Résultat net des activités cédées ou en cours
de cession 68 69 1,5% 0
Résultat net de l'ensemble consolidé 693 585 -15,6% 693
Part revenant aux intérêts minoritaires 22 27 22,7% -22
Résultat net de l'ensemble consolidé part du
Groupe 671 558 -16,8% 671
BNPA (Bénéfice Net Par Action)[2] (en EUR) 1,19 0,98 -17,6% 1,19

Résultat net courant des activités
poursuivies[1] 441 552 25,2% 511
BNPA (Bénéfice Net Par Action)[2] courant des
activités poursuivies[1] (en EUR) 0,78 0,97 24,4% 0,91

Autofinancement des activités poursuivies[3] 1 045 1 195 14,4% 1 198
Autofinancement des activités poursuivies
hors impôts / plus-values[4] 1 010 1 185 17,3% 1 162
Investissements industriels des activités
poursuivies 363 457 25,9% 449
Autofinancement libre des activités
poursuivies 647 728 12,5% 713
(hors impôts / plus-values)[4]

Investissements en titres des activités
poursuivies 48 92 91,7% 48
Endettement net de l'ensemble consolidé 8 519 7 995 -6,2% 8 519

*     Comptes 2014 retraités pour tenir compte des impacts de la norme IFRS 5.

1      Hors plus ou moins-values de cessions, dépréciations d'actifs et provisions non récurrentes significatives.

2      Calculé sur le nombre de titres en circulation (hors autodétention) au 30 juin (569 364 905 actions en 2015, y compris l'augmentation de capital consécutive au versement du dividende en actions constatée le 3 juillet 2015, contre 564 079 733 en 2014).

3      Hors provisions non récurrentes significatives.

4      Hors effet fiscal des plus ou moins-values de cessions, dépréciations d'actifs et provisions non récurrentes significatives.

Les commentaires ci-après sont établis en référence aux comptes de l'année 2014 retraités, après reclassement du Pôle Conditionnement (y compris Verallia North America) dans le compte de résultat en « résultat net des activités cédées ou en cours de cession ».

Le chiffre d'affaires du Groupe progresse de +4,8% à données réelles. L'effet de change contribue positivement à hauteur de +4,6%, résultant principalement de l'appréciation, par rapport à l'euro, du dollar américain et de la livre britannique. L'effet périmètre de -0,3% reflète essentiellement de petites cessions d'activités non stratégiques. A données comparables (taux de change et périmètre comparables), le chiffre d'affaires progresse de +0,5% grâce à l'effet prix.

Le résultat d'exploitation progresse de +7,8% à données réelles principalement tiré par l'effet de change. La marge d'exploitation s'améliore à 6,4% du chiffre d'affaires contre 6,2% au premier semestre 2014, grâce à l'amélioration de la marge dans les Matériaux Innovants.

L'Excédent Brut d'Exploitation (EBE = Résultat d'exploitation + amortissements d'exploitation) progresse de +6,7%. La marge d'EBE du Groupe s'établit à 9,5% du chiffre d'affaires contre 9,3% au premier semestre 2014.

Les pertes et profits hors exploitation s'inscrivent à -154 millions d'euros, avec une baisse des charges de restructuration par rapport à l'an passé. La base du premier semestre 2014 à
-12 millions d'euros intégrait la reprise de provision de 202 millions d'euros liée à la réduction du montant de l'amende Vitrage automobile. La dotation de 45 millions d'euros au titre de la provision sur les litiges liés à l'amiante chez CertainTeed aux Etats-Unis reste inchangée par rapport aux derniers semestres.

Les plus et moins-values de cessions, les dépréciations d'actifs et les frais d'acquisitions de sociétés s'élèvent, en net, à -41 millions d'euros, contre -51 millions d'euros au premier semestre 2014 qui avaient bénéficié de la plus-value de cession de Verallia North America de 375 millions d'euros. Par ailleurs, les dépréciations d'actifs pesaient au premier semestre 2014 pour -452 millions d'euros contre -24 millions d'euros au premier semestre 2015. Le résultat opérationnel se contracte à 1 080 millions d'euros (-3,6% sur une base 2014 qui intégrait la reprise de provision exceptionnelle de 202 millions d'euros).

Le résultat financier est en amélioration de 2,4% à -328 millions d'euros contre -336 millions d'euros, avec la réduction du coût de l'endettement financier brut à 3,7% au 30 juin 2015 contre 4,4% au 30 juin 2014 et malgré l'augmentation des autres charges financières principalement liée à l'actualisation des provisions sans impact trésorerie.

Le taux d'impôt sur le résultat net courant reste stable à 30%. Les impôts sur les résultats s'inscrivent à -236 millions d'euros (-158 millions d'euros au premier semestre 2014 à un niveau exceptionnellement bas, compte tenu des dépréciations d'actifs corporels de la période, de la plus-value de cession de Verallia North America et de la reprise de provision pour l'amende Vitrage).

Le résultat net courant des activités poursuivies (hors plus et moins-values, dépréciations d'actifs et provisions non récurrentes significatives) ressort à 552 millions d'euros, en progression de +25,2%.

Le résultat net de l'ensemble consolidé (part du Groupe) s'élève à 558 millions d'euros, soit -16,8%, et intègre le résultat net de Verallia (part du Groupe) pour 65 millions d'euros (67 millions d'euros au premier semestre 2014).

Les investissements industriels s'établissent à 457 millions d'euros (contre 363 millions d'euros à la même période 2014), et représentent 2,3% des ventes contre un premier semestre 2014 particulièrement bas à 1,9%.

L'autofinancement s'établit à 1 195 millions d'euros, en amélioration de +14,4% ; avant impact fiscal des plus et moins-values de cessions, dépréciations d'actifs et provisions non récurrentes significatives, il progresse de +17,3%, à 1 185 millions d'euros et l'autofinancement libre (autofinancement - investissements industriels) progresse de +12,5% et atteint 728 millions d'euros (3,7% du chiffre d'affaires contre 3,4% au premier semestre 2014).

La différence entre l'EBE (Excédent Brut d'Exploitation) et les investissements industriels s'améliore de +1,8% à 1 429 millions d'euros (1 404 millions d'euros au premier semestre 2014). Elle représente 7,2% du chiffre d'affaires (7,4% au premier semestre 2014).

Le BFRE (Besoin en Fonds de Roulement d'Exploitation) à 4 448 millions d'euros (4 888 millions d'euros à fin juin 2014) s'améliore à 40,8 jours de chiffre d'affaires, soit -2,5 jours (environ
 1 jour hors impact de Verallia et hors impact de change).

Les investissements en titres sont limités à 92 millions d'euros (48 millions d'euros au premier semestre 2014) et correspondent à des acquisitions de petite taille au sein des trois pôles.

L'endettement net confirme son amélioration progressive et affiche une baisse de -6,2% (à 8,0 milliards d'euros) par rapport au 30 juin 2014. L'endettement net représente 40% des fonds propres (capitaux propres de l'ensemble consolidé), contre 46% au 30 juin 2014.

Le ratio « dette nette sur EBE (EBITDA) » s'établit à 2,1 (ou à 1,9 avant reclassement du Pôle Conditionnement), contre 2,0 à fin juin 2014.

Litiges liés à l'amiante aux Etats-Unis                              

Le nombre de nouveaux litiges reçus par CertainTeed au premier semestre 2015 est de 2 000 environ (comme au premier semestre 2014). Dans le même temps, environ 2 000 plaintes ont fait l'objet de transactions (contre 3 000 au premier semestre 2014), ce qui porte le stock de litiges en cours au 30 juin 2015 à environ 37 000, niveau identique à celui au 31 décembre 2014.

Le montant total des indemnités versées au cours des douze derniers mois aux Etats-Unis s'établit à 71 millions de dollars à fin juin 2015, contre 68 millions de dollars à fin décembre 2014.

Perspectives et priorités d'actions 2015 

Après un premier semestre pénalisé par une base de comparaison difficile, le Groupe bénéficiera d'un second semestre plus favorable : la France devrait progressivement se stabiliser

parmi les autres pays d'Europe occidentale, les perspectives en Allemagne restent encore incertaines ; le Royaume-Uni et les pays nordiques devraient continuer sur le second semestre à afficher un bon niveau de croissance et l'Espagne à s'améliorer nettement

l'Amérique du Nord devrait progresser au second semestre

en Asie et dans les pays émergents, nos activités devraient poursuivre leur bon niveau de croissance interne sur l'ensemble de l'année, malgré le ralentissement du Brésil
Le Groupe confirme ses priorités d'actions : priorité à l'augmentation des prix de vente dans un contexte de faible hausse des coûts des matières premières et de déflation de l'énergie 

économies supplémentaires de 360 millions d'euros hors Verallia par rapport à la base de coûts de 2014, dont 190 millions d'euros au premier semestre 

programme d'investissements industriels d'environ 1 500 millions d'euros hors Verallia

maintien de l'effort de R&D pour soutenir sa stratégie de différenciation et de solutions à plus forte valeur ajoutée

finalisation de la cession de Verallia, qui devrait être effective avant la fin de l'année

poursuite du projet d'acquisition du contrôle de Sika
Conformément à ses objectifs à long terme, le Groupe a racheté 4,6 millions d'actions au cours des trois derniers mois, compensant quasiment la dilution liée en 2015 au Plan d'épargne salarié et à l'exercice des stock-options.

Enfin, le Groupe confirme ses objectifs et anticipe en 2015 une nouvelle amélioration du résultat d'exploitation à structure et taux de change comparables et le maintien d'un autofinancement libre élevé.

Calendrier financier 

          - Chiffre d'affaires des neuf mois 2015 : 28 octobre 2015, après bourse.

Une réunion d'information pour les analystes et investisseurs aura lieu le 30 juillet 2015 à 8h30 (heure française). Elle sera retransmise en direct sur le site internet de Saint-Gobain : 

http://www.saint-gobain.com

Avertissement important - déclarations prospectives :

Ce communiqué contient des déclarations prospectives relatives à la situation financière, aux résultats, aux métiers, à la stratégie et aux perspectives de Saint-Gobain. Ces déclarations prospectives peuvent être généralement identifiées par l'utilisation des termes « s'attendre à », « anticiper », « croire », « avoir l'intention de », « estimer » ou « planifier », ainsi que par d'autres termes similaires. Bien que Saint-Gobain estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent document, les investisseurs sont alertés sur le fait qu'elles ne constituent pas des garanties quant à sa performance future. Les résultats effectifs peuvent être très différents des déclarations prospectives en raison d'un certain nombre de risques, connus ou inconnus, d'incertitudes et d'autres facteurs, dont la plupart sont difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Saint-Gobain, et notamment les risques décrits dans la section « Facteurs de Risques » du Document de Référence de Saint-Gobain disponible sur son site Internet (http://www.saint-gobain.com). En conséquence, toute précaution doit être prise dans l'utilisation de ces déclarations prospectives. Ce document contient des informations prospectives qui ne peuvent s'apprécier qu'au jour de sa diffusion. Saint-Gobain ne prend aucun engagement de compléter, mettre à jour ou modifier ces déclarations prospectives en raison d'une information nouvelle, d'un événement futur ou de toute autre raison.

Ce communiqué ne constitue ni une offre d'achat ou d'échange, ni une sollicitation d'une offre de vente ou d'échange d'actions ou autres titres de Saint-Gobain.    

Pour toute information complémentaire, se reporter au site internet http://www.saint-gobain.com.
Annexe 1 : Résultats par pôle et grande zone géographique
Comptes du S1 2014 retraités pour tenir compte des impacts de la norme IFRS 5 Variation à
S1 structure 1er
2014 S1 Variation à et change Semestre
Retraité 2015 Variation à structure comparables 2014
(en MEUR) (en MEUR) structure comparable
réelle Publié Impact
I. CHIFFRE
D'AFFAIRES par pôle et activité :
Pôle
Matériaux
Innovants [1] 4,484 4,922 +9.8% +9.6% +2.6% 4,484
Vitrage 2,398 2,633 +9.8% +10.0% +5.6% 2,398
Matériaux Haute
Performance 2,091 2,297 +9.9% +9.3% -0.8% 2,091
Pôle Produits pour la
Construction [1] 5,643 6,079 +7.7% +7.8% +0.9% 5,643
Aménagement Intérieur 2,954 3,197 +8.2% +7.9% +2.2% 2,954
Aménagement Extérieur 2,719 2,913 +7.1% +7.5% -0.4% 2,719
Pôle Distribution
Bâtiment 9,287 9,338 +0.5% +0.8% -1.1% 9,287
Pôle
Conditionnement (Verallia) 0 0 1,500 -1,500
Ventes internes
et divers -468 -479 n.s. n.s. n.s. -468
Total Groupe 18,946 19,860 +4.8% +5.1% +0.5% 20,446 -1,500
[1] y compris les éliminations intra-pôles

par grande zone :
France 5,547 5,282 -4.8% -4.2% -4.2% 5,948 -401
Autres pays
d'Europe
occidentale 8,204 8,574 +4.5% +4.6% +1.7% 8,835 -631
Amérique du Nord 2,326 2,738 +17.7% +19.1% -2.2% 2,641 -315
Pays émergents
et Asie 3,851 4,219 +9.6% +9.0% +4.8% 4,024 -173
Ventes internes -982 -953 n.s. n.s. n.s. -1,002 20
Total Groupe 18,946 19,860 +4.8% +5.1% +0.5% 20,446 -1,500

S1 S1 S1
2014 S1 Variation à 2014 2015
Retraité 2015 structure (en % du (en % du 1er Semestre
(en MEUR) (en MEUR) réelle C.A.) C.A.) 2014
II. RÉSULTAT
D'EXPLOITATION
Publié Impact

par pôle et activité :
Pôle Matériaux Innovants 409 504 +23.2% 9.1% 10.2% 409
Vitrage 131 194 +48.1% 5.5% 7.4% 131
Matériaux Haute Performance 278 310 +11.5% 13.3% 13.5% 278
Pôle Produits pour la
Construction 508 529 +4.1% 9.0% 8.7% 508
Aménagement Intérieur 251 288 +14.7% 8.5% 9.0% 251
Aménagement Extérieur 257 241 -6.2% 9.5% 8.3% 257
Pôle Distribution Bâtiment 265 242 -8.7% 2.9% 2.6% 265
Pôle Conditionnement
(Verallia) 0 0 147 -147
Divers 1 0 n.s. n.s. n.s. 1
Total Groupe 1,183 1,275 +7.8% 6.2% 6.4% 1,330 -147

par grande zone :
France 209 136 -34.9% 3.8% 2.6% 247 -38
Autres pays d'Europe
occidentale 382 460 +20.4% 4.7% 5.4% 442 -60
Amérique du Nord 253 259 +2.4% 10.9% 9.5% 298 -45
Pays émergents et Asie 339 420 +23.9% 8.8% 10.0% 343 -4
Total Groupe 1,183 1,275 +7.8% 6.2% 6.4% 1,330 -147

S1 S1 S1
2014 S1 Variation à 2014 2015
Retraité 2015 structure (en % du (en % du 1er Semestre
(en MEUR) (en MEUR) réelle C.A.) C.A.) 2014
III. RÉSULTAT
OPERATIONNEL
Publié Impact

par pôle et activité :
Pôle Matériaux
Innovants 359 463 +29.0% 8.0% 9.4% 359
Vitrage 131 181 +38.2% 5.5% 6.9% 131
Matériaux Haute
Performance 228 282 +23.7% 10.9% 12.3% 228
Pôle Produits
pour la Construction 323 475 +47.1% 5.7% 7.8% 323
Aménagement Intérieur 235 258 +9.8% 8.0% 8.1% 235
Aménagement Extérieur 88 217 +146.6% 3.2% 7.4% 88
Pôle Distribution
Bâtiment 105 196 +86.7% 1.1% 2.1% 105
Pôle
Conditionnement
(Verallia) 0 0 515 -515
Divers (a) 333 -54 n.s. n.s. n.s. -42 375
Total Groupe 1,120 1,080 -3.6% 5.9% 5.4% 1,260 -140

par grande zone :
France 661 107 -83.8% 11.9% 2.0% 696 -35
Autres pays d'Europe
occidentale 182 393 +115.9% 2.2% 4.6% 240 -58
Amérique du Nord (a) 66 200 +203.0% 2.8% 7.3% 110 -44
Pays émergents
et Asie 211 380 +80.1% 5.5% 9.0% 214 -3
Total Groupe 1,120 1,080 -3.6% 5.9% 5.4% 1,260 -140
(a) après charge-amiante (avant impôts) de 45 millions d'euros au S1 2014
et 45 millions d'euros au S1 2015 S1 S1 S1
2014 S1 Variation à 2014 2015
Retraité 2015 structure (en % du (en % du 1er Semestre
(en MEUR) (en MEUR) réelle C.A.) C.A.) 2014

IV. AUTOFINANCEMENT
Publié Impact

par pôle et activité :
Pôle Matériaux Innovants 344 465 +35.2% 7.7% 9.4% 344
Vitrage 105 221 +110.5% 4.4% 8.4% 105
Matériaux Haute Performance 239 244 +2.1% 11.4% 10.6% 239
Pôle Produits
pour la Construction 369 415 +12.5% 6.5% 6.8% 369
Pôle Distribution
Bâtiment 199 188 -5.5% 2.1% 2.0% 199
Pôle
Conditionnement
(Verallia) 0 0 123 -123
Divers (a) 133 127 n.s. n.s. n.s. 163 -30
Total Groupe 1,045 1,195 +14.4% 5.5% 6.0% 1,198 -153

par grande zone :
France 99 90 -9.1% 1.8% 1.7% 134 -35
Autres pays d'Europe
occidentale 359 470 +30.9% 4.4% 5.5% 439 -80
Amérique du Nord (a) 209 200 -4.3% 9.0% 7.3% 236 -27
Pays émergents et Asie 378 435 +15.1% 9.8% 10.3% 389 -11
Total Groupe 1,045 1,195 +14.4% 5.5% 6.0% 1,198 -153
(a) après charge-amiante (après impôts) de 27 millions d'euros au S1 2014
et 27 millions d'euros au S1 2015

S1 S1 S1
2014 S1 Variation à 2014 2015
Retraité 2015 structure (en % du (en % du 1er Semestre
(en MEUR) (en MEUR) réelle C.A.) C.A.) 2014

V. INVESTISSEMENTS
INDUSTRIELS Publié Impact

par pôle et activité :
Pôle Matériaux
Innovants 129 165 +27.9% 2.9% 3.4% 129
Vitrage 75 91 +21.3% 3.1% 3.5% 75
Matériaux Haute Performance 54 74 +37.0% 2.6% 3.2% 54
Pôle Produits
pour la Construction 150 183 +22.0% 2.7% 3.0% 150
Aménagement Intérieur 79 110 +39.2% 2.7% 3.4% 79
Aménagement Extérieur 71 73 +2.8% 2.6% 2.5% 71
Pôle Distribution
Bâtiment 76 82 +7.9% 0.8% 0.9% 76
Pôle
Conditionnement
(Verallia) 0 0 86 -86
Divers 8 27 n.s. n.s. n.s. 8
Total Groupe 363 457 +25.9% 1.9% 2.3% 449 -86

par grande zone :
France 72 69 -4.2% 1.3% 1.3% 80 -8
Autres pays d'Europe
occidentale 95 107 +12.6% 1.2% 1.2% 139 -44
Amérique du Nord 63 119 +88.9% 2.7% 4.3% 83 -20
Pays émergents et Asie 133 162 +21.8% 3.5% 3.8% 147 -14
Total Groupe 363 457 +25.9% 1.9% 2.3% 449 -86 S1 S1 S1
2014 S1 Variation à 2014 2015
Retraité 2015 structure (en % du (en % du 1er Semestre
(en MEUR) (en MEUR) réelle C.A.) C.A.) 2014

VI. EBE
(Résultat d'exploitation + amortissements
d'exploitation)
Publié Impact

par pôle et activité :
Pôle Matériaux
Innovants 626 731 +16.8% 14.0% 14.9% 626
Vitrage 274 347 +26.6% 11.4% 13.2% 274
Matériaux
Haute
Performance 352 384 +9.1% 16.8% 16.7% 352
Pôle Produits
pour la
Construction 732 765 +4.5% 13.0% 12.6% 732
Aménagement Intérieur 403 448 +11.2% 13.6% 14.0% 403
Aménagement Extérieur 329 317 -3.6% 12.1% 10.9% 329
Pôle Distribution
Bâtiment 394 374 -5.1% 4.2% 4.0% 394
Pôle
Conditionnement
(Verallia) 0 0 230 -230
Divers 15 16 n.s. n.s. n.s. 15
Total Groupe 1,767 1,886 +6.7% 9.3% 9.5% 1,997 -230

par grande zone :
France 360 287 -20.3% 6.5% 5.4% 419 -59
Autres pays
d'Europe occidentale 570 650 +14.0% 6.9% 7.6% 674 -104
Amérique du Nord 327 349 +6.7% 14.1% 12.7% 372 -45
Pays émergents et Asie 510 600 +17.6% 13.2% 14.2% 532 -22
Total Groupe 1,767 1,886 +6.7% 9.3% 9.5% 1,997 -230

Annexe 2 : C.A. par pôle et grande zone géographique 2[ème] trimestre 2015
Comptes du T2 2014 retraités pour tenir compte des impacts de la norme IFRS 5

T2 Variation à
2014 T2 Variation à Variation à structure 2ème
Retraité 2015 structure structure et change trimestre
(en MEUR) (en MEUR) réelle comparable comparables 2014
CHIFFRE
D'AFFAIRES
Publié Impact

par pôle et activité :
Pôle Matériaux
Innovants [1] 2,309 2,537 +9.9% +9.8% +3.0% 2,309
Vitrage 1,239 1,348 +8.8% +9.3% +5.5% 1,239
Matériaux Haute
Performance 1,073 1,193 +11.2% +10.3% +0.3% 1,073
Pôle Produits
pour la Construction[1] 2,886 3,246 +12.5% +12.2% +4.6% 2,886
Aménagement Intérieur 1,502 1,656 +10.3% +9.7% +3.4% 1,502
Aménagement Extérieur 1,401 1,606 +14.6% +14.7% +5.7% 1,401
Pôle Distribution
Bâtiment 4,926 5,023 +2.0% +2.2% +0.1% 4,926
Pôle
Conditionnement
(Verallia) 0 0 678 -678
Ventes internes
et divers -227 -255 n.s. n.s. n.s. -227
Total Groupe 9,894 10,551 +6.6% +6.9% +2.1% 10,572 -678
(1) y compris les éliminations intra-pôles

par grande zone :
France 2,863 2,743 -4.2% -3.3% -3.3% 3,076 -213
Autres pays d'Europe
occidentale 4,340 4,584 +5.6% +5.6% +2.4% 4,685 -345
Amérique du Nord 1,168 1,493 +27.8% +29.2% +4.9% 1,205 -37
Pays émergents
et Asie 2,026 2,215 +9.3% +8.7% +5.8% 2,119 -93
Ventes internes -503 -484 n.s. n.s. n.s. -513 10
Total Groupe 9,894 10,551 +6.6% +6.9% +2.1% 10,572 -678
 

Annexe 3 : Bilan consolidé

(en millions d'euros) 30 juin 2015 31 déc 2014

ACTIF
Ecarts d'acquisition 10,897 10,462
Autres immobilisations incorporelles 3,229 3,085
Immobilisations corporelles 11,776 12,657
Titres mis en équivalence 374 386
Impôts différés actifs 1,325 1,348
Autres actifs non courants 699 646

Total de l'actif non courant 28,300 28,584

Stocks 6,157 6,292
Créances clients 5,990 4,923
Créances d'impôts courants 128 156
Autres créances 1,658 1,356
Disponibilités et équivalents de trésorerie 4,249 3,493
Actifs des activités en cours de cession 2,253 0

Total de l'actif courant 20,435 16,220

Total de l'actif 48,735 44,804

PASSIF
Capital 2,294 2,248
Primes et réserve légale 6,785 6,437
Réserves et résultat consolidés 10,412 10,411
Ecarts de conversion (173) (953)
Réserves de juste valeur 318 (63)
Actions propres (174) (67)

Capitaux propres du Groupe 19,462 18,013

Intérêts minoritaires 406 405

Capitaux propres de l'ensemble consolidé 19,868 18,418

Dettes financières 8,495 8,713
Provisions pour retraites et avantages au personnel 3,426 3,785
Impôts différés passifs 802 634
Autres provisions et passifs non courants 1,290 1,225

Total des dettes non courantes 14,013 14,357

Partie court terme des dettes financières 2,096 1,389
Partie court terme des autres passifs 423 409
Dettes fournisseurs 5,854 6,062
Dettes d'impôts courants 104 97
Autres dettes 3,770 3,460
Emprunts à moins d'un an et banques créditrices 1,653 612
Passifs des activités en cours de cession 954 0

Total des dettes courantes 14,854 12,029

Total du passif 48,735 44,804
Annexe 4 : Tableau de financement
Comptes du S1 2014 retraités pour tenir compte des impacts de la norme IFRS 5


1er 1er 1er
semestre semestre semestre
2014 2015 2014
(en millions d'euros) Retraité Publié

Résultat net des activités poursuivies part du Groupe 604 493 671

Part des intérêts minoritaires dans le résultat net 21 23 22
Quote-part dans le résultat des sociétés mises
en équivalence, nette des
dividendes reçus (10) (12) (11)
Dotations aux amortissements et dépréciations d'actifs 1,036 633 1,119
Résultat des réalisations d'actifs (402) 10 (399)
Résultats latents liés aux variations de juste valeur
et aux paiements en
actions (17) 21 (17)
Variation des stocks (463) (250) (475)
Variation des créances clients, des dettes
fournisseurs et des autres
créances et dettes (1,097) (1,128) (1,199)
Variation des créances et dettes d'impôt 17 24 34

Variation des provisions pour autres passifs
et des impôts différés (1,141) 43 (1,129)
Trésorerie provenant des activités poursuivies (1,452) (143)
Trésorerie provenant des activités cédées
ou en cours de cession 68 61


Trésorerie provenant de l'activité (1,384) (82) (1,384)

Acquisitions d'immobilisations corporelles
[ 1er semestre 2014 : (363), 1er
semestre 2015 : (457) ] et incorporelles (412) (511) (499)
Acquisitions d'immobilisations corporelles
en location financement (5) (8) (5)
Augmentation (diminution) des dettes sur immobilisations (100) (135) (140)
Acquisitions de titres de sociétés consolidées
[ 1er semestre 2014 : (29),
1er semestre 2015 : (85) ] nettes de l'endettement acquis (89) (86) (89)
Acquisitions d'autres titres de participation (19) (7) (19)
Augmentation des dettes sur investissements 1 4 1
Diminution des dettes sur investissements (1) (14) (1)
Investissements (625) (757) (752)
Cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles 35 73 35
Cessions de titres de sociétés consolidées, nettes de
l'endettement cédé 866 7 999
Cessions d'autres titres de participation 0 0 0
Désinvestissements 901 80 1,034
Augmentation des prêts, dépôts et prêts court terme (55) (84) (57)
Diminution des prêts, dépôts et prêts court terme 32 33 34
Trésorerie nette dégagée par (ou utilisée par) des opérations
d'investissement et désinvestissement des activités poursuivies 253 (728)
Trésorerie nette dégagée par (ou utilisée par) des opérations
d'investissement et désinvestissement des activités
cédées ou en cours de cession 6 (107)

Trésorerie nette dégagée par (ou utilisée par) des opérations
d'investissement et désinvestissement 259 (835) 259

Augmentation de capital 408 394 408
Part des minoritaires dans les augmentations
de capital des filiales 8 12 8
Variation des dettes sur investissements suite
aux exercices de put options
de minoritaires 0 0 0
(Acquisitions) cessions d'intérêts minoritaires 0 0 0
(Augmentation) diminution des actions propres 0 (104) 0
Dividendes mis en distribution (685) (695) (685)
Variation des dividendes à payer 441 455 441
Dividendes versés aux minoritaires par les sociétés intégrées (34) (34) (35)
Trésorerie nette dégagée par (ou utilisée par)
des opérations de financement
des activités poursuivies 138 28
Trésorerie nette dégagée par (ou utilisée par)
des opérations de financement
des activités cédées ou en cours de cession (1) (1)

Trésorerie nette dégagée par (ou utilisée par)
des opérations de financement 137 27 137

Augmentation (diminution) nette de l'endettement (988) (890) (988)

Incidence des variations monétaires sur l'endettement net (12) (13) (5)
Incidence des variations de juste valeur sur l'endettement net (13) 33 (13)
Incidence des variations monétaires sur l'endettement
net des activités cédées ou en cours de cession 7 (3)
Endettement net reclassé en actifs et passifs des
activités en cours de cession 0 99

Endettement net en début de période (7,513) (7,221) (7,513)

Endettement net en fin de période (8,519) (7,995) (8,519)
Annexe 5 : Résultats du pôle Conditionnement

Variation à
S1 S1 Variation à Variation à structure
2014 2015 structure structure et change
(en MEUR) (en MEUR) réelle comparable comparables
I. CHIFFRE D'AFFAIRES

Pôle Conditionnement (Verallia) 1,500 1,194 -20.4% +0.7% +2.1%
dont VNA 314 0
Total Verallia 1,500 1,194 -20.4% +0.7% +2.1%

S1 S1
S1 S1 Variation à 2014 2015
2014 2015 structure (en % du (en % du
(en MEUR) (en MEUR) réelle C.A.) C.A.)
II. RÉSULTAT D'EXPLOITATION *

Pôle Conditionnement (Verallia) 147 116 -21.1% 9.8% 9.7%
dont VNA 45 0
Total Verallia 147 116 -21.1% 9.8% 9.7%

S1 S1
S1 S1 Variation à 2014 2015
2014 2015 structure (en % du (en % du
(en MEUR) (en MEUR) réelle C.A.) C.A.)
III. RÉSULTAT OPERATIONNEL *

Pôle Conditionnement (Verallia) 140 112 -20.0% 9.3% 9.4%
dont VNA 43 0
Total Verallia 140 112 -20.0% 9.3% 9.4%

S1 S1
S1 S1 Variation à 2014 2015
2014 2015 structure (en % du (en % du
(en MEUR) (en MEUR) réelle C.A.) C.A.)
IV. AUTOFINANCEMENT

Pôle Conditionnement (Verallia) 153 140 -8.5% 10.2% 11.7%
dont VNA 27 0
Total Verallia 153 140 -8.5% 10.2% 11.7%

S1 S1
S1 S1 Variation à 2014 2015
2014 2015 structure (en % du (en % du
(en MEUR) (en MEUR) réelle C.A.) C.A.)

V. INVESTISSEMENTS INDUSTRIELS

Pôle Conditionnement (Verallia) 86 67 -22.1% 5.7% 5.6%
dont VNA 19 0
Total Verallia 86 67 -22.1% 5.7% 5.6%

S1 S1
S1 S1 Variation à 2014 2015
2014 2015 structure (en % du (en % du
VI. EBE (en MEUR) (en MEUR) réelle C.A.) C.A.)
(Résultat d'exploitation +
amortissements d'exploitation)

Verallia 230 200 -13.0% 15.3% 16.8%
dont VNA 45 0
Total Verallia 230 200 -13.0% 15.3% 16.8%

* Après arrêt des amortissements au S1 2014 pour 18 MEUR et avant arrêt des
amortissements au S1 2015 pour 14 MEUR

Annexe 6 : Dette au 30 juin 2015

Montants en MdEUR Commentaires

Montant et structure de la
dette nette MdEUR

La dette brute au 30 juin est à taux fixe
pour 74% ; le coût moyen de la dette brute
Dette Brute 12.2 au 30/06/2015 est de 3,7%
Disponibilités 4.2
Dette Nette 8.0

Détail de la dette brute 12.2

Dette obligataire et perpétuelle 9.5
Septembre 2015 1.0
Mai 2016 0.7
Septembre 2016 0.5
Décembre 2016 0.4 (0,3 GBP)
Avril 2017 1.3
Juin 2017 0.2
Mars 2018 0.1 (0,8 NOK)
Octobre 2018 0.7
Septembre 2019 0.9
Au-delà de 2020 3.7

(y compris 0,4 MdEUR : part à LT de
Autres dettes à long terme 0.7 titrisation en euro)

Dettes à court terme 2.0 (Hors obligataire)
Billets de Trésorerie (< 3 mois) 0.9 Plafond du programme d'émission : 3 MdsEUR
Titrisation de créances commerciales 0.3 (0,2 MdEUR équivalent en USD + 0,1 MdEUR)
Renouvellement fréquent ; très nombreuses
Dettes locales et intérêts courus 0.8 sources de financement différentes

Lignes de crédit et disponibilités 8.2

Disponibilités 4.2
Lignes de crédit "back-up" 4.0 Cf. détail ci-dessous

Détail des lignes de crédit
"back-up" 4.0

Toutes les lignes sont confirmées, non tirées, sans "Material Adverse Change"
(MAC) clause

Échéance Covenants financiers
Crédit syndiqué : 2,5 MdsEUR Décembre 2019 Aucun
Crédit syndiqué : 1,5 MdEUR Décembre 2018 Aucun
Contacts analystes, investisseurs Contacts presse

Gaetano TERRASINI +33 1 47 62 32 52
Vivien DARDEL +33 1 47 62 44 29 Sophie CHEVALLON +33 1 47 62 30 48
Marine HUET +33 1 47 62 30 93 Susanne TRABITZSCH +33 1 47 62 43 25



Article précédent
Article suivant

> Article écrit le 2015-07-29 par Saint-Gobain

Cet article a été consulté: 56 fois

Notes :

Source : PR Newswire

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

RSS

Je m'abonne aux flux Rss Batiment

Publicité
Actualités Batiment

Les dernières:

---

---

---

---
---
Votre avis

Nam id mauris quis sapien tristique suscipit et et odio?

Vestibulum vitae urna id neque vulputate dictum.

Vestibulum vitae urna id neque vulputate dictum.

Vestibulum vitae urna id neque vulputate dictum.

Plan du site

Dictionnaire

Emploi

Petites annonces

Librairie