Publicité

---

Actualités industrie bâtiment
2014-07-10
Communiqué à l'occasion du décès de David J. Azrieli, bâtisseur, homme d'affaires et philanthrope visionnaire

Communiqué à l'occasion du décès de David J. Azrieli, bâtisseur, homme d'affaires et philanthrope visionnaire



MONTRÉAL, July 10, 2014 /PRNewswire/ --

David J. Azrieli, C.M., C.Q., M.Arch., bâtisseur, promoteur et homme d'affaires visionnaire, notable, philanthrope et sioniste convaincu, s'est éteint paisiblement aujourd'hui, entouré de sa famille, dans sa demeure d'Ivry-sur-le-Lac au Québec. Il était âgé de 92 ans.

Né à Maków-Mazowiecki, Pologne en 1922, David Azrieli est le deuxième de quatre enfants de Sara-Chaya (née Gerwer) et Rafael Hirsch Azrylewicz. En septembre 1939, il s'enfuit de sa ville natale occupée par les nazis pour se réfugier à l'est dans la partie de la Pologne occupée par les soviétiques. Lorsque l'Allemagne envahit l'Union soviétique en juin 1941, il continue son périple vers l'est en réussissant à toujours garder une longueur d'avance sur les nazis. Au cours de son périple dans l'Union soviétique, David Azrieli passe par Gomel, Stalingrad, Ulyanovsk, Tachkent et Boukhara. À l'automne 1942, il rejoint l'armée polonaise « Anders » à Boukhara et part avec elle en Iran puis à Bagdad. C'est là qu'il rencontre deux jeunes représentants de la Haganah - Moshe Dayan et Enzo Sereni - et est recruté pour défendre la cause sioniste. Il arrive en Palestine, alors sous mandat britannique, à la fin 1942. Il étudie à l'Institut israélien de technologie de Technion, entre 1943 et 1946, et s'engage dans la septième brigade pendant la guerre d'indépendance de 1948, au cours de laquelle il participe à la campagne de Latrun à l'occasion du siège de Jérusalem. En 1946, David Azrieli apprend que parmi toute sa famille, un seul de ses frères a survécu à l'holocauste.

En 1954, David Azrieli s'installe à Montréal et obtient un baccalauréat ès arts de l'Université de Montréal (Thomas More Institute). Il commence une carrière dans le design, la promotion et la gestion immobilière en 1957, avec la construction modeste de quatre duplex à Montréal. Aujourd'hui, sa réussite inégalée dans la construction et le design est symbolisée par des tours de bureaux, des hôtels et des centres commerciaux, au Canada, aux États-Unis et en Israël.

Au début des années 60, David Azrieli fonde Canpro Investments Ltd. à Montréal en se concentrant tout d'abord sur le développement d'immeubles résidentiels. Il construit en 1967 l'hôtel des artistes, un bâtiment de 250 chambres qui abrite les musiciens et les autres artistes participant à Expo'67.

Suite à cette réussite, il se lance dans des projets commerciaux à plus grande échelle et conçoit son premier centre commercial en 1969. Adoptant ce qu'un critique appelle une approche architecturale « agile », associant habileté et esthétique, il développe au cours des années 70 des centres commerciaux dans l'Ontario du Sud et construit le plus important centre commercial de la région de la capitale nationale, Les Promenades de L'Outaouais à Gatineau. Les projets commerciaux de David Azrieli sont animés par le véritable amour qu'il porte aux sites qu'il crée. À ce sujet il a déclaré : « J'étais toujours amoureux de l'immeuble que j'étais en train de construire. C'est peut-être la raison de ma prudence et de ne jamais vouloir trop en faire, en gérant trop de projets en même temps. » Aujourd'hui Canpro gère activement un portefeuille de propriétés qui inclut l'immeuble Dominion Square et l'hôtel Sofitel dans le centre de Montréal.

Au début des années 80, David Azrieli décide d'exporter son expérience en construction, conception et développement en Israël. En 1985, il ouvre le premier centre commercial couvert à Ramat Gan - le Canion Ayalon - et déclenche une révolution dans les industries de la finance et du commerce de détail du pays. David construit ensuite un centre commercial dans Beer Sheva en 1990, à Jérusalem en 1993 et en 1998 il change irrémédiablement le paysage de Tel Aviv avec l'inauguration du centre Azrieli, un site légendaire et éblouissant et le plus important complexe commercial à usage mixte du Moyen-Orient. En 2010, David Azrieli conclut la plus important offre publique initiale de la bourse Tel Aviv. Le groupe Azrieli possède et gère désormais plus de 13 centres commerciaux et est la plus importante entreprise d'immobilier commercial et de bureaux d'Israël.

L'extraordinaire réussite professionnelle de David Azrieli, au Canada et en Israël est une illustration de son amour et de sa dévotion intense pour ces deux pays. « J'ai deux patries », a-t-il déclaré un jour. « Deux endroits que j'aime et où j'ai eu la chance de pouvoir donner cours à mes passions. La possibilité de m'exprimer professionnellement a commencé au Canada et m'a permis un jour de concrétiser mon rêve de contribuer à mon autre patrie, Israël. Ces deux pays ont toujours été liés. » David Azrieli était président national de la fédération sioniste du Canada dans les années 80 et fut tout au long de sa vie un leader actif dans la communauté juive et dans de nombreuses organisations associées aux institutions éducatives d'Israël.

David Azrieli a soutenu sans relâche l'éducation et l'éducation permanente dans lesquelles il croyait beaucoup. Ce soutien se retrouve non seulement dans ses activités philanthropiques mais également dans son parcours personnel. Il a, en effet, obtenu une maîtrise en architecture de l'université de Carleton à Ottawa en 1997, à l'âge de 75 ans.

David Azrieli était un philanthrope convaincu et visionnaire. Il a ainsi déclaré un jour « Je pense que les personnes qui réussissent doivent réinvestir dans la communauté. Quand je parle de réinvestir, il ne s'agit pas seulement d'argent, mais aussi de temps et d'engagement personnel. Vous devez agir avec votre cœur en voulant sincèrement apporter une contribution concrète et décisive. » Personnellement et à travers la fondation Azrieli (Canada-Israël), il a soutenu avec générosité de nombreuses initiatives, plus particulièrement dans les domaines de l'éducation, de l'architecture et de la conception, de la sensibilisation à l'holocauste, des handicaps développementaux, de la recherche médicale et scientifique et des arts.

Parmi ses nombreuses initiatives philanthropiques, il était particulièrement fier de l'Azrieli Institute for Educational Empowerment, un programme destiné à aider les jeunes Israéliens courant le risque d'arrêter leurs études, en comblant les lacunes éducatives, en développant les aptitudes sociales et en donnant aux parents des outils pour améliorer les liens familiaux. Il était également très attaché au programme Azrieli Fellows qui offre des bourses généreuses pour des études supérieures et doctorales dans les universités israéliennes. L'Azrieli Foundation publie également Le programme des mémoires des survivants de l'holocauste - une série primée de témoignages rédigés par des survivants de l'holocauste qui ont émigré au Canada après la guerre. Ce programme s'inspire de ses propres expériences. La dernière initiative de la fondation est un programme de dons généreux pour soutenir la recherche avancée sur les troubles du développement neural. La tradition philanthropique de David Azrieli sera poursuivie éternellement à travers la Fondation Azrieli. À l'heure actuelle, il s'agit d'une des plus importantes fondations du Canada et d'Israël, distribuant des millions de dollars de dons chaque année.

David Azrieli était un bienfaiteur pour de nombreux organismes d'éducation, notamment l'université Yeshiva, l'université de Concordia, l'université de Tel Aviv, l'institut israélien de technologie de Technion, l'université de Carleton, le Shenkar College of Art and Design et le Weizmann Institute of Science. En 2007, il a déclaré à ce sujet : « J'ai eu la chance de pouvoir appliquer ce que j'ai appris, de gagner et amasser de l'argent et de l'utiliser pour aider les autres. Voilà ma vision : utiliser les fruits tangibles de ma carrière dans la construction et le développement pour le bénéfice futur de l'éducation et de ses organismes dans mes deux patries. » David Azrieli était également le mécène de nombreuses organisations artistiques et communautaires, y compris Yad Vashem, la Jerusalem Foundation, le musée des beaux-arts de Montréal, le musée d'Israël, le musée de Tel Aviv et la fondation Miriam de Montréal.

Parmi les nombreuses récompenses et honneurs que David a reçus pour ses bonnes œuvres et ses réalisations professionnelles, citons : l'Ordre du Canada, l'Ordre National du Québec et administrateur honoraire (« Ne'eman ») de la ville de Jérusalem. Il a également reçu des doctorats honorifiques de l'université de Concordia, l'université de Yeshiva, l'université de Carleton, l'université de Tel Aviv, de l'Institut israélien de technologie Technion et de l'institut scientifique Weizmann.

Lecteur avide de journaux, amateur fervent de musique classique de chansons israéliennes, et de longues marches les jours froids d'hiver, David a collectionné toute sa vie des œuvres d'art et des objets associés au judaïsme. Sa considérable collection de tableaux israéliens a été exposée dans les musées de Tel Aviv et d'Haïfa.

Mari adoré de Stéphanie Lefcort pendant 57 ans, père, beau-père et grand-père dévoué de Rafi Azrieli, Sharon Azrieli Perez, Avi Perez, Matthew et Solomon Azrieli, Naomi Azrieli, François Blanc, Joseph, Gabriel et Madeleine, Danna Azrieli, Danny Hakim, Galia et Ella. David laisse un grand vide pour nous tous qui l'aimions tellement.

La conviction la plus profonde de David Azrieli était selon lui que : « La vraie liberté consiste à vivre ses passions. Si vous devez passer le reste de votre vie à faire des choses que vous n'aimez pas faire, vous n'êtes pas mieux loti qu'un esclave. Mon message par conséquent est : vivez vos passions. »

Photo avec légende : « David J. Azrieli (CNW Group/Azrieli Foundation) ». Photo disponible en consultant : http://photos.newswire.ca/images/download/20140709_C7241_PHOTO_EN_42041.jpg

Pour plus de renseignements :

Dena Libman, press@azrielifoundation.org; +1-416-322-5928

 




Article précédent
Article suivant

> Article écrit le 2014-07-10 par Azrieli Foundation

Cet article a été consulté: 122 fois

Notes :

Source : PR Newswire

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

RSS

Je m'abonne aux flux Rss Batiment

Publicité
Actualités Batiment

Les dernières:

---

---

---

---
---
Votre avis

Nam id mauris quis sapien tristique suscipit et et odio?

Vestibulum vitae urna id neque vulputate dictum.

Vestibulum vitae urna id neque vulputate dictum.

Vestibulum vitae urna id neque vulputate dictum.

Plan du site

Dictionnaire

Emploi

Petites annonces

Librairie