Publicité

---

Actualités industrie automobile
2018-04-23
Shell et AirFlow Truck Company lancent Starship, un camion hyper efficace

Shell et AirFlow Truck Company lancent Starship, un camion hyper efficace



Le processus de collaboration vise à rechercher des améliorations de l'efficacité énergétique applicables dans le monde entier 
SONOMA, Californie, 23 avril 2018 /PRNewswire/ -- Shell Lubrifiants et AirFlow Truck Company ont dévoilé un nouveau camion hyper efficace d'un point de vue énergétique. Ce véhicule de prochaine génération, baptisé Starship, a été conçu et construit par les sociétés dans le but de démontrer quelles sont les possibilités pour réduire la demande énergétique dans le transport de marchandises. Il utilise les technologies actuellement disponibles afin de réduire la quantité d'énergie nécessaire pour transporter un chargement de marchandises d'un point à un autre. Le camion est actuellement présenté au public lors de l'événement gratuit Shell Make the Future California au Sonoma Raceway. (www.shell.us/makethefuturecalifornia) «?Nous recherchons des projets tels que l'initiative Starship pour garder Shell à l'avant-garde du développement technologique et de l'efficacité énergétique. En travaillant avec AirFlow Truck Company et d'autres fournisseurs, Shell Lubrifiants a ainsi la possibilité de s'aligner sur les autres sociétés innovantes afin d'explorer ce qu'il est réellement possible de faire en matière d'efficacité énergétique?» a déclaré Robert Mainwaring, directeur de la technologie pour l'innovation chez Shell Lubrifiants. «?Le transport représente plus d'un quart de l'utilisation totale d'énergie dans le monde et un cinquième des émissions globales de dioxyde de carbone liées à l'énergie : 72 % sont attribuables au transport routier, dont les camions constituent une part significative. Améliorer l'efficacité et réaliser davantage d'économies de carburant dans le secteur du transport commercial permettrait donc de faire des avancées considérables pour contribuer à réduire les émissions.?»

Avec les nouvelles réglementations sur les économies de carburant à l'horizon dans le monde entier et la nécessité de continuer à faire des progrès en matière d'économie de carburant, Shell Lubrifiants reconnaît l'importance d'une approche holistique pour s'améliorer. Cependant, obtenir des améliorations significatives en matière d'économie de carburant pour les poids lourds est un processus difficile compte tenu de la taille et de la construction d'un tracteur et d'une remorque, mais aussi car c'est un domaine qui n'a fait l'objet que de peu d'attention ces dernières décennies.

«?Shell croit fermement que des relations collaboratives de conception conjointe sont essentielles pour réduire efficacement les émissions et améliorer l'efficacité. Nous avons développé ce type de relations de conception conjointe avec plusieurs équipementiers mondiaux?», a déclaré Mainwaring. «?La relation avec AirFlow Truck Company et d'autres fournisseurs pour développer le projet Starship s'inscrit dans un processus de collaboration mené par Shell qui encourage la conception conjointe et a abouti au développement d'un camion qui sera utilisé pour remettre en question la façon de définir l'efficacité du camionnage. Ces dernières années, nous avons développé un concept car qui examinait le rôle joué par le poids léger du véhicule, la rationalisation et la lubrification dans le transport personnel. Starship est l'équivalent du concept car de Shell pour le transport de marchandises.?»

Shell a fourni des conseils techniques sur les composants du moteur et de la transmission ainsi que des recommandations concernant les besoins en lubrifiants à utiliser dans le camion du projet Starship. Le camion utilise l'huile moteur de prochaine génération et de haute tenue entièrement synthétique à faible viscosité de Shell. L'utilisation d'huiles de base entièrement synthétiques associées à une technologie avancée d'additifs offre une protection contre l'usure, les dépôts et la dégradation de l'huile. Grâce à sa plus faible viscosité, il permet de réaliser de meilleures économies de carburant par rapport à l'huile conventionnelle SAE 15W-40. La technologie de lubrification partage la même viscosité que l'huile Rimula Ultra E de Shell et est testée par les équipementiers du monde entier.

«?En tant que leader en lubrifiants destinés au service intensif, nous avons une responsabilité à l'égard de l'industrie qui ne se limite pas simplement à nos produits. C'est pourquoi je suis si fier de cette collaboration avec AirFlow Trucking, car elle offre une chance unique d'explorer des moyens de réaliser davantage d'économies de carburant dans les applications de transport. Pour l'avenir et afin de relever le défi énergétique mondial, nous avons besoin de solutions créatives, à l'instar de Starship, dont nos clients, chauffeurs et le reste du monde pourront bénéficier pour les années à venir?», a déclaré Chris Guerrero, directeur mondial de la marque, Lubrifiants service intensif.

À l'approche de leur première présentation publique lors de l'événement Shell Make the Future au Sonoma, les sociétés ont mis la dernière main au camion. En mai 2018, Shell et AirFlow Truck Company prouveront les performances du Starship en reliant la côte ouest et la côte est des États-Unis, en partant de la Californie pour se rendre en Floride. Le camion transportera la quantité viable maximale de marchandises dans le poids total autorisé en charge de 36 287 kg/80 000 livres.

L'efficacité de la tonne de marchandises et les économies de carburant seront mesurées le long du parcours et les résultats seront partagés publiquement. L'efficacité de la tonne de marchandises est le principal indicateur qui sera mesuré sur le camion Starship. Shell et Airflow pensent qu'il s'agit de la mesure la plus significative de l'efficacité du transport de marchandises. Elle peut être définie comme l'énergie requise pour déplacer des marchandises d'un point A à un point B. Le fait de maximiser la quantité de charges transportée par le camion diminuera l'économie de carburant, mais améliorera l'efficacité de la tonne de marchandises et réduira les émissions de carbone spécifiques au poids.

Les leçons tirées du projet Starship sont pertinentes à l'échelle mondiale. Le secteur du camionnage du monde entier est uni pour relever le défi «?aller plus loin avec moins?» et pour réduire la consommation de carburant tout en maximisant la charge, le tout afin d'abaisser les coûts et de répondre aux réglementations en matière d'économie de carburant. Le camion fonctionne avec une technologie de moteur moderne de catégorie 81, dont les exigences se retrouvent dans le monde entier : températures plus élevées, usure mécanique et corrosive, réduction de l'accumulation des dépôts et nécessité de prolonger les intervalles de vidange d'huile et la durée de vie du moteur. Pour Starship, nous avons utilisé un certain nombre de technologies innovantes qui contribuent à l'efficacité (énergétique) parmi celles disponibles dans le commerce de nombreux marchés à travers le monde. Il s'agit donc de solutions que les propriétaires de camions du monde entier pourront immédiatement mettre en œuvre afin d'en retirer les avantages dans leurs propres véhicules. Le projet Starship est une étape dans la démarche visant à cibler les défis énergétiques mondiaux, démarche qui bénéficiera directement au secteur du camionnage et à l'environnement dans son ensemble. Pour rester informé sur les activités les plus récentes d'Airflow Starship, veuillez visiter www.shell.com/starship.

NOTES AUX RÉDACTEURSTechnologie du camion Starship Starship est connu comme un camion de catégorie 8 aux États-Unis : cette classification spécifique aux États-Unis est déterminée en fonction du poids total autorisé en charge (PTAC). Elle se divise en huit catégories allant de 1 à 8 et est classée par l'Administration fédérale des autoroutes (FHWA - Federal Highway Administration)du ministère des Transports.
La carrosserie du tracteur du projet Starship dispose d'un design sur mesure entièrement aérodynamique en fibre de carbone, qui englobe les jupes latérales, le capot et le train avant.
Le camion du projet Starship est propulsé par un moteur six cylindres de 400 chevaux avec un couple de 2508 newtons mètres/1850 pieds livres. Le moteur standard a été calibré pour que la transmission puisse fonctionner à des vitesses très basses et inférieures à 800 tours par minute.
Les volets actifs de la calandre (actifs en fonction de la température afin d'exploiter au maximum l'aérodynamique et de maximiser l'efficacité) s'ouvrent pour permettre à l'air de circuler à travers le radiateur et dans le compartiment moteur, permettant ainsi le refroidissement. Lorsque le refroidissement n'est pas nécessaire, les volets se ferment automatiquement, laissant l'air se rediriger autour du véhicule. Il en résulte une réduction de la traînée aérodynamique et de la consommation de carburant. En outre, les volets fermés par temps froid réduisent le temps de chauffage du moteur.
Le camion sera, à l'avenir, doté d'un système d'essieu électrique hybride avec un moteur électrique et un essieu remplaçant l'essieu non moteur du tracteur arrière. Cela fournira un surcroît de puissance lors de l'ascension de pentes, là où la grande partie du carburant est consommée. L'essieu transfert l'énergie hors du camion et l'oriente vers la batterie pour l'accélération et le freinage. Une configuration de l'essieu à vitesse réduite utilisant des contrôles avancés du moteur et une transmission manuelle automatisée améliore également l'efficacité et offre une excellente puissance de traction.
Un générateur solaire de 5000 watts sur le toit du camion recharge et stocke l'électricité dans un groupe de batterie de 48 volts et suffit à alimenter les circuits de charge normaux du camion comme les feux, les essuie-glaces, le moteur du ventilateur, les indicateurs, l'air conditionné et le chauffage, les micro-ondes et les autres composants électriques.
Collaborations de Shell Reconnaissant le besoin de solutions de transport durables, plus propres et plus efficaces d'un point de vue énergétique, Shell collabore avec d'autres sociétés et conçoit de manière conjointe un certain nombre de projets. En 2016, Shell a travaillé avec Gordon Murray Design et Geo Technology pour concevoir conjointement le concept car Shell, un véhicule urbain ultra-efficace qui, par rapport à un véhicule urbain classique, utilise 34 % d'énergie primaire en moins sur l'ensemble de sa vie utile.
À PROPOS DE AirFlow Truck CompanyAirFlow Truck Company a construit deux tracteurs de semi-remorques aérodynamiques et écoénergétiques de catégorie 8, le premier en 1983 et le plus récent en 2012. Le semi-remorque le plus récent, baptisé Bullet Truck, a tracté des marchandises d'est en ouest avec un poids total autorisé en charge de près de 30 000 kg (65 000 livres) et a atteint une moyenne record de 5,7 km/l, soit 13,4 mpg.

À PROPOS DE Shell Lubrifiants Shell Lubrifiants produit et commercialise une large gamme de lubrifiants qui satisfont les besoins de clients répartis dans 150 pays, qu'il s'agisse de particuliers ou de professionnels. Nous produisons des lubrifiants utilisés dans différents secteurs, et notamment l'automobilisme grand public, le transport poids lourds, les mines, la production d'énergie, la fabrication générale, etc. Nos marques comprennent Pennzoil, Quaker State, Shell Helix, Shell Advance, Shell Rotella et Shell Rimula, Shell Tellus et Shell Gadus. Notre solide chaîne d'approvisionnement nous permet d'apporter nos produits aux clients du monde entier. Elle comprend cinq usines d'huile de base, 40 usines de mélange (et de conditionnement) de lubrifiants et 10 usines de production de graisses à travers le monde, réparties dans 32 pays sur le globe.

La solide tradition de Shell en matière de technologies de lubrifiants remonte à plus de 70 ans. Plus de 200 scientifiques et ingénieurs travaillent à nos côtés dans des centres spécialisés destinés aux lubrifiants en Chine, au Japon, en Allemagne et aux États-Unis. Nous détenons plus de 150 brevets pour les huiles de base, les lubrifiants et les graisses, et réalisons des millions d'essais chaque année. Nos relations étroites avec les équipementiers nous permettent de continuer de travailler à la production de lubrifiants haute qualité. Nous travaillons également avec les meilleures équipes de sport automobile telles que la Scuderia Ferrari, BMW Motorsport, Hyundai Motorsport et Ducati Corse pour utiliser les courses comme banc d'essai afin d'amener des lubrifiants de qualité course aux clients sur la route. Nous offrons également un vaste éventail de services techniques à nos clients, à savoir Shell LubeMatch, Shell LubeAdvisor et Shell LubeChat. Pour en savoir plus, connectez-vous sur www.shell.com. *Kline & Company, "Global Lubricants Industry November 2016: Market Analysis and Assessment" (Industrie mondiale des lubrifiants 2016 : analyse et évaluation du marché).

NOTE D'AVERTISSEMENT Les sociétés dans lesquelles Royal Dutch Shell plc détient des intérêts directs ou indirects sont des entités juridiques distinctes. Dans le présent communiqué, les expressions «?Shell?», «?groupe Shell?» et «?Royal Dutch Shell?» sont parfois employées par commodité lorsqu'il est fait référence à Royal Dutch Shell plc et à ses filiales en général. De la même manière, les termes «?nous?», «?notre?» ou «?nos?» sont parfois employés pour désigner Royal Dutch Shell plc et ses filiales en général ou les individus qui travaillent pour elles. Ces expressions sont également utilisées lorsqu'il n'est pas nécessaire d'identifier une ou des entités spécifiques. Les termes «?filiales?», «?filiales de Shell?» et «?sociétés Shell?» sont utilisés dans ce communiqué pour désigner des entités sur lesquelles Royal Dutch Shell plc exerce un contrôle direct ou indirect. Les entités et accords sans personnalité morale sur lesquels Shell exerce un contrôle conjoint sont généralement appelés «?coentreprises?» et «?opérations conjointes?» respectivement. Les entités sur lesquelles Shell a une influence significative, mais aucun contrôle ou contrôle conjoint sont désignées par le terme «?associés?». Le terme «?Intérêts Shell?» est utilisé par commodité pour indiquer les intérêts participatifs directs et/ou indirects détenus par Shell dans une entité ou un accord conjoint sans personnalité morale, après exclusion de tous les intérêts de tierces parties.

Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives (au sens de la loi américaine Private Securities Litigation Reform Act de 1995) concernant la situation financière, les résultats d'exploitation et les activités de Royal Dutch Shell. Toutes les déclarations autres que les déclarations de faits historiques sont, ou peuvent être considérées comme, des déclarations prospectives. Les déclarations prospectives sont des déclarations d'attentes futures reposant sur des attentes et hypothèses actuelles de la direction et qui impliquent des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes en raison desquels les résultats réels, performances ou événements peuvent différer sensiblement de ceux exprimés ou impliqués dans ces déclarations. Les déclarations prospectives incluent, entre autres choses, des déclarations concernant l'exposition potentielle de Royal Dutch Shell aux risques de marché et des déclarations exprimant les attentes, convictions, estimations, prévisions, projections et hypothèses de la direction. Ces déclarations prospectives sont identifiées par l'utilisation de termes et d'expressions tels que «?viser?», «?avoir l'ambition de?», «?prévoir?», «?croire?», «?pourrait?», «?estimer?», «?s'attendre à?», «?objectifs?», «?avoir l'intention de?», «?peut?», «?perspectives?», «?planifier?», «?probablement?», «?projet?», «?risques?», «?programmer?», «?chercher à?», «?devoir?», «?cibler?», les verbes conjugués au futur ou au conditionnel, ainsi que les termes et expressions similaires. Il existe en outre un certain nombre de facteurs qui pourraient affecter les opérations futures de Royal Dutch Shell et pourraient entraîner des différences significatives entre ces résultats et ceux exprimés dans les déclarations prospectives incluses dans le présent communiqué de presse, y compris (mais sans s'y limiter) : (a) fluctuation des prix du pétrole brut et du gaz naturel?; (b) changements dans la demande des produits Shell?; (c) fluctuation des devises?; (d) résultats de forage et de production?; (e) estimation des réserves?; (f) perte de part de marché et concurrence du secteur?; (g) risques environnementaux et physiques?; (h) risques associés à l'identification pour acquisition de terrains et cibles appropriés, et réussite de la négociation et conclusion positive de telles transactions?; (i) risque de conduite d'activités dans des pays en développement et pays soumis à des sanctions internationales?; (j) développements législatifs, fiscaux et réglementaires y compris mesures de régulation concernant le changement climatique?; (k) conditions de marché économiques et financières dans différents pays et régions?; (l) risques politiques y compris les risques d'expropriation et de renégociation des termes des contrats avec des entités gouvernementales, retards ou avancements dans l'approbation de projets et retards dans le remboursement de coûts partagés?; et (m) changement de termes d'échange. Aucune assurance ne peut être donnée quant au fait que les versements de dividendes vont à l'avenir égaler ou dépasser les précédents versements de dividendes. Toutes les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué sont expressément présentées comme telles, dans leur intégralité, en vertu des avertissements contenus ou indiqués dans la présente section. Les lecteurs ne doivent pas se fier indûment aux déclarations prospectives. Des facteurs de risque supplémentaires qui peuvent avoir une incidence sur les résultats futurs sont contenus dans le formulaire 20-F de Royal Dutch Shell pour l'exercice clos le 31 décembre 2017(disponible aux adresses www.shell.com/investor et www.sec.gov). Ces facteurs de risque s'appliquent également expressément à l'ensemble des déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse et doivent être pris en compte par le lecteur. Les déclarations prospectives faites dans ce communiqué ne valent qu'à la date du présent communiqué, à savoir le 19 avril 2018. Ni Royal Dutch Shell plc ni aucune de ses filiales ne s'engagent à actualiser ou à réviser de façon publique toute déclaration prospective à la suite de nouvelles informations, événements futurs ou autres informations. Au vu de ces risques, les résultats peuvent différer de façon matérielle de ceux indiqués, impliqués ou inférés à partir des déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse.

Il est possible que nous ayons utilisé certains termes, comme celui de ressources, dans le présent communiqué de presse que les recommandations de la Securities and Exchange Commission des États-Unis (SEC) nous interdisent strictement d'inclure dans les enregistrements que nous déposons auprès de la SEC. Nous invitons vivement les investisseurs américains à étudier attentivement les informations publiées dans notre formulaire 20-F, fichier n° 1-32575, disponible sur le site Web de la SEC à l'adresse www.sec.gov.

1 Un camion de catégorie 8 est un camion de gros tonnage au sens de la classification de l'Administration fédérale des autoroutes du ministère des Transports. Photo - https://mma.prnewswire.com/media/679678/Shell_Starship.jpg

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/449079/shell_oil_company_logo.jpg

   




Article précédent
Article suivant

> Article écrit le 2018-04-23 par Shell

Cet article a été consulté: 13 fois

Notes :

Source : PRN-International Desk

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

Plan du site

Dictionnaire

Emploi

Petites annonces

Librairie