Publicité

---

Actualités industrie automobile
2017-05-12
Magna annonce ses résultats du premier trimestre

Magna annonce ses résultats du premier trimestre



AURORA, Ontario, May 12, 2017 /PRNewswire/ -- Les ventes du premier trimestre battent des records, avec une hausse de 5 %, pour se chiffrer à 9,37 milliards $

Le BAII ajusté et le pourcentage de BAII ajusté des ventes augmente dans tous les segments examinés

Les bénéfices dilués par action battent des records absolus en se chiffrant à 1,53 $, soit une hausse de 25 %

Les liquidités générées par les activités d'exploitation se chiffrent à 443 millions $, soit une hausse de 46 % Magna International Inc. (TSX : MG ; NYSE : MGA) a annoncé ses résultats financiers pour le premier trimestre qui s'est achevé le 31 mars 2017.

                                                          TROIS MOIS CLOS                                            Le 31 mars 2017                     Le 31 mars 2016
 

    Ventes                                  9 372$                            8 900$

    Bénéfice avant impôt sur le revenu        806$                              675$

    Bénéfice net attribuable à     Magna International Inc.                  586$                              492$

    BAII ajusté[1]                            831$                              698$
    Bénéfice dilué par action                1,53$                             1,22$     Tous les résultats sont exprimés en millions de dollars US, à l'exception des bénéfices par action, qui sont exprimés en dollars US.  

    [1] Le BAII ajusté est une mesure financière non conforme aux PCGR qui n'a aucune signification standardisée en vertu des PCGR des États-Unis et, en conséquence, il peut ne pas être comparable au calcul de mesures similaires par d'autres sociétés. Le BAII ajusté représente les revenus nets avant impôt sur le revenu, les charges d'intérêts nettes, ainsi que les autres dépenses (revenus) nettes (nets).Pour consulter le rapprochement des mesures hors PCGR, veuillez consulter le débat et l'analyse des résultats des opérations et de la position financière faits par notre direction pour les trois mois clos le 31 mars 2017, disponible dans la rubrique des Relations avec les investisseurs de notre site web sur http://www.magna.com/investors.
TROIS MOIS CLOS LE 31 MARS 2017  

Nous avons déclaré des ventes de 9,37 milliards $ pour le premier trimestre clos le 31 mars 2017, ce qui représente une augmentation de 5 % par rapport au premier trimestre 2016. La forte croissance en glissement annuel a été réalisée en dépit de la baisse de 1 % de la production de véhicules légers en Amérique du Nord et l'augmentation de seulement 2 % de la production de véhicules légers en Europe par rapport au premier trimestre 2016. Nos ventes de véhicules complets assemblés ont diminué de 31 % au premier trimestre 2017, ce qui reflète largement la fin de la production des modèles MINI Countryman et Paceman en 2016, compensée en partie par le lancement de la production des BMW Série-5 dans nos installations d'assemblage situées à Graz, en Autriche.

Au cours du premier trimestre 2017, les revenus issus de l'exploitation avant impôt sur le revenu se sont chiffrés à 806 millions $, soit une hausse de 19 % par rapport au premier trimestre 2016. Le revenu net attribuable à Magna International Inc. a été de 586 millions $, soit une hausse de 19 % par rapport au premier trimestre 2016. Les bénéfices dilués par action ont augmenté de 25 % pour se chiffrer à 1,53 $ au premier trimestre 2017, ce qui inclut l'impact favorable d'un nombre réduit d'actions.

Pendant le premier trimestre 2017, le BAII ajusté a augmenté de 19 % pour s´élever à 831 millions $, alors qu'il était de 698 millions $ au premier trimestre 2016. Nos segments Amérique du Nord, Europe, Asie et Reste du monde ont tous enregistré de plus élevés BAII ajusté et de pourcentage de BAII ajusté des ventes, par rapport au premier trimestre 2016.

Au cours du premier trimestre clos le 31 mars 2017, la trésorerie générée par les activités d'exploitation s'est élevée au total de 443 millions $, soit une augmentation de 46 % par rapport au premier trimestre 2016. Cela inclut la trésorerie générée par les activités d'exploitation de 870 millions $ avant des variations d'actifs et passifs d'exploitation, et 427 $ millions investis dans des actifs et des passifs d'exploitation. Le total des activités d'investissements au premier trimestre 2017 s'est chiffré à 392 millions $, notamment 309 millions $ dans des ajouts d'actifs immobilisés et 83 millions $ d'investissements, d'autres actifs et d'actifs incorporels.

« Nous avons réalisé un autre trimestre très fort, avec une croissance continue des ventes de production par rapport à la production des véhicules, tous les segments ayant enregistré de plus grandes marges, et nous avons vu des records absolus de bénéfices par action. Dans l'ensemble, le premier trimestre a été un formidable commencement de l'année pour l'entreprise et nos actionnaires. »
- Don Walker, président-directeur général de Magna  

RESTITUTION DU CAPITAL AUX ACTIONNAIRES  

Au cours du trimestre clos le 31 mars 2017, nous avons racheté 2,3 millions d'actions pour un montant de 100 millions $. Par ailleurs, nous avons versé des dividendes de 105 millions USD pour le premier trimestre 2017.

Aujourd'hui, notre Conseil d'administration a déclaré un dividende trimestriel de 0,275 $ concernant nos actions ordinaires pour le trimestre clos le 31 mars 2017. Ce dividende est payable au 9 juin 2017 pour les actionnaires enregistrés le 26 mai 2017.

PERSPECTIVES MISES À JOUR POUR 2017  

    Production de véhicules légers (unités)                           Amérique du Nord                          17,5 millions

                          Europe                                    21,9 millions     Ventes de la production                           Amérique du Nord                 19,0 - 19,6 milliards$

                          Europe                             9,2 - 9,6 milliards$

                          Asie                               2,2 - 2,4 milliards$

                          Reste du monde                      0,4 - 0,5 milliard$

             Total des ventes de la production             30,8 - 32,1 milliards$  

    Ventes de véhicules complets assemblés                    2,7- 3,0 milliards$

    Total des ventes                                       36,6 - 38,3 milliards$

    Marge du BAII ajusté [2]                                          8,0% - 8,2%

    Frais d'intérêt, net                                     Environ 85 millions$

    Taux d'imposition sur le revenu[3]                                  25% - 26%     Dépenses du capital                                    Environ 2,0 milliards$

    [2] La marge du BAII ajusté est le ratio du BAII ajusté par rapport aux ventes totales.     [3] Le taux d'imposition sur le revenu a été calculé en utilisant le BAII ajusté et sur la base de la législation fiscale en vigueur. Dans ces perspectives pour 2017, nous avons considéré : Les volumes de production de véhicules légers pour 2017 (tel qu'exposés ci-dessus) ;

Aucune acquisition ou cession matérielles non annoncées ; et

Nous avons considéré que les taux de change des devises étrangères les plus courantes dans lesquelles nous réalisons nos transactions, par rapport au dollar américain que nous utilisons dans nos rapports, avoisineront les taux actuels. 
Certaines des mesures financières prospectives exposées ci-dessus sont fournies sur une base non conforme aux PCGR. Nous ne fournissons pas de rapprochement de ces mesures prospectives aux mesures financières les plus directement comparables, calculées et présentées conformément aux PCGR des États-Unis. Le faire serait potentiellement trompeur et n'est pas pratique compte tenu de la difficulté à prévoir des éléments qui ne reflètent pas les opérations en cours dans une période ultérieure. L'ampleur de ces éléments peut toutefois être significative.

Le présent communiqué de presse, le débat et l'analyse des résultats des opérations et de la position financière faits par notre direction ainsi que les déclarations financières intermédiaires sont disponibles dans la rubrique des Relations avec les investisseurs de notre site web sur http://www.magna.com/investors et remplis électroniquement à travers le System for Electronic Document Analysis and Retrieval - Système pour l'analyse et la récupération des documents électroniques (SEDAR) auquel vous pouvez accéder sur http://www.sedar.com ainsi que sur l'Electronic Data Gathering, Analysis and Retrieval System - Système de collecte, analyse et récupération des données (EDGAR) de la Commission d'échange et des valeurs mobilières (SEC) des États-Unis d'Amérique, auquel vous pouvez accéder sur http://www.sec.gov.

Nous organiserons une conférence téléphonique pour les analystes et les actionnaires intéressés, en vue de débattre de notre premier trimestre clos le 31 mars 2017, le jeudi 11 mai 2017 à 14 h 30, heure de l'Est américain. Cette conférence téléphonique sera présidée par Don Walker, président-directeur général. Le numéro à composer pour l'Amérique du Nord est le +1-800-905-9496. Si vous appelez de l'étranger, vous pouvez composer le +1-416-641-6700. Veuillez appeler au moins dix minutes avant le début de la conférence. Nous diffuserons également cette conférence sur Internet à l'adresse http://www.magna.com. Le diaporama accompagnant la conférence téléphonique sera disponible sur notre site Internet jeudi matin, avant la conférence.

ÉTIQUETTES
Revenus trimestriels, trimestre record, résultats financiers, croissance des ventes

NOTRE ENTREPRISE [4]
Nous sommes un fournisseur automobile mondial de premier plan, comptant 321 sites de production et 102 sites de développement de produits, d'ingénierie et de vente, dans 29 pays. Nos plus de 159 000 employés ont pour objectif de fournir un service optimal à nos clients, grâce à des produits et des processus innovants et à une fabrication de niveau international. Nous disposons d'une expertise d'ingénierie complète des véhicules et de fabrication en sous-traitance et nos produits et services incluent la fabrication de carrosseries, de châssis, d'extérieurs, de sièges, de groupes motopropulseurs, de technologie d'aide à la conduite active, de rétroviseurs, de systèmes de fermeture et de toits. Par ailleurs, nous possédons des capacités électroniques et logicielles dans bon nombre de ces domaines. Nos actions ordinaires sont cotées à la Bourse de Toronto (MG) et à la Bourse de New York (MGA). Pour de plus amples informations sur Magna, veuillez visiter notre site web en cliquant sur http://www.magna.com.

    _______________________________     [4] Les chiffres sur les opérations de fabrication, les centres de développement, d'ingénierie et de ventes des produits ainsi que sur les employés comprennent certaines opérations comptabilisées mises en équivalence. ÉNONCÉS PROSPECTIFS 

Le présent communiqué de presse contient des déclarations qui constituent des « énoncés prospectifs » ou des « informations prospectives » dans le sens de la législation sur les valeurs mobilières en vigueur, comprenant, mais sans s'y limiter, des déclarations concernant : les prévisions de Magna concernant la production de véhicules légers en Amérique du Nord et en Europe ; ses ventes consolidées prévues, basées sur lesdits volumes de production de véhicules légers ; ses ventes de production, y compris leur ventilation prévue par segment, dans les segments d'Amérique du Nord, d'Europe, d'Asie et du Reste du monde pour 2017 ; ses ventes de véhicules complets assemblés ; sa marge de BAII consolidé ; ses dépenses nettes d'intérêts ; son taux effectif d'imposition sur le revenu ; ses dépenses d'actifs immobilisés ; et les futures restitutions de capital à nos actionnaires, y compris via la déclaration de dividendes et les rachats d'actions. Les énoncés prospectifs ou informations prospectives contenu(e)s dans le présent communiqué de presse sont destiné(e)s à fournir des informations sur les attentes et les plans actuels de la direction, et peuvent ne pas convenir à d'autres fins. Les énoncés prospectifs ou informations prospectives peuvent inclure des projections financières ou d'autre nature, ainsi que des affirmations concernant nos plans, objectifs et performances économiques futurs, ou des hypothèses traitant d'un quelconque aspect de ce qui est ici présenté, ainsi que tout autre énoncé non basé sur des faits historiques. Afin d'identifier ces énoncés prospectifs ou informations prospectives, nous utilisons des termes tels que « peut », « ferait », « pourrait », « devrait », « fera », « probablement », « prévoit », « anticipe », « croit », « à l'intention de », « planifie », « perspective », « projection », « estime » ou des expressions similaires suggérant des résultats ou événements futurs. Tout énoncé prospectif ou information prospective est fondé(e) sur des informations actuellement en notre possession et sur des hypothèses et analyses réalisées par nos soins à la lumière de notre expérience et de notre perception des tendances historiques, des conditions actuelles et des développements futurs attendus, ainsi que sur d'autres facteurs que nous considérons appropriés aux circonstances. Cependant, la conformité effective des résultats et développements à nos attentes et prévisions est soumise à un certain nombre de risques, d'hypothèses et d'incertitudes, dont un bon nombre ne dépend pas de nous, et dont les effets peuvent être difficiles à prévoir, incluant, mais sans s'y limiter : une détérioration potentielle de la situation économique, ou une longue période d'incertitude économique ; une baisse de confiance de la part des consommateurs, qui engendrerait généralement des niveaux de volume de production plus faibles ; la croissance du protectionnisme et la mise en place de mesures empêchant le libre déplacement des biens, services, personnes et capitaux ; les risques de planification créés par les conditions économiques ou politiques évoluant rapidement ; les fluctuations des valeurs relatives des devises ; les réclamations juridiques et/ou mesures réglementaires à notre égard, y compris, mais sans s'y limiter, toute poursuite pouvant survenir dans le cadre de notre examen mondial du risque antitrust ; notre capacité à lancer de nouvelles activités significatives, ou à en racheter avec succès ; la sous-performance d'une ou de plusieurs de nos divisions opérationnelles ; les pressions constantes exercées sur les prix, y compris notre capacité à compenser les concessions tarifaires demandées par nos clients ; les coûts de garantie et de rappel ; notre capacité à identifier, réaliser et intégrer avec succès des acquisitions ou à réaliser des synergies anticipées ; notre capacité à faire preuve de la diligence raisonnable sur les cibles d'acquisition ; l'augmentation de notre profil de risque en raison des acquisitions finalisées ; les variations des parts de marché en défaveur de nos principaux clients ; les variations des parts de marché concernant des véhicules ou segments de véhicules, les variations en défaveur des véhicules que nous possédons en grande quantité ; notre incapacité à soutenir ou développer nos activités ; les risques liés aux activités menées sur les marchés étrangers, y compris la Chine, l'Inde, l'Europe de l'Est, le Brésil et d'autres marchés que nous considérons comme non traditionnels ; notre compétitivité menée avec succès face aux autres fournisseurs automobiles, y compris les innovateurs en technologies de rupture pénétrant ou se développant dans le secteur automobile ; notre capacité à développer constamment des produits ou processus innovants ; notre profil de risques changeant en raison de l'importance croissante pour nous de catégories de produits telles que les groupes motopropulseurs et l'électronique ; la restructuration, la réduction d'effectifs et/ou d'autres coûts non récurrents significatifs ; une réduction de l'externalisation par nos clients ou la perte d'un programme d'assemblage ou de production ; une interruption prolongée de notre approvisionnement en composants par nos fournisseurs ; les fermetures de nos installations de production, ou de celles de nos clients ou de nos sous-fournisseurs dues à un conflit de travail ; les arrêts prévus des installations de production de nos clients (généralement au cours des troisième et quatrième trimestres de chaque année civile) ; la résiliation ou le non-renouvellement par nos clients de toute commande de produits significative ; la volatilité du prix des marchandises et notre capacité à y faire face ; les mesures de restructuration des OEM (fabricants d'équipement d'origine), notamment la fermeture d'usines ; les cessations de travail et les litiges de relations de travail ; le risque de perturbation de la production dû à des catastrophes naturelles ou d'autre nature ; la sécurité et la fiabilité de nos systèmes de technologies de l'information ; nos obligations en matière de retraite ; les variations dans l'équilibre de nos gains entre des territoires à moindre fiscalité et ceux à fiscalité plus importante, ainsi que notre capacité à bénéficier pleinement des pertes fiscales ; les charges pour dépréciation liées aux écarts d'acquisition, aux actifs à long terme et aux actifs d'impôts différés ; toute autre exposition fiscale potentielle ; les variations des cotes de crédit nous étant assignées ; les modifications légales et réglementaires publiques, y compris les lois sur les taxes et prix de transfert ; les coûts associés à la conformité aux lois et aux règlements sur la protection de l'environnement ; les risques liés aux liquidités ; notre incapacité à obtenir des retours sur investissement futurs égalant ou dépassant les retours passés ; l'imprévisibilité et les fluctuations du prix boursier de nos Actions ordinaires ; et les autres facteurs figurant dans notre Formulaire d'information annuel déposé auprès des commissions canadiennes sur les valeurs mobilières et dans notre rapport annuel sur le Formulaire 40-F déposé auprès de la Commission d'échange et des valeurs mobilières (SEC) des États-Unis d'Amérique, ainsi que tous les rapports ultérieurs. Lors de l'évaluation des énoncés prospectifs ou des informations prospectives, nous recommandons au lecteur de ne pas leur accorder une confiance injustifiée et de prendre tout particulièrement en compte les différents facteurs qui pourraient causer un écart sensible entre les résultats ou les événements réels et ceux indiqués dans les présent(e)s énoncés prospectifs ou informations prospectives. À moins que la législation sur les valeurs mobilières en vigueur n'en dispose autrement, nous n'entendons pas mettre à jour ni réviser quelque énoncé prospectif ou information prospective que ce soit dans le but de refléter des informations, des évènements, des résultats, des circonstances ni d'autres faits ultérieurs.

Contact avec les investisseurs:
Louis Tonelli
Vice-président - Relations avec les investisseurs
louis.tonelli@magna.com
+1-905-726-7035 

Contact avec la presse:
Tracy Fuerst,
Directrice de la communication d'entreprise et des relations publiques,
tracy.fuerst@magna.com
+1-248-631-5396


Article précédent
Article suivant

> Article écrit le 2017-05-12 par Magna International Inc.

Cet article a été consulté: 40 fois

Notes :

Source : PR Newswire

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

Publicité
Les + lues: Actualités

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Dictionnaire

Emploi

Petites annonces

Librairie