Publicité

---

Actualités industrie automobile
2018-01-30
La France devient le cinquième partenaire commercial mondial de l'industrie automobile britannique alors que la demande mondiale stimule la production automobile du Royaume-Uni en 2017

La France devient le cinquième partenaire commercial mondial de l'industrie automobile britannique alors que la demande mondiale stimule la production automobile du Royaume-Uni en 2017



LONDON, January 31, 2018 /PRNewswire/ -- L'UE demeure le principal partenaire commercial de l'industrie automobile britannique en 2017 avec 53,9 % des exportations de voitures.

La France est le cinquième plus gros marché individuel d'exportation mondiale du Royaume-Uni après les États-Unis, l'Allemagne, la Chine et l'Italie.

1,67 million de voitures ont été construites au Royaume-Uni, ce qui représente une baisse de 3,0 % mais également la deuxième plus grosse production depuis 17 ans.

79,9 % de toutes les voitures construites en Grande-Bretagne ont été acquises par des acheteurs étrangers en 2017 ; il s'agit du taux le plus élevé atteint en cinq ans.

La fabrication de moteurs britanniques a atteint des niveaux record, avec 2,72 millions d'unités produites, soit une hausse de 6,9 % par rapport à 2016. En 2017, les exportations ont continué de stimuler l'industrie automobile britannique puisque 79,9 % de toutes les voitures fabriquées au Royaume-Uni ont été expédiées vers des clients étrangers, selon les chiffres publiés aujourd'hui par la Society of Motor Manufacturers and Traders (société des constructeurs et commerçants automobiles ou SMMT). Quelques 1 334 538 voitures ont été construites pour l'exportation au cours de l'année et l'UE est restée le principal partenaire commercial de la Grande-Bretagne avec 53,9 % des exportations.

     (Logo: https://mma.prnewswire.com/media/634002/SMMT_Logo.jpg ) Les exportations de voitures britanniques vers la France sont restées globalement stables en 2017 et n'ont enregistré qu'une faible baisse de 0,96 %. Les acheteurs français ont acquis 89 297 unités, soit 6,7 % des exportations. Dans le même temps, plus d'une voiture neuve sur 20 immatriculée au Royaume-Uni provenait d'usines françaises, soit un total de 128 048 unités. En tout, 67 % des voitures neuves vendues en Grande-Bretagne proviennent des pays de l'UE, ce qui met en évidence l'importance du commerce libre-échange sans barrières tarifaires.

Au total, 1 671 166 voitures ont quitté les chaînes de production britanniques. Ce chiffre représente une baisse de 3,0 % par rapport à 2016 mais demeure la deuxième meilleure production depuis le début du siècle. La production destinée à l'exportation a accusé une baisse marginale de 1,1 % et a continué de générer des volumes globaux lui permettant d'atteindre son plus haut taux en cinq ans. Au Royaume-Uni, la demande a reculé de 9,8 % pour atteindre 336 628 unités en raison d'un ralentissement du marché après une longue période de croissance sans précédent.

Toutefois, la demande de voitures britanniques a considérablement augmenté au sein de plusieurs marchés internationaux clés, notamment le Japon (+25,4 %), la Chine (+19,7 %), le Canada (+19,5 %), l'Australie (+16,0 %) et les États-Unis (+ 7,0 %). L'UE est restée le principal partenaire commercial du Royaume-Uni avec près de six voitures exportées sur dix (53,9 %). Dans le même temps, l'Allemagne, l'Italie, la France, la Belgique et l'Espagne se sont arrogé cinq places du classement des dix meilleures destinations d'exportation depuis le Royaume-Uni.

La réputation du Royaume-Uni en tant que centre d'excellence en matière de conception et de production de moteurs a également été renforcée en 2017 compte tenu que des milliards de livres britanniques ont permis à la production d'atteindre des niveaux record et que la demande de moteurs construits en Grande-Bretagne augmente au plan national et international. Au Royaume-Uni, la production totale de moteurs a augmenté de 6,9 % pour atteindre plus de 2,7 millions d'unités, dont 54,7 % sont destinées à des usines de production d'utilitaires et de voitures dans le monde, dont la plupart sont implantées au sein de l'UE.

Le Royaume-Uni exporte chaque année quelque 3,1 milliards de livres de composants utilisés dans la construction de véhicules en Europe, et en importe trois fois ce montant. Concrètement, plus de 1 100 camions - dont la grande majorité n'est pas contrôlée à la douane - entrent quotidiennement au Royaume-Uni depuis le continent pour livrer quelque 35 millions de livres de composants aux usines britanniques de construction de véhicules et de moteurs.

Mike Hawes, directeur général de la SMMT, a déclaré : « L'industrie automobile britannique reste l'un des chefs de file en matière de production, grâce à son ingénierie et à ses produits de classe mondiale, au soutien de son gouvernement et à ses investissements massifs. Les chiffres actuels soulignent l'importance de nos relations avec l'Europe et d'un commerce libre et fluide, largement intégré, offrant un vaste choix aux acheteurs de nos marchés respectifs. Notre intérêt pour le maintien de ces conditions est partagé, et nous attendons de négociateurs des deux parties qu'ils conviennent rapidement d'un accord de transition global afin d'assurer la prospérité continue de l'un des actifs économiques les plus précieux de l'UE. »

Production de
voitures Variation Variation
au Royaume-Uni Déc. 2016 Déc. 2017 (en %) CA 2016 CA 2017 (en %)
Totale 113 976 100 604 -11,7% 1 722 698 1 671 166 -3,0%
Nationale 18 669 14 078 -24,6% 373 255 336 628 -9,8%
Exportée 95 307 86 526 -9,2% 1 349 443 1 334 538 -1,1%
Exportation (en %) 83,6% 86,0 % 78,3% 79,9 %
5 modèles britanniques les plus vendus en France  Nissan Qashqai

Nissan Juke

MINI One

Toyota Auris

Ranger Rover Evoque
Demande mondiale de voitures britanniques 

Principales destinations d'exportation des voitures britanniques 

Dans le monde 

Union européenne: 53,9 %

États-Unis:  15,7 %

Chine:  7,5 %

Australie: 2,9 %

Turquie: 2,6 %

Japon: 2,4 %

Canada: 2,1 %

Corée du Sud: 1,6 %

Russie: 1,2 %

Israël:  0,9 %

Dans l'Union européenne 

Allemagne: 8,0 %

Italie: 7,2 %

France:  6,7 %

Belgique: 5,0 %

Espagne: 3,1 %



Article précédent
Article suivant

> Article écrit le 2018-01-30 par Society of Motor Manufacturers and Traders

Cet article a été consulté: 27 fois

Notes :

Source : PR Newswire

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

Publicité
Les + lues: Actualités

Plus encore:

---

Suivez nous...

google plus Facebook twitter Newsletter

---


---

Plan du site

Dictionnaire

Emploi

Petites annonces

Librairie