Publicité

---

Actualités industrie agriculture
2011-12-05
Un investissement plus intelligent dans l’agriculture est nécessaire pour aider l’Afrique à subvenir à ses besoins alimentaires

Un investissement plus intelligent dans l’agriculture est nécessaire pour aider l’Afrique à subvenir à ses besoins alimentaires

NAIROBI, Kenya, December 5, 2011 -- Les programmes de subvention d'engrais mis en place par de nombreux gouvernements africains sont voués à l'échec si la gestion intégrée de la fertilité des sols et une bonne pratique agricole ne sont pas encouragées simultanément, selon l'Africa Soil Health Consortium (ASHC - Consortium africain pour la fertilité des sols), un groupe d'experts scientifiques et agricoles dirigé par l'organisation internationale des sciences et du développement, le CABI.

Dans une vidéo produite pour la Journée mondiale du sol le 5 décembre 2011, l'ASHC affirme que la seule utilisation d'engrais minéraux n'est pas suffisante. Elle appelle les décideurs politiques à accroître leurs investissements dans la fertilité des sols pour promouvoir la gestion intégrée de la fertilité des sols (GIFS), consistant à combiner les engrais minéraux à des intrants organiques (tels que le fumier ou les cultures de légumineuses) et des variétés de semences améliorées de manières localement adaptées prenant en considération le sol et les conditions socio-économiques des exploitations agricoles et des agriculteurs.  

Des décennies d'intensification croissante de l'agriculture pour soutenir la population en rapide croissance, combinées à une succession de traitements à sens unique, ont privé les sols de nutriments dans une grande partie des terres agricoles d'Afrique, les rendant moins fertiles et moins capables de produire des récoltes importantes. « Compte tenu du prix élevé des engrais minéraux en Afrique, ces subventions constituent un choix compréhensible pour permettre aux décideurs politiques d'aider les agriculteurs, mais l'Afrique possède un énorme potentiel pour stimuler la production en intégrant même de petites quantités d'engrais avec des intrants organiques et des variétés améliorées », a déclaré George Oduor, Directeur régional adjoint (Recherche) du CABI.  

La vidéo montre comment les agriculteurs ouest-africains de sorgho et de millet appliquent le microdosage, avec un minimum de main-d'œuvre et de risques financiers. En ajoutant de petites quantités d'engrais et de compost dans chaque trou de plantation, ils produisent davantage de paille et récoltent plus de céréales -  suffisamment pour subvenir à leurs besoins jusqu'à la saison suivante.

En Afrique centrale et orientale, de nombreux agriculteurs ont décidé d'alterner leurs cultures de maïs avec des variétés améliorées de cultures de légumineuses, telles que les germes de soja et le haricot grimpant. En plus de générer de l'argent, les résidus riches en azote aident à améliorer la fertilité des sols ainsi qu'à stimuler la production de maïs.

« La GIFS est aussi importante que les fertilisants eux-mêmes si vous souhaitez nourrir votre famille ou vendre vos produits », a déclaré M. Oduor. « Des études et notre travail avec des agriculteurs africains ont clairement démontré que tous les sols ne répondaient pas bien aux engrais et qu'une combinaison des pratiques était indispensable pour améliorer la production, mais il ne faut pas s'attendre à ce que les agriculteurs les mettent en place eux-mêmes. Nous appelons les ONG, les sociétés privées et les gouvernements locaux et nationaux à travailler ensemble pour défendre les pratiques de GIFS à travers l'Afrique. Avec les bonnes connaissances et des choix de financement intelligents, nous pouvons véritablement changer les choses - non seulement pour aujourd'hui, mais aussi pour les générations futures. »


Article précédent
Article suivant

> Article écrit le 2011-12-05 par CABI

Cet article a été consulté: 409 fois

Notes :

-

Source : PR Newswire

Publicité

Contenu relatif

CABI : dernières actualités

RSS

Je m'abonne aux flux Rss Agriculture

Publicité
Actualités Agriculture

Les dernières:

---

---

---

---
---
Votre avis

Nam id mauris quis sapien tristique suscipit et et odio?

Vestibulum vitae urna id neque vulputate dictum.

Vestibulum vitae urna id neque vulputate dictum.

Vestibulum vitae urna id neque vulputate dictum.

Plan du site

Dictionnaire

Emploi

Petites annonces

Librairie