Publicité

---

Actualités industrie agriculture
2011-06-09
La GSMA annonce la création du Fonds d'initiative mFarmer

La GSMA annonce la création du Fonds d'initiative mFarmer

LE CAP, Afrique du Sud, June 9, 2011 --- Le programme mAgri vise à rendre service à 2 millions d'agriculteurs des pays en développement d'ici 2013

La GSMA, l'organisme qui représente les intérêts des opérateurs mobiles dans le monde entier, a annoncé aujourd'hui le lancement du Fonds d'initiative mFarmer, financé par une contribution de la Fondation Bill & Melinda Gates, à l'occasion de la séance inaugurale du groupe de travail mAgri tenue au Cap. Le Fonds incitera les fournisseurs de services de communications mobiles, en partenariat avec d'autres organisations agricoles des secteurs public et privé, à utiliser les communications mobiles pour fournir des services d'information et de consultation aux petits exploitants des pays en développement dont le salaire est inférieur à 2 USD par jour. Le Fonds d'initiative mFarmer, qui fait partie du programme Mobile Agriculture (mAgri) de la GSMA, sera disponible pour une période de deux ans.

<< Plus de 2,3 milliards de personnes gagnent moins de 2 $ par jour. Une grande partie d'entre eux sont des petits exploitants ruraux qui vivent dans des pays en développement et qui doivent faire face à de nombreux problèmes qui nuisent à leur productivité agricole et limitent leurs revenus >>, explique Chris Locke, directeur exécutif du Fonds de développement GSMA. << Par l'entremise du Fonds d'initiative mFarmer, le programme mAgri du Fonds de développement GSMA contribuera à accélérer la prestation de services d'information agricole de première qualité grâce aux communications mobiles. Nous avons comme objectif d'ici 2013 de fournir des ressources commerciales transformatrices et inestimables à deux millions d'agriculteurs vivant dans les pays en développement. >>

Le Fonds de développement GSMA accélère l'évolution économique, environnementale et sociale au moyen de la technologie mobile. Au sein du Fonds de développement, le programme mAgri existe dans le but de catalyser le déploiement de solutions mobiles qui profitent au secteur agricole. Jusqu'à présent, l'accent a été mis sur l'engagement avec les opérateurs mobiles et leurs partenaires afin de prouver les débouchés des services d'extension agricoles par le biais des communications mobiles aux petits exploitants et de comprendre quels sont les modèles de gestion qui conviennent le mieux.

L'amélioration de la productivité agricole accroît directement la sécurité alimentaire et le revenu de la population vivant de l'agriculture. La sécurité alimentaire survient lorsque toutes les personnes, en tout temps, ont accès à des aliments sécuritaires et nutritifs en quantité suffisante pour maintenir une vie saine et active. À l'heure actuelle, la production agricole africaine n'atteint que 56 pour cent de la moyenne mondiale. Cette insuffisance a un impact énorme et peut être attribuable à une multitude de raisons, notamment la privation d'accès à des informations agricoles essentielles ainsi qu'à des formations et des conseils sur des sujets comme la peste et les maladies, les conditions météorologiques et les pratiques éprouvées en matière d'agriculture.

La technologie mobile offre heureusement de nouvelles solutions rentables et évolutives pour répondre à ces problèmes. Dans les pays en développement, l'accès aux téléphones mobiles s'accroît considérablement même parmi ceux qui sont à la base de la pyramide économique. Cette technologie offre ainsi un nouveau moyen de communication très puissant pour informer les communautés rurales, auparavant exclues, sur les derniers développements.

Fonds d'initiative mFarmer

Le Fonds d'initiative mFarmer est conçu pour :

- Stimuler le développement de services d'information et de consultation agricoles sur téléphone mobile qui sont durables d'un point de vue commercial ;

- Créer des services qui ont un effet positif sur le revenu et la productivité des agriculteurs ;

- Réduire les obstacles pour les opérateurs qui souhaitent lancer et améliorer les services mFarmer ;

- Mettre à l'épreuve et prouver des modèles de fourniture de services d'information agricole par téléphones mobiles ; et

- Promouvoir une culture de partage des connaissances dans l'écosystème mFarmer.

Le Fonds d'initiatives mFarmer soutiendra des projets mis en oeuvre en Asie du Sud (Inde) et en Afrique subsaharienne (Éthiopie, Ghana, Kenya, Malawi, Mali, Mozambique, Nigéria, Rwanda, Tanzanie, Ouganda et Zambie). Bien qu'il s'agisse des pays ciblés par les déboursements, l'initiative mFarmer voit plus loin et vise à partager ses connaissances avec l'écosystème mFarmer. Les décisions quant aux sorties de fonds sont prises sur une base concurrentielle et d'échéance par un groupe d'évaluation indépendant. Les titulaires de subventions auront accès à des informations agricoles utiles via une banque de données en ligne. Une assistance technique sera également offerte pour aider à la conception et à la mise en oeuvre des projets.

Les projets admissibles peuvent se qualifier pour le financement s'ils arrivent à démontrer les critères suivants :

- Le projet fera appel à un fournisseur de services de communications mobiles en partenariat ou de concert avec une ou plusieurs organisations qui utilisent, ou qui prévoient utiliser, les communications mobiles pour fournir des informations et des conseils agricoles aux petits exploitants vivant dans la pauvreté;

- Le projet comprendra l'utilisation du réseau de communications mobiles comme élément important de son modèle de prestation;

- Le projet aura pour effet direct d'accroître grandement l'accès à des services abordables d'information et de consultation agricoles pour les petits exploitants dont le salaire quotidien est inférieur à 2 USD;

- Les services d'information et de consultation agricoles fourniront de des renseignements et des conseils de pertinence, d'envergure et de qualité suffisantes pour être utiles aux petits exploitants;

- Le projet mettra à contribution un modèle de gestion commercial pour la fourniture de services d'information et de consultation agricoles qui perdurera après la période de subvention; et

- Le projet démontrera comment il peut fournir un accès équitable aux petites exploitantes.

Pour une liste complète des critères et la manière de faire une demande : http://gsmworld.com/mfarmer




Article précédent
Article suivant

> Article écrit le 2011-06-09 par GSMA

Cet article a été consulté: 427 fois

Notes :

À propos de la GSMA

La GSMA représente les intérêts de l'industrie mondiale des communications mobiles. Englobant 219 pays, la GSMA rassemble près de 800 opérateurs mobiles et plus de 200 entreprises actives dans le vaste écosystème de la mobilité, notamment des fabricants de combinés, des concepteurs de logiciels, des fournisseurs d'équipement, des sociétés Internet ainsi que des organisations de médias et de divertissement. La GSMA produit également des événements à l'avant-garde de l'industrie tels que le Mobile World Congress et le Mobile Asia Congress.

Pour en savoir davantage, veuillez visiter Mobile World Live, le portail en ligne pour l'industrie des communications mobiles au http://www.mobileworldlive.com, ou consulter le site Web de la GSMA au http://www.gsmworld.com.

Source : PR Newswire

Publicité

Contenu relatif

GSMA : dernières actualités

RSS

Je m'abonne aux flux Rss Agriculture

Publicité
Actualités Agriculture

Les dernières:

---

---

---

---
---
Votre avis

Nam id mauris quis sapien tristique suscipit et et odio?

Vestibulum vitae urna id neque vulputate dictum.

Vestibulum vitae urna id neque vulputate dictum.

Vestibulum vitae urna id neque vulputate dictum.

Plan du site

Dictionnaire

Emploi

Petites annonces

Librairie