Publicité

---

Actualités industrie agriculture
2011-08-10
Chiquita communique ses résultats du deuxième trimestre

Chiquita communique ses résultats du deuxième trimestre

CINCINNATI, August 11, 2011 - La société annonce un bénéfice comparable de 0,73 $ par action diluée et un BPA diluée PCGR de 1,68 $ - 87 millions USD d'avantage fiscal générés par une rentabilité soutenue en Amérique du Nord - Une amélioration importante des résultats sur l'exercice complet est attendue

Chiquita Brands (NYSE : CQB) a communiqué aujourd'hui ses résultats financiers et d'exploitation du deuxième trimestre 2011 soit 870 millions USD de chiffre d'affaires net, un bénéfice comparable(1) de 34 millions USD et un bénéfice net conforme aux PCGR de 78 millions USD. Les résultats conformes aux PCGR comprennent la libération d'une provision pour moins-value de 87 millions USD due aux gains soutenus enregistrés par les activités nord-américaines de la société, partiellement contrebalancés par une réserve de 32 millions USD pour les avances accordées au producteur, 6 millions USD pour le règlement de créances fiscales italiennes et 2 millions USD d'indemnités essentiellement afin de réaligner les coûts indirects du secteur salade.

« Nos résultats du deuxième trimestre reflètent les défis abordés antérieurement », explique Fernando Aguirre, PDG de la société. « Comme prévu, les volumes du secteur salades au deuxième trimestre ont été moins importants que l'année dernière. Cependant, grâce à nos investissements marketing, la technologie Fresh Rinse et un meilleur rapport coût-efficacité, de nouveaux points de distribution voient le jour, qui permettront de meilleures comparaisons de volume pour le reste de l'exercice. En outre, le secteur bananes a de nouveau enregistré une performance solide au deuxième trimestre malgré le fléchissement des prix locaux européens fin mai et au mois de juin ».

« Surtout, nous avons franchi de nouvelles étapes dans l'exécution de nos stratégies visant à améliorer notre performance. Nous avons récemment amorcé des changements organisationnels afin de réaligner la structure des coûts indirects de notre secteur salades et d'incorporer nos fonctions innovation et marketing globales à nos divisions opérationnelles. Ces mesures permettront une économie annuelle de 15 millions USD environ. Nous avons également bouclé la première phase de refinancement de la dette, ce qui nous a permis de racheter notre principale dette et de réduire les intérêts débiteurs de 11 millions USD par an tout en nous offrant une plus grande flexibilité d'exploitation. Dans l'ensemble, la confiance dans notre capacité à être rentable à l'avenir en Amérique du Nord a été déterminante pour notre économie d'impôts de 87 millions USD ce trimestre » a ajouté M. Aguirre.

(1) Montants comparables excluant certains éléments décrits comme des « éléments ayant une incidence sur la comparabilité ». Toutes les données du présent communiqué de presse portent sur les activités poursuivies, sauf mention contraire.

SYNTHÈSE DU DEUXIÈME TRIMESTRE 2011

Le tableau suivant présente les ajustements apportés au «  bénéfice (pertes) tiré des activités poursuivies » et au BPA tiré des activités poursuivies entre la présentation des résultats comparables et des résultats établis selon les PCGR. Veuillez consulter la section «  Éléments ayant une incidence sur la compatibilité » pour la description des éléments exclus à périmètre constant, notamment la description de la manière dont ces éléments affectent les résultats des secteurs isolables.

(en millions, Bénéfice (perte) par à l'exception des Bénéfice (perte) action diluée(1) montants par action) 2011 2010 2011 2010 ---- ---- ---- ---- Résultats comparables (non conformes aux PCGR) 34 $ 64 $ 0,73 $ 1,40 $ Réserve pour avances au producteur (32) - (0,70) - Libération de la provision pour moins-value 87 - 1,89 - Créances fiscales italiennes (6) - (0,14) - Indemnités (2) - (0,05) - Gains pour Just Fruit in a Bottle - 32 - 0,71 Intérêts débiteurs différentiels hors caisse sur obligations convertibles (2) (2) (0,05) (0,04) --- --- ----- ----- Résultats communiqués (PCGR) 78 $ 95 $ 1,68 $ 2,06 $ === === ===== ===== Le total des colonnes peut être inexact en raison de l'arrondissement des données. (1) Les actions utilisées pour le calcul du BPA diluée sont présentées telles que rapportées.

Chiffre d'affaires net et résultats : le bénéfice trimestriel enregistre une baisse de 5 pour cent par rapport à la même période l'année dernière pour atteindre 870 million USD et les résultats comparables pour le trimestre sont passés de 64 à 34 millions USD d'une année sur l'autre. Le bénéfice comparable a chuté en raison d'une réduction du volume du secteur salades et de coûts d'approvisionnement plus élevés, partiellement compensés par une meilleure performance du secteur bananes.

Encaisse, créance et liquidité : l'encaisse utilisée pour les opérations était de 103 millions USD au deuxième trimestre 2011, contre 42 millions pour la même période l'année dernière. À la date du 30 juin 2011, le total des liquidités et quasi-liquidités s'élevait à 196 millions USD. En outre, la société est parvenue à finaliser son refinancement en juillet 2011, tel que détaillé ci-après. À la date du 30 juin 2011, les créances de la société s'élevaient à 628 millions USD ; compte tenu du refinancement les créances de la société auraient été de 626 millions USD.

Secteur bananes : le chiffre d'affaires net du secteur a augmenté de 2 pour cent pour atteindre 555 millions USD avec la nouvelle tarification mise en place par l'entreprise afin de surmonter l'augmentation des coûts d'approvisionnement due à la réduction du volume du secteur bananes en raison de contraintes d'approvisionnement généralisées à l'ensemble de l'industrie. Les prix en Amérique du Nord ont été marqués par une augmentation de force majeure afin de compenser la hausse des coûts d'approvisionnement. Le bénéfice d'exploitation comparable était de 60 millions USD au deuxième trimestre 2011, contre 64 millions USD en 2010.

Secteur salades et en-cas santé : le chiffre d'affaires net du segment a chuté de 12 pour cent, à 253 millions USD. Le bénéfice d'exploitation comparable était de 4 millions USD au deuxième trimestre 2011, essentiellement en raison d'une réduction du volume du secteur salades à valeur ajoutée due à la conversion de clients à la marque du producteur en 2010 et en raison d'une augmentation des coûts.

Autres produits : le chiffre d'affaires net du segment a chuté de 23 pour cent, à 63 millions USD, en raison de l'interruption de certains produits à faible marge tels que les melons et les légumes. La perte d'exploitation comparable s'élève à 1 million USD au deuxième trimestre 2011, contre un bénéfice de 1 million à la même période l'année dernière principalement en raison d'une hausse des investissements dans le programme d'avocats Fresh & Ready. Les résultats conformes aux PCGR incluent une réserve de 32 millions USD pour la valeur comptable résiduelle estimée des avances versées au producteur chilien après prélèvements pour la saison de croissance actuelle, déjà terminée. Ces avances ont été restructurées en 2009 afin de financer les prélèvements pour différentes saisons de croissance, tel qu'exposé plus haut. Cependant, le producteur n'a pas entièrement respecté l'échéancier de remboursement. Des négociations sont en cours pour la mise en place de nouvelles options de remboursement, et la société continuera d'agir activement afin d'obtenir le recouvrement du solde impayé, notamment la liquidation de certaines garanties. REFINANCEMENT Tel qu'annoncé en juillet, la société a refinancé sa facilité de crédit sécurisé de manière à réduire ses intérêts débiteurs et à accroître sa flexibilité d'exploitation dans le cadre d'un programme plus vaste de refinancement de la structure de capital de la société. La société s'est engagée pour une facilité de crédit sécurisé modifiée de premier rang comprenant une facilité de crédit renouvelable d'un montant de 150 millions USD et un crédit à long terme de 330 millions USD, avec un syndicat bancaire dirigé par Rabobank, Well Fargo, RB International, Bank of America et ING Capital.

Les produits d'emprunt ont été utilisés afin de rembourser intégralement les encours de la facilité de crédit de premier rang antérieure et serviront à racheter les parts restantes des obligations de premier rang de la société échues en 2015. Le refinancement devrait se traduire par des économies en intérêts débiteurs aux taux actuels de 11 millions USD annuels environ. Durant le troisième trimestre, la société prévoit de comptabiliser environ 11 millions USD de coûts ponctuels, notamment en primes de remboursement et en sortie de frais de financement de la facilité de crédit sécurisé antérieure, associés au refinancement.

ÉCONOMIE D'IMPÔTS

La société a généré un revenu imposable aux États-Unis depuis le début de l'année fiscale 2009 en raison de l'amélioration soutenue de la performance de ses activités nord-américaines et des avantages d'une réduction considérable de sa dette. La tendance devrait se confirmer. Conformément aux principes comptables en vigueur, la société examine régulièrement ses actifs d'impôts reportés pour déterminer si ces derniers se réaliseront ou non. Au deuxième trimestre, la société a déterminé, en s'appuyant sur sa performance cumulée et sur sa capacité à être rentable dans le futur, qu'il était plus probable qu'improbable qu'elle utilise ses actifs d'impôts reportés qui jusqu'alors avaient été mis en balance pour des provisions pour moins-value. En conséquence, la société a contrepassé 87 millions de provisions pour moins-value contre 100 pour cent des actifs d'impôts reportés fédéraux américains et une partie des actifs d'impôts reportés provinciaux, essentiellement des reports de pertes d'exploitation nettes. La contre-passation est considérée comme une économie d'impôts.

Lors d'exercices antérieurs, les importantes provisions pour moins-values disponibles pour les pertes d'exploitation nettes ont largement réduit le taux d'imposition effectif de la société. Comme conséquence de la libération de sa provision américaine pour moins-value, la société prévoit une augmentation de sa charge d'impôt à l'avenir, et calcule que son taux d'imposition effectif sera approximativement de 20 % à compter de 2012. Cela n'aura pas d'impact sur les paiements fiscaux comptants dans un avenir prévisible.

PERSPECTIVES POUR 2011

L'approvisionnement en bananes de l'industrie a augmenté pour atteindre des niveaux saisonniers plus habituels. En conséquence, la société prévoit un approvisionnement à des prix plus bas qu'en 2010, surtout par rapport au quatrième trimestre où les coûts avaient atteint des niveaux particulièrement élevés en raison de graves pénuries d'approvisionnement de l'industrie. Bien que les prix de la banane en euro devraient être inférieurs la majeure partie du troisième trimestre par rapport à 2010 grâce à la hausse des approvisionnements, les prix en équivalent dollar pour la deuxième moitié dans son ensemble devraient être comparables à ceux de 2010 si les taux de change (y compris les bénéfices de la couverture) restent inchangés.

Pour le secteur salades, les comparaisons sur douze mois du volume des salades à valeur ajouté devraient enregistrer une amélioration progressive durant la seconde moitié de l'exercice tandis que la société traite les conversions client à la marque du producteur en septembre 2010 et réalise un nouveau volume de compte. La société a également amorcé récemment le réalignement des coûts indirects de son activité salades et de ses fonctions d'innovation globale, et prévoit de réaliser des économies annuelles à hauteur de 15 millions grâce à ces mesures, dont 6 millions au deuxième semestre 2011.

La société réduira également le paiement de ses intérêts débiteurs à partir du second semestre 2011 grâce au refinancement de sa facilité de crédit sécurisé.

Compte tenu de l'ensemble de ces facteurs, la société a encore de bonnes chances d'atteindre une augmentation de son chiffre d'affaires net de 3 pour cent minimum (à l'exclusion des lignes de produits secondaires non poursuivies et de l'activité milk-shake européenne déconsolidée en 2010), ainsi qu'une rentabilité d'exploitation comparable améliorée pour tout l'exercice 2011. Les anticipations de l'entreprise concernant l'amélioration des résultats en 2011 excluent les conditions météorologiques imprévues, les risques circonstanciels ou les fluctuations monétaires importantes.

Le tableau suivant présente un sommaire des estimations par la direction de certains autres éléments financiers pour 2011 :



(en millions) T1 2011 T2 2011 CA 2011 Réel Réel Estimation Dépenses en capital 12 $ 19 $ 75-85 $ Dépréciation et amortissement 15 $ 15 $ 57-62 $ Intérêts débiteurs bruts (1) 14 $ 14 $ 50-55 $ Intérêts débiteurs nets (1) 13 $ 13 $ 45-50 $ (1) Les intérêts débiteurs comprennent l'impact des principes comptables qui ajoutent des intérêts débiteurs hors caisse calculés à 9 millions USD en 2011 et 10 millions USD en 2012 pour les titres d'emprunt convertibles de l'entreprise.

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE

Chiquita tiendra aujourd'hui une conférence téléphonique à l'intention des investisseurs afin de discuter de ses résultats, à 16 h 30 HAE. Pour accéder à sa diffusion audio en direct, rendez-vous sur le site http://www.chiquitabrands.com.

Vous pouvez également y accéder sans frais par téléphone en composant le +1-877-795-3646 aux États-Unis et le +1-719-325-4937 ailleurs dans le monde, et en saisissant le code de conférence 7159337. Pour accéder à la rediffusion téléphonique de la conférence, veuillez composer le +1-888-203-1112 si vous êtes aux États-Unis, et le +1-719-457-0820 si vous êtes ailleurs dans le monde, et saisir le code de confirmation 7159337.

MESURES NON CONFORMES AUX PCGR

La société déclare ses résultats financiers conformément aux principes comptables généralement reconnus aux États-Unis d'Amérique (PCGR des États-Unis). Afin de fournir aux investisseurs des renseignements supplémentaires concernant les résultats de la société et d'offrir des comparaisons en glissement annuel plus significatives du rendement financier de la société, ainsi que des mesures employées pour la direction dans le but d'évaluer le rendement de la société par rapport aux budgets et aux objectifs internes, la société déclare certaines mesures non conformes aux PCGR telles que définies par la Securities and Exchange Commission. Les différences entre les mesures financières conformes aux PCGR américains et les autres sont conciliées dans le présent communiqué de presse et sont décrites de façon détaillée ci-après à la section « Éléments ayant une incidence sur la comparabilité ». Les mesures financières non conformes aux PCGR devraient être considérées en plus des mesures financières conformes aux PCGR, et non comme une substitution, et peuvent différer des mesures financières non conformes aux PCGR utilisées par d'autres sociétés.

ÉLÉMENTS AYANT UNE INCIDENCE SUR LA COMPARABILITÉ

Éléments du deuxième trimestre 2011 et de 2010

Réserve pour avances au producteur : le deuxième trimestre 2011 inclut une réserve de 32 millions USD pour la valeur comptable résiduelle estimée des avances versées au producteur chilien. La réserve, conforme au PCGR, est exclue du bénéfice comparable du secteur « Autres produits ».

Libération de la provision pour moins-value : au deuxième trimestre 2011, la société a estimé qu'il était plus probable qu'improbable qu'elle réaliserait ses actifs d'impôts reportés et a comptabiliséen conséquence une économie d'impôts représentant la contre-passation de 87 millions de provisions pour moins-value contre 100 pour cent des actifs d'impôts reportés fédéraux américains et une partie des actifs d'impôts reporté provinciaux, essentiellement des reports de pertes d'exploitation nettes. Ces gains, conformes aux PCGR, sont exclus du bénéfice comparable. Les impôts ne sont pas compris dans les résultats des secteurs isolables.

Créances fiscales italiennes : Au deuxième trimestre 2011, la société a versé (ou le versement est en cours) plusieurs années de créances fiscales italiennes à un coût différentiel de 6 millions environ, un montant largement inférieur à celui initialement réclamé par les autorités fiscales. Cette dépense, conforme aux PCGR, est exclue du bénéfice comparable. Les impôts sur le revenu ne sont pas compris dans les résultats des secteurs isolables.

Indemnités : Au deuxième trimestre 2011, la société a réaligné les coûts indirects de son secteur salades et a incorporé ses fonctions innovation et marketing globales à ses divisions opérationnelles. Ce réalignement a engendré un coût de 2 millions au deuxième trimestre 2011, essentiellement lié au versement d'indemnités. Les dépenses associées au réalignement, conformes aux PCGR, ont été portées aux secteurs isolables, mais exclues du bénéfice comparable.

Gains de la déconsolidation de Just Fruit in a Bottle : La société s'est associée à Danone S.A dans le cadre d'une joint-venture en mai 2010 pour la commercialisation de boissons à base de fruits basée sur la plateforme des boissons Chiquita Just Fruit in a Bottle® en Europe. À la clôture, la société a vendu 51 pour cent de son activité de milk-shake à Danone pour 15 millions d'euros (18 millions USD) et l'a déconsolidée, et a comptabilisé les 49 pour cent restants selon la méthode de la comptabilisation à la valeur de consolidation. Les profits réalisés sur la vente et la déconsolidation sont de 32 millions, incluant un profit de 15 millions associé à la juste valeur de marché de l'investissement des 49 pour cent prélevés à la date de clôture. Ce profit, conforme aux PCGR, est exclu du bénéfice comparable du secteur salades et en-cas santé.

Intérêts débiteurs différentiels hors caisse sur obligations convertibles : Les principes comptables régissant les instruments de dette convertible ont augmenté le montant déclaré PCGR des intérêts débiteurs sur les 200 millions de la société de 4.25 % en obligations convertibles de premier ordre. Pour le calcul des recettes comparables, la société exclut ces intérêts débiteurs hors caisse supplémentaire d'un montant de 2 millions pour les trimestres 2010 et clos le 30 juin 2011. Les intérêts débiteurs ne sont pas compris dans les résultats des secteurs isolables.


Article précédent
Article suivant

> Article écrit le 2011-08-10 par Chiquita Brands International, Inc.

Cet article a été consulté: 407 fois

Notes :

À propos de Chiquita Brands International, Inc.

Chiquita Brands International, Inc. (NYSE : CQB) est un important commerçant et distributeur international de produits alimentaires frais et à valeur ajoutée, des bananes et autres fruits riches en énergie aux mélanges nutritifs et pratiques de salades vertes. La société commercialise ses produits frais et sains sous les marques de qualité supérieure Chiquita® et Fresh Express®, ainsi que sous d'autres marques de commerce associées. Avec des revenus annuels de 3,5 milliards USD, la société emploie environ 21 000 personnes et mène des activités dans près de 70 pays à travers le monde. Pour en savoir plus, veuillez consulter notre site Internet http://www.chiquitabrands.com.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse, y compris la section « Perspectives pour 2011 », contient certains énoncés qui constituent des « énoncés prospectifs » au sens de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces énoncés sont assujettis à un certain nombre d'hypothèses, de risques et d'incertitudes, dont beaucoup échappent au contrôle de Chiquita, y compris les risques habituels auxquels sont confrontées les sociétés d'alimentation mondiales, comme le prix des marchandises et autres intrants, la fluctuation des taux de change, la situation de l'industrie et de la concurrence (qui peuvent se révéler plus imprévisibles à la lumière du contexte économique mondial), la réglementation gouvernementale, les problèmes liés à l'innocuité des aliments et aux rappels des produits ayant un impact sur la société ou l'industrie, les relations de travail, l'impôt, l'instabilité politique et le terrorisme; les conditions météorologiques inhabituelles et les risques auxquels sont assujetties les récoltes; l'accès au financement et le coût du financement; ainsi que le résultat des litiges en cours et les conclusions d'enquêtes gouvernementales impliquant la société et les frais juridiques ou tout autre coût découlant de ces éléments. Tous les énoncés prospectifs émis dans ce communiqué de presse ne sont valides qu'à la date de publication et ne garantissent aucunement le rendement futur. Les développements ou résultats réels peuvent varier considérablement des attentes exprimées ou sous-entendues dans les énoncés prospectifs, et la société rejette toute obligation de mettre à jour de tels énoncés. De plus amples renseignements sur les facteurs susceptibles d'influencer les résultats financiers de Chiquita sont compris dans ses documents déposés auprès de la SEC (Securities and Exchange Commission), notamment son rapport annuel sur formulaire 10-K, ses rapports trimestriels sur formulaire 10-Q et ses rapports actuels sur formulaire 8-K.



Annexe A :

CHIQUITA BRANDS INTERNATIONAL, INC. RÉSULTATS CONSOLIDÉS (Non vérifiés - en millions, sauf les montants par action)

Trimestre clos le 30 juin, ---------------------- 2011 2010 ---- ---- Chiffre d'affaires net 870 $ 916 $ ---- ---- Frais d'exploitation : Coût des produits vendus 716 738 Frais de vente, généraux et administratifs 92 90 Dépréciation 12 12 Amortissement 2 3 Parts de pertes (bénéfices) des entités émettrices 1 (2) Réserves pour avances au producteur 33 2 Déconsolidation de l'activité européenne de milk-shake - (32) --- --- Bénéfice d'exploitation 14 107 Intérêts créditeurs 1 1 Intérêts débiteurs (14) (14) Autres - 3 --- --- Bénéfice tiré des activités poursuivies avant impôts 1 97 Économies d'impôts (frais) 77 (3) --- --- Bénéfice tiré des activités poursuivies 78 95 Pertes dues aux activités non poursuivies (1) - - --- --- Bénéfice net 78 $ 95 $ === === Bénéfice par action en circulation : Activités poursuivies 1,71 $ 2,11 $ Activités non poursuivies - - --- --- 1,71 $ 2,11 $ ===== ===== Bénéfice par action après dilution : Activités poursuivies 1,68 $ 2,06 $ Activités non poursuivies - - --- --- 1,68 2,06 ===== ===== Nombre d'actions utilisées pour le calcul du bénéfice par action 45,4 44,9 Nombre d'actions utilisées pour le calcul du bénéfice par action après dilution 46,3 45,9

Semestre clos le 30 juin, ---------------------- 2011 2010 ---- ---- Chiffre d'affaires net 1 695 $ 1 725 $ ------ ------ Frais d'exploitation: Coût des produits vendus 1 404 1 444 Frais de vente, généraux et administratifs 168 169 Dépréciation 25 24 Amortissement 5 5 Part des pertes (bénéfice) des entités émettrices 4 (2) Réserve pour avances au producteur 33 2 Déconsolidation de l'activité européenne de milk-shake - (32) --- --- Bénéfice d'exploitation 56 114 Intérêts créditeurs 2 3 Intérêts débiteurs (28) (29) Autres - 3 Bénéfice tiré des activités poursuivies avant impôts 30 92 Économies d'impôts (frais) 72 (3) --- --- Bénéfice tiré des activités poursuivies 102 89 Pertes dues aux activités non poursuivies (1) - (3) --- --- Bénéfice net 102 $ 85 $ ==== === Bénéfice par action en circulation : Activités poursuivies 2,25 $ 1,97 $ Activités non poursuivies - (0,07) --- ----- 2,25 $ 1,90 $ ===== ===== Bénéfice par action après dilution : Activités poursuivies 2,21 $ 1,95 $ Activités non poursuivies - (0,07) --- ----- 2,21 1,88 ===== ===== Nombre d'actions utilisées pour le calcul du bénéfice par action 45,4 44,9 Nombre d'actions utilisées pour le calcul du bénéfice par action après dilution 46,2 45,4 Le total des colonnes peut être inexact en raison de l'arrondissement des données. (1) Les pertes provenant d'activités non poursuivies se rapportent aux obligations d'indemnisation potentielles pour la dette fiscale d'Atlanta AG.



Annexe B :

CHIQUITA BRANDS INTERNATIONAL, INC. STATISTIQUES D'EXPLOITATION - DEUXIÈME TRIMESTRE (Non vérifiées - en millions, sauf pourcentages et taux de change)

Différence Trimestre procentuelle clos le hausse 30 juin (baisse) 2011 2010 par rapport à 2010 ---- ---- -------- Chiffre d'affaires net par segment Bananes 555 $ 547 $ 1,5 % Salades et en-cas santé(1) 253 288 (12,2)% Autres produits 63 82 (23,1)% --- --- ------ Total chiffre d'affaires net 870 $ 916 $ (5,0)% Bénéfice d'exploitation comparable par secteur (perte) Bananes 60 $ 64 $ (5,7)% Salades et en-cas santé 4 30 (86,0)% Autres produits (1) 1 NM Généraux (15) (21) 28,5 % --- --- ---- Bénéfice d'exploitation comparable total 49 74 (34,7)% % marge d'exploitation comparable par secteur Bananes 10,8 % 11,7 % (0,8) pts Salades et en-cas santé 1,6 % 10,3 % (8,7) pts Autres produits (1,7)% 1,7 % (3,4) pts Frais commerciaux, Généraux et administratifs en pourcentage des ventes 10,6 % 9,8 % 0,8 pts Volume des ventes de bananes de la société (boîtes de 18 kg) Amérique du Nord 16,6 16,6 - Principaux marchés Européens(3) 10,6 11,2 (5,4)% Méditerranée et Moyen-Orient 3,3 4,9 (32,7)% Prix des bananes Amérique du Nord 10,9 % Principaux marchés(3) européens USD 8,5% Monnaie locale (2,8)% Méditerranée et Moyen-Orient 8,4% Volume des ventes de salades à valeur ajoutée Fresh Express (boîtes de 12) 13,3 15,1 (11,9)% Prix (1,3)% Taux de change moyen de l'euro cours (dollars par euro) 1,44 $ 1,28 $ 12,5 % Taux de change moyen de l'euro couvert (dollars par euro) 1,43 $ 1,33 $ 7,5 %

Différence Semestre procentuelle clos le hausse 30 juin (baisse) 2011 2010 par rapport à 2010 ---- ---- -------- Chiffre d'affaires par segment Bananes 1 094 $ 1 023 $ 6,9% Salades et en-cas santé (1) 491 547 (10,1)% Autres produits 109 155 (29,3)% --- --- ------ Total chiffre d'affaires net 1 695 $ 1 725 $ (1,7)% Bénéfice d'exploitation comparable par secteur (perte)(2) Bananes 116 $ 68 $ 71,2 % Salades et en-cas santé 10 50 (79,5)% Autres produits (4) 3 NM Généraux (32) (39) 18,9 % --- --- ---- Bénéfice d'exploitation Comparable total 91 $ 82 $ 10,8 % % marge d'exploitation comparable par segment Bananes 10,6 % 6,6 % 4,0 pts Salades et en-cas santé 2,1 % 9,1 % (7,0)pts Autres produits (3,7)% 2,1% (5,9)pts Frais commerciaux généraux et administratifs en % des ventes 9,9 % 9,8 % 0,1 pts Volume des ventes de bananes de la société (boîtes de 18 kg) Amérique du Nord 32,7 31,5 3,8 % Principaux marchés européens (3) 21,1 21,5 (1,9)% Méditerranée et Moyen-Orient 6,5 9,9 (34,3)% Prix des bananes Amérique du Nord 9,7 % Principaux marchés européens (3) USD 11,6 % Monnaie locale 6,0 % Méditerranée et Moyen-Orient 18,1 % Volume des ventes de salades à valeur ajoutée Fresh Express (boîtes de 12) 26,1 29,4 (11,2)% Prix (1,5)% Taux de change moyen de l'euro cours (dollars par euro) 1,40 $ 1,34 $ 4,5 % Taux de change moyen de l'euro couvert (dollars par euro) 1,39 $ 1,37 $ 1,5 % Le total des colonnes peut être inexact en raison de l'arrondissement des données. (1) Le chiffre d'affaire pour les milk-shakes aux fruits européens avant la joint venture avec Danone était de 7 millions USD au deuxième trimestre 2010 et de 13 millions USD pour le semestre clos le 30 juin 2010. (2) Voir la description détaillée des éléments de rapprochement entre les données en accord avec les PCGR et les données comparables dans le texte de ce communiqué de presse sous l'en-tête intitulé « Éléments ayant une incidence sur la comparabilité ». (3) Les principaux marchés européens de la société sont les 27 États membres de l'UE, la Suisse, la Norvège et l'Islande.



Annexe C :

MONNAIE EUROPÉNNE MONNAIE EUROPÉENNE VARIATION D'UNE ANNÉE À L'AUTRE - FAVORABLE (DÉFAVORABLE) 2011 par rapport à 2010 (Non vérifié - en millions)

Effet de change (Euro/Dollar) T1 CA --- --- Bénéfice 26 $ 22 $ Coûts locaux (8) (7) Couverture(1) (10) (12) Conversion au bilan (2) 3 9 --- --- Effet net du change européen 12 $ 12 $ === === Le total des colonnes peut être inexact en raison de l'arrondissement des données. (1) Les frais de couverture étaient de 2 millions USD au deuxième trimestre 2011, et les bénéfices de 8 millions USD au deuxième trimestre 2010. Les frais de couverture cumulés pour 2011 étaient de 3 million, contre 9 millions de bénéfices cumulés en 2010. (2) La conversion au bilan représente un gain de 1 million USD au deuxième trimestre 2011, contre une perte de 2 millions au deuxième trimestre 2010. La conversion au bilan cumulée pour 2011 représente un gain de 2 millions contre une perte de 7 millions en 2010.



Source : PR Newswire

Publicité

Contenu relatif

RSS

Je m'abonne aux flux Rss Agriculture

Publicité
Actualités Agriculture

Les dernières:

---

---

---

---
---
Votre avis

Nam id mauris quis sapien tristique suscipit et et odio?

Vestibulum vitae urna id neque vulputate dictum.

Vestibulum vitae urna id neque vulputate dictum.

Vestibulum vitae urna id neque vulputate dictum.

Plan du site

Dictionnaire

Emploi

Petites annonces

Librairie