Publicité

---

Actualités industrie agriculture
2011-05-24
Bill Gates appelle les États-Unis et les dirigeants mondiaux à investir dans l'agriculture des pays en développement

Bill Gates appelle les États-Unis et les dirigeants mondiaux à investir dans l'agriculture des pays en développement

WASHINGTON, May 24, 2011 -- << Aider les familles d'agriculteurs défavorisées à accroître leurs récoltes et à les commercialiser est le moyen le plus efficace de réduire la pauvreté et la faim dans le monde. >>

Bill Gates, Co-président de la Fondation Bill & Melinda Gates, a annoncé aujourd'hui à un groupe de dirigeants politiques, d'entreprises et de leaders en développement qu'il était crucial de venir en aide aux familles d'agriculteurs dans les pays en développement pour éliminer la pauvreté et la faim.

<< Si je suis ici, aujourd'hui, c'est pour me joindre à tous ceux qui appellent les États-Unis et d'autres pays à financer le développement agricole des familles d'agriculteurs défavorisées >>, a déclaré Bill Gates. << Les États-Unis ont un rôle déterminant à jouer à cet égard. >>

Bill Gates s'est exprimé en ces termes lors du symposium sur la sécurité alimentaire et l'agriculture mondiale organisé par le Chicago Council on Global Affairs. Lors du symposium, les dirigeants réunis ont débattu de la façon dont l'aide des secteurs public et privé américains au développement agricole pouvait favoriser la stabilité, la sécurité mondiale et la prospérité économique. Il a été rejoint par l'administrateur de l'Agence internationale pour le développement américaine, Rajiv Shav, le ministre de l'agriculture des États-Unis, Tom Vilsack, la directrice exécutive du Programme alimentaire mondial Josette Sheeran et d'autres personnalités.

La députée Kay Granger (R-Texas) a présenté Bill Gates en saluant les efforts déployés par sa fondation pour réduire la pauvreté et améliorer la santé à l'échelle mondiale.

Lors de son premier grand discours sur l'agriculture, adressé à d'éminents membres de l'administration Obama et du Congrès américain, Bill Gates a rappelé que les trois-quarts des personnes les plus démunies au monde tirent leurs revenus et leurs ressources alimentaires de petits lopins de terre. Aider ces petits agriculteurs à développer leur activité et à vendre davantage afin de subvenir à leurs besoins est le moyen le plus efficace de réduire la faim et la pauvreté, a-t-il déclaré en donnant des exemples d'avancées aujourd'hui constatées en Afrique et en Asie du Sud.

Près d'un milliard de personnes dans le monde souffrent aujourd'hui de la faim. En 2008, une flambée sans précédent des prix alimentaires avait entraîné des émeutes causées par la faim, l'instabilité politique et replongé des millions de personnes dans la pauvreté. En début d'année, les prix ont de nouveau connu une forte hausse, encore supérieure à celle de 2008.

Bill Gates a toutefois argumenté que des changements radicaux étaient à l'oeuvre. Il a remercié les dirigeants américains de s'être engagés, lors des réunions du G8 et du G20 en 2009, à contribuer à la levée de 22 milliards de dollars en faveur de la sécurité alimentaire. Bien que la moitié seulement des promesses se soient concrétisées ou soient en cours de l'être, Bill Gates a salué l'engagement du Président Obama et des membres du Congrès, tant démocrates que républicains, à débloquer 3,5 milliards de dollars au cours des trois prochaines années par l'intermédiaire du programme << Feed the Future >>. Il a également salué la décision du Congrès américain d'intégrer au budget 100 millions de dollars en faveur du Global Agriculture and Food Security Program (programme global pour l'agriculture et la sécurité alimentaire). Il a, enfin, salué la décision prise par la France de mettre la sécurité alimentaire et l'agriculture en tête des priorités à l'ordre du jour des réunions du G20 cette année.

<< Lorsque le déficit budgétaire atteint des proportions aussi énormes qu'actuellement, l'aide consacrée à l'étranger est toujours une cible aisée. Aussi convient-il de répéter encore et encore les raisons pour lesquelles ces dépenses sont justifiées, y compris dans une conjoncture économique aussi difficile qu'actuellement >>, a ajouté Bill Gates.

M. Gates a affirmé que, grâce à leur activité agricole, les agriculteurs les plus démunis peuvent subvenir à leurs besoins et mieux vivre. Il a expliqué que la fondation et ses partenaires s'emploient actuellement à aider les agriculteurs à avoir accès à de meilleures semences, à des sols plus sains, aux marchés et à développer de meilleures données et stratégies .

<< Dans plusieurs pays, ces approches ont permis d'améliorer les moyens de subsistance des petits agriculteurs tout en réduisant la pauvreté et en encourageant la croissance économique >>, a souligné Bill Gates. << Cela se prouve encore et encore : aider les familles d'agriculteurs défavorisées à accroître leurs récoltes et à les commercialiser est le seul moyen véritablement efficace de réduire la pauvreté et la faim dans le monde. >>

Bill Gates a donné quelques exemples de projets financés par la fondation qui donnent des résultats prometteurs :

- Le projet Purchase for Progress (P4P - Des achats au service du progrès) du Programme alimentaire mondial aide les petits agriculteurs, et en particulier les femmes, à accéder à des marchés fiables, leur donnant ainsi l'occasion de vendre leurs excédents à des prix compétitifs. Depuis son lancement il y a un peu moins de trois ans, le P4P a permis aux petits agriculteurs et commerçants d'engranger quelque 37 millions de dollars.

- Un projet mené par l'International Rice Research Institute permet actuellement de mettre au point de nouvelles variétés de riz à haut rendement, plus résistantes aux inondations, à la sècheresse et à d'autres contraintes environnementales. Fin 2010, 400.000 agriculteurs avaient semé une nouvelle variété de riz capable de survivre jusqu'à 20 jours après avoir été inondée. D'ici à la fin 2011, le projet devrait rassembler 20 millions d'agriculteurs. Ces nouvelles variétés de riz devraient permettre d'éviter des pertes de récoltes, de réduire la faim et de doper les revenus des familles d'agriculteurs.

Lors du symposium, le Chicago Council a rendu public le premier rapport d'étape annuel sur la conduite du développement agricole par les États-Unis. Ce document dresse une synthèse du développement, de la mise en oeuvre et du financement de la politique de sécurité alimentaire du gouvernement américain.

À ce jour, la Gates Foundation a affecté 1,7 milliard de dollars au développement de l'agriculture. Pour venir en aide aux petits agriculteurs, la fondation adopte une approche globale de façon à ce que les progrès réalisés dans l'éradication de la pauvreté et de la faim ne se fassent ni au détriment de l'économie ni de l'environnement.





Article précédent
Article suivant

> Article écrit le 2011-05-24 par Bill & Melinda Gates Foundation

Cet article a été consulté: 510 fois

Notes :

Fondation Bill & Melinda Gates

Guidée par la conviction que chaque vie a la même valeur, la Fondation Bill & Melinda Gates s'efforce d'aider chacun à mener une vie saine et productive. Dans les pays en développement, elle s'attache à améliorer la santé des populations et à leur donner la possibilité d'échapper à la faim et à la pauvreté absolue. Aux États-Unis, elle cherche à s'assurer que chacun, notamment les personnes ayant le moins de ressources, aient accès aux opportunités dont ils ont besoin pour réussir à l'école et dans la vie. Basée à Seattle, dans l'état de Washington, la fondation est dirigée par son PDG Jeff Raikes et son co-président William H. Gates Sr., sous la direction de Bill et Melinda Gates et de Warren Buffett. Pour en savoir plus, consultez le site http://www.gatesfoundation.org ou rejoignez le forum sur Facebook (http://www.facebook.com/billmelindagatesfoundation), Twitter (http://twitter.com/gatesfoundation) et Flickr (http://www.flickr.com/photos/48639212@N02/).

Remarques:

Petits agriculteurs : le doigt sur la solution (http://gates.ly/smallfarmers)

- La fondation lance un défi : faire comprendre au monde qu'aider les petits agriculteurs des pays en développement à accroître leurs récoltes et vendre davantage est la solution au problème de la faim et de la pauvreté. Les personnes désireuses de participer ont jusqu'au 31 mai 2011 pour développer un jeu, créer une vidéo, une affiche, un document infographique, partager des photos ou rédiger un article sur twitter.

Visionner l'histoire de << l'exploitation d'Odetta >> (http://www.gatesfoundation.org/agriculturaldevelopment/Pages/purchase-for-progress.aspx)

- Voir une vidéo de Bill Gates relatant l'histoire d'Odetta Mukanyiko, une agricultrice du Rwanda qui participe à l'initiative Purchase for Progress du Programme alimentaire mondial.

Photos

- Des photos sont disponibles sur le site Flickr de la fondation (http://www.flickr.com/photos/gatesfoundation/sets/72157626523695213).

Source : PR Newswire

Publicité

Contenu relatif

RSS

Je m'abonne aux flux Rss Agriculture

Publicité
Actualités Agriculture

Les dernières:

---

---

---

---
---
Votre avis

Nam id mauris quis sapien tristique suscipit et et odio?

Vestibulum vitae urna id neque vulputate dictum.

Vestibulum vitae urna id neque vulputate dictum.

Vestibulum vitae urna id neque vulputate dictum.

Plan du site

Dictionnaire

Emploi

Petites annonces

Librairie