Publicité

---

Actualités industrie agriculture
2014-06-24
La BID approuve un financement de plus de 447 millions USD pour de nouveaux projets de développement

La BID approuve un financement de plus de 447 millions USD pour de nouveaux projets de développement



DJEDDAH, Royaume d'Arabie Saoudite, June 24, 2014 /PRNewswire/ --

Lors de la 298e réunion du Conseil d'administration de la Banque qui a eu lieu dimanche au siège de la BID en même temps que la 39e réunion annuelle du Conseil des gouverneurs de la Banque islamique de développement (BID), un financement à hauteur de 447,6 millions USD a été approuvé en vue de nouveaux projets de développement dans certains pays membres, ainsi que trois subventions du fonds Waqf de la BID destinées à des projets éducatifs au profit des communautés musulmanes au Kenya, au Lesotho et à Trinité-et-Tobago.

     (Photo : http://photos.prnewswire.com/prnh/20140623/693755 )

La majeure partie de ce financement de 304 millions USD était destinée au secteur énergétique comme suit : 220 millions USD pour un projet d'extension du réseau électrique au Bangladesh et 83,75 millions USD pour un projet de distribution et de transport d'une capacité de132 kV à Mirama-Kable, en Ouganda.

Le conseil a également approuvé le financement des projets suivants : 87,5 millions USD pour l'amélioration de la gestion des eaux usées et des services sanitaires dans le bassin hydrologique Al Ghadir au Liban ; une tranche supplémentaire de 25 millions USD sera destinée à la deuxième étape du projet d'extension de l'aéroport international Queen Alia en Jordanie, portant ainsi la contribution de la BID à l'élargissement de l'aéroport à 125 millions USD; 15 millions USD pour un projet d'extension des services de santé primaires au Tchad ; et 15 millions USD destinés au projet de soutien au développement des écoles techniques et professionnelles en Guinée.

De plus, une bourse d'assistance technique d'une valeur de 450 000 USD a été offerte dans le cadre du fonds Waqf de la BID pour appuyer la formation des techniciens de laboratoire en microbiologie dans sept pays d'Afrique occidentale, dont le Burkina Faso, le Bénin, la Guinée, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. Ces mesures destinées à développer les capacités devraient contribuer à la lutte contre la tuberculose, le sida, le paludisme, etc., et à soutenir les programmes éducatifs et professionnels qui s'attaquent à la pauvreté et au chômage.

Les membres du conseil ont également approuvé la contribution continue de la BID au Centre international d'agriculture biosaline (ICBA) à Dubaï (EAU), car ce centre constitue un bon exemple de collaboration réussie entre la Banque et les EAU. L'ICBA est devenu un centre de recherche de calibre mondial disposant d'une équipe internationale de scientifiques et chercheurs qui s'emploient à trouver des solutions novatrices visant l'amélioration du statut des agriculteurs pauvres et la mise en œuvre de programmes destinés à améliorer la productivité dans les régions agricoles. L'ICBA a été créé à l'initiative de la BID pour reconnaître le rôle important des États du golfe Persique dans le même sens que le soutien de la BID et du ministère de l'Agriculture et de la Pêche des EAU en juin 1996. La Banque a collaboré avec les EAU à la gestion et l'exploitation de l'ICBA jusqu'en avril 2010 lorsque la responsabilité a été transférée au ministère de l'Environnement et des Eaux des EAU.

Le conseil a pris note de deux subventions précédemment approuvées par le président de la BID à hauteur de respectivement 100 000 USD accordés à la Côte d'Ivoire pour l'organisation de la 56e édition de la Conférence des ministres africains de l'Éducation, et de 300 000 USD accordés à la Guinée pour appuyer la lutte contre Ebola.

Les membres du conseil ont examiné les derniers préparatifs en cours en vue des célébrations du 40e anniversaire de la Banque et de la 39eréunion annuelle du Conseil des gouverneurs de la BID à Djeddah ; cette réunion aura lieu du 24 au 26 juin 2014 en présence du Gardien des deux saintes Mosquées et sous son patronage et avec la participation des ministères des Finances, de l'Économie et de la Planification des 56 pays membres. Le conseil a recommandé la mise au point d'importantes installations au Royaume d'Arabie saoudite pour assurer l'organisation réussie de la réunion annuelle du Conseil des gouverneurs de la BID.




Article précédent
Article suivant

> Article écrit le 2014-06-24 par Islamic Development Bank

Cet article a été consulté: 231 fois

Notes :

Source : PR Newswire

Publicité

Contenu relatif

: dernières actualités

RSS

Je m'abonne aux flux Rss Agriculture

Publicité
Actualités Agriculture

Les dernières:

---

---

---

---
---
Votre avis

Nam id mauris quis sapien tristique suscipit et et odio?

Vestibulum vitae urna id neque vulputate dictum.

Vestibulum vitae urna id neque vulputate dictum.

Vestibulum vitae urna id neque vulputate dictum.

Plan du site

Dictionnaire

Emploi

Petites annonces

Librairie